Favori 

Notre personnalité influence notre santé

cynisme dr house

Nos personnalités et nos comportements influencent notre santé. Notre comportement en société, nos réactions vis-à-vis des autres et vis-à-vis de notre environnement conditionnent notre santé mentale et notre santé physique.

 

Certains traits de personnalité peuvent altérer notre qualité de vie.

 

Une personne nerveuse, toujours tendue, est plus exposée aux maladies cardio-vasculaires qu'une personne décontractée, optimiste. Certains comportements peuvent même influencer autant la qualité de vie au quotidien que la durée de vie à long terme.

 

Le Cynisme

 

Les personnes cyniques ont tendance à se méfier des autres, à être constamment hostiles. Ce trait de caractère est associé à un risque accru de maladie cardiaque. Les gens cyniques ne sont pas des gens exaltés, mais sont agressifs, hostiles à leur environnement, la méfiance les rend inquiets, et susceptibles.
Dans une étude portant sur 300 personnes, on découvre que 25 % des personnes cyniques et hostiles ont une augmentation du risque de maladie cardiaque. D'autres maladies peuvent accompagner ce trait de personnalité comme le diabète et l'hypertension artérielle. On note également une augmentation d'une protéine du système immunitaire appelée C3 (qui augmente en cas d'inflammation).

 

sens de la vie femme

 

La vie manque de sens

 

Quand la vie manque de sens, notre vie manque d'intérêt, notre séjour sur terre est sans but, sans objectif.
Dans une étude concernant des personnes âgées, celles qui ont indiqué que leur vie avait un sens et un but, avaient plus de longévité que les autres qui pensaient que leur vie n'avait pas de sens. Ces résultats ont été publiés dans le numéro de juin 2014 du journal Psychosomatic Medicine. Cette relation entre le sens de la vie et la longévité n'est pas influencée par le sexe, par l'éducation, ou par l'âge. Le sens de la vie est un élément important pendant l'adolescence, et aussi pendant le vieillissement. Se laisser aller, être indifférent retentit sur la santé du cerveau, influence les hormones responsables du stress, augmente le risque de maladie cardio-vasculaires, et d'accidents vasculaires cérébraux.
Le risque de mortalité augmente chez ces personnes ayant perdu le sens de leur vie et chez les personnes sans projet.

 

Trop de déprime

 

Les anxieux, inquiets, déprimés, rabats joie, meurent plus jeunes que les autres. Dans une étude portant sur 1800 personnes suivies pendant 30 ans, les nerveux et les inquiets avaient plus d'addiction au tabac et à l'alcool pour alléger leur anxiété. Ils avaient plus de maladies cardio-vasculaires, plus de douleurs musculaires et articulaires. Leur qualité de vie est plus médiocre en général que la moyenne. Ces inquiets peuvent avoir des maladies psychosomatiques comme le psoriasis, l'eczéma, ou l'asthme.

 

Manque de maîtrise de soi

 

Vous manquez de maîtrise de soi, si vous avez des difficultés à vous organiser, à respecter vos rendez-vous, à garder votre sang-froid en face d'une contrariété même minime.
En examinant 20 études incluant 9000 participants, le journal Health Psychology 2008 confirme que les gens consciencieux, organisés, auto disciplinés, vivent deux à quatre ans de plus que les autres. Cette organisation permet à ces personnes de surmonter leur stress, de trouver le temps nécessaire pour avoir une bonne qualité de vie, d'avoir les moyens matériels pour pratiquer une activité physique, ou de faire des voyages. Ces gens organisés sont capables également de travailler plus que les autres, plus longtemps que les autres, sans altérer leur qualité de vie personnelle.

 

Anxiété

 

L'anxiété est une vraie maladie mentale. Les personnes anxieuses ont plus de risques de démence, de maladie d'Alzheimer, de maladies cardio-vasculaires. Chez les personnes anxieuses, le risque de démence d'Alzheimer est de 50 % plus élevé que la moyenne. L'anxiété altère également la carrière professionnelle, compliquant la prise de risque et l'endurance de la personne. L'anxiété peut altérer la qualité de vie personnelle et la qualité de vie du couple.

 

Les personnes inhibées

 

Une personne inhibée et sombre a plus de chance d'avoir certaines maladies vasculaires que les personnes extraverties. Dans une étude d'Aout 2014, publiée dans le journal Archives of Surgery, les personnes inhibées souffrent plus de lésions vasculaires comme l'athérosclérose, ont plus de risque de mortalité que les autres.
Les chercheurs, suggèrent que ce type de personnalité agit sur le système immunitaire de l'organisme et sur les réponses au stress.

stress travail homme bureau

 

Stress

 

La recherche montre que le stress prolongé peut être mortel en provoquant ou en aggravant certaines maladies. Le stress au travail peut augmenter le risque de maladie cardiaque, diabète et hypertension.
Les personnes qui souffrent d'un épuisement professionnel (stress professionnel ingérable) sont deux fois plus susceptibles de développer un diabète de type 2, résistant à l'insuline.
Des chercheurs britanniques ont découvert qu'une promotion professionnelle peut augmenter de 10 % le stress et la tension mentale de celui qui l'obtient.

4
Apprendre par internet
Amour, chocolat, vin : bon pour le cœur

Articles en lien

 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
mardi 17 juillet 2018
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook