Favori 

Gueule de bois : Qui a bu doit boire

chat-gueule-de-bois-choux

 

Noël est là, le repas va être arrosé des commentaires d'une cousine enthousiaste, les conseils d'un vieil oncle et les bruits des enfants. Si la présence de votre tante ou de votre belle-mère vous donne envie de boire, pensez à la gueule de bois qui risque de vous accompagner le lendemain ou pendant que vous ouvrez vos cadeaux de Noël.

 

Qui a bu, doit boire

 

Commençons par la solution la plus radicale. Si vous ne voulez pas avoir la gueule de bois le lendemain de fêtes, évitez de boire de l'alcool. C'est conseillé si vous avez une hypertension, un ulcère de l'estomac, si vous êtes enceinte ou si vous prenez des médicaments (antibiotiques).
A quoi bon en parler, une majorité d'entre nous va boire et avoir la gueule de bois. C'est une évidence. Restons réalistes.

 

Manger un peu peut aider votre estomac à mieux tolérer l'alcool. Manger plus de gras pour protéger votre estomac n'est pas une bonne solution, c'est un cliché. Le gras irrite l'estomac sans faciliter la digestion. Mangez plutôt des protéines, des glucides, et des fruits. Les protéines animales ou végétales protègent mieux votre estomac et peut ralentir l'absorption de l'alcool.

 

La gueule de bois est un phénomène aussi vieux que le vin ; ni la médecine ancienne ni la médecine moderne n'ont trouvé de vrai remède.
On sait à présent que la consommation d'alcool donne envie de courir à la salle de bains. Cela conduit à une déshydratation. L'eau manque dans l'organisme, vous pouvez avoir soif, avec étourdissement, et fatigue.

 

Le manque d'eau peut baisser le taux de sucre dans le sang, diminuer le débit de vos vaisseaux sanguins et provoquer des maux de tête.
Qui a bu, doit boire..


Voilà donc le secret. Après le repas, ou pendant le repas, pensez à boire de l'eau pour contrer les symptômes de la gueule de bois. Réhydratez votre organisme peut aider à mieux tolérer l'alcool et à mieux gérer la gueule de bois.

 

Il reste la fatigue, l'estomac irrité et les autres symptômes pour lesquels chacun a ses propres remèdes. La bonne nouvelle, en quelques heures, tout disparaît, il reste le souvenir d'un repas de famille.
Et la préparation du repas de nouvel an : autre ambiance et autres plaisirs.

2
Deux films de Noël, un ancien et un récent
5 chefs d'oeuvre sur Danaé, le nu féminin normalis...

Articles en lien

 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
vendredi 21 septembre 2018
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook