Favori 

Relaxation : principes, avantages, et limites

relaxation meditation

 

Relaxation : principes, avantages, et limites 


Le terme relaxation se définit par la diminution ou la suppression d'une tension. La relaxation musculaire est synonyme d'un relâchement, ou d'une décontraction.
Au milieu du XXe siècle, le terme relaxation désigne en anglais une méthode thérapeutique de détente et de maîtrise des fonctions corporelles, par de procédés psychologiques. Progressivement, ce terme d'est entendu, devint synonyme de repos et de détente.
La relaxation devient un état de détente accompagnée du bien-être subjectif, une détente physique ou psychologique, une diminution de tension mentale.

 

Fondement scientifique

La relaxation fait partie de techniques psychocorporelles, qui passent par le corps pour apaiser l'esprit.
L'approche de la relaxation soulève les mêmes problèmes que l'approche psychosomatique, des problèmes qui surgissent dès qu'il est question d'envisager le lien entre l'organique, et le psychique. Chaque auteur développe sa méthode, à partir de la nature de la relaxation telle qu'il la conçoit.
Le fondement scientifique de la relaxation demeure discutable. Il n'existe aucune preuve que l'esprit conscient peut modifier la tension musculaire ou le rythme cardiaque. Cependant, la relaxation permet réellement un état de bien-être, de confort capable, à son tour, d'améliorer l'anxiété ou la tension psychique ou musculaire.

relaxation training

 

Les méthodes de relaxation

Dans sa forme la plus simple, il s'agit d'une simple détente corporelle dans un lieu calme et apaisant. Dans sa forme thérapeutique, c'est un apprentissage progressif. Les résultats de la relaxation sont positifs chez nombreux patients. Dans certains cas la relaxation ne donne aucun résultat. L'adhésion du patient est primordiale pour la réussite de la relaxation.
La relaxation exige un apprentissage de la détente musculaire accompagnée d'une maîtrise de respiration. Tout commence par une prise de conscience de son corps, ses muscles, et des liens entre émotions, pensées, et manifestations du corps sous forme de tension musculaire, de fatigue, irritabilité, anxiété, etc.
Chaque méthode de relaxation passe par les étapes indispensables à construire une prise de conscience des sensations corporelles pour favoriser une maîtrise utile de la respiration, et de l'État mental.
Les méthodes les plus anciennes sont la relaxation progressive de Jacobson et la méthode du training.
La relaxation est divisée en deux groupes : les méthodes passives qui s'appuient sur la suggestion et sur la détente. Parmi ces méthodes, on cite le training de Schultz, et la méditation. Les méthodes actives nécessitent une participation volontaire du patient. Parmi ces méthodes, on cite la plus célèbre : la relaxation progressive de Jacobson.


abs11.5 orange La relaxation progressive de Jacobson
Cette méthode trouve ses origines dans les travaux de Jacobson sur la physiologie du système neuro musculaire. Jacobson a remarqué que l'être humain réagit plus fortement quand il est tendu. A A l'inverse, lorsqu'il est détendu, l'humain ne manifeste pas un excès de réaction.
Jacobson pensait que tout phénomène émotionnel s'accompagnait de modifications de la tension de certains groupes musculaires. Il définit la relaxation par l'absence de toute contraction musculaire. Le muscle à l'état de repos aurait un tonus normal. Cette relaxation musculaire à l'état pur serait accompagnée d'une détente mentale liée à une mise au repos du cortex cérébral.


La relaxation progressive est une méthode lente, progressive, comportant quatre stades :
- Premier stade : la relaxation locale
Il s'agit de solliciter successivement les groupes musculaires volontaires de bras, de jambes, du troc, épaules, du cou, les muscles de la face, et les muscles de la respiration. À ce stade, le sujet en position allongée sur le dos, dans le calme et l'immobilité, exécute des exercices utiles pour arriver à la relaxation. Par Exemple l'exercice du bras consiste à fléchir l'avant-bras sur le bras en contactant le biceps. La personne prendra conscience de la sensation qui accompagne la contraction des muscles antérieurs des bras. En deuxième temps, la personne laisse tomber l'avant-bras sur le lit, pour constater la disparition de la sensation de contractions. Jacobson insiste sur le fait que l'exercice n'est qu'un moyen pour parvenir à une écoute musculaire permettant d'affiner les sensations et de les comprendre.

- Deuxième stade : la relaxation générale
Ce stade est consacré à la possibilité d'obtenir une détente globale de tout le corps avec disparition progressive de l'activité mentale. Les séances sont effectuées une à trois fois par semaine selon les cas, sous le contrôle du médecin ou d'un entraîneur.

-Troisième stade : la relaxation différentie
Il s'agit pour le sujet d'utiliser la faculté acquise de se relaxer dans son activité quotidienne, de ne solliciter que les groupes musculaires indispensables à l'action.


- Quatrième stade : c'est le dernier stade de la relaxation de Jacobson, qui consiste à prendre conscience de tensions musculaires accompagnant les états affectifs et émotionnels ; c'est-à-dire les états qui échappent à alors volonté.
La méthode de Jacobson était populaire dans les pays anglo-saxons en dépit de la difficulté de son apprentissage.

 

abs11.5 orange Le training, ou la relaxation concentrative
C'est une méthode analytique, nommée aussi méthode de décontraction concentrative. Cette méthode a été inventée par Schultz, à partir des travaux sur l'autohypnose.
La méthode de Schultz comporte deux cycles : le cycle inférieur, et le cycle supérieur. Dans le cycle inférieur, comportant six étapes, le training se pratique dans une pièce calme, demi-obscure, dans de vêtements confortables.
En position assise dans un fauteuil, les bras reposent sur les accoudoirs, les cuisses sont bien appuyées, ou en position allongée sur une chaise ou sur un tabouret. Le sujet est invité à fermer les yeux pour favoriser la concentration sur la formule suivante : mon bras est tout à fait lourd. L'exercice commence avec un seul bras, pour tenter d'induire mentalement la pesanteur. Chaque exercice est suivi d'une reprise caractérisée par une flexion et une extension rapide du bras. En général, après une dizaine de jours, la sensation de pesanteur s'installe rapidement. Elle irradie vers les autres membres dans un processus de généralisation selon Schulz.
L'expérience de la chaleur dure deux à trois semaines. Le sujet se concentre mentalement sur une formule de genre mon bras est chaud. Après un ou deux jours, une sensation de chaleur peut s'intensifier et irradie aux quatre membres.
Le troisième exercice consiste à découvrir les pulsations cardiaques. La formule est : mon cœur bat. Cet exercice de régulation cardiaque exige deux ou trois semaines d'entraînement. Après avoir effectué les quatre premiers exercices, le sujet passe à d'autres exercices concernant les autres parties du corps. Après un entraînement de 6 à 10 semaines, le sujet a acquis la capacité d'accéder à une relaxation physiologique, utile, accompagnée d'un détachement mental. Après plusieurs mois d'exercice régulier, le sujet peut éventuellement accéder aux cycles supérieurs du training, une méthode de psychothérapie profonde qui permet une déconnexion et une plongée dans l'inconscient.

 

relaxation

abs11.5 orange Autres méthodes de relaxation


abs11.5 bleu1 La régulation du tonus musculaire
Il s'agit d'une technique dérivant de la méthode de Schultz. C'est une thérapie visant à obtenir par la suggestion la disparition du symptôme. L'accent est mis sur le caractère actif de cette méthode. Le patient étant formé avec précision, assume la responsabilité de son évolution. Il faudra des exercices tous les jours, à une heure précise. Les exercices sont des variantes du training de Schultz renforcés par le rôle suggestif du thérapeute.


abs11.5 bleu1 L'hypnose fractionnée progressive,
C'est une méthode dérivée des exercices de Schultz. Durant les trois premières semaines, le patient apprend les exercices de pesanteur et de chaleur proposée par Schultz. Le rôle du médecin est d'entraîner son patient dans un état d'hypnose en fixant le doigt du médecin à 20 cm de ses yeux. Une fatigue musculaire va entraîner une vision brouillée et la fermeture des paupières. Dans la troisième phase, le médecin adopte une attitude analytique active examinant avec le patient les situations conflictuelles. Les séances vont modifier la relation entre le patient et ses conflits.


abs11.5 bleu1 Le yoga
Il s'agit d'une méthode inspirée d'une discipline philosophique tendant à la maîtrise de l'esprit et du corps. Les positions adaptées, dont la plus célèbre est celle du lotus rappelle les attitudes de méditation des moines bouddhistes qui mobilisant leurs forces psychiques, pour atteindre un état mystique qui va les conduire vers l'autre rive du détachement absolu.


Les bienfaits de la relaxation

Ces techniques permettent de contrôler les composantes somatiques de troubles nerveux, en favorisant un sentiment d'épanouissement, de bien-être, et de relation pacifiée avec son corps et ses muscles. Ces exercices sont utiles pour lutter contre les attaques de panique, contre les crises d'angoisse contre le stress chronique. Quant à la méditation, elle permet une nouvelle façon de percevoir la réalité, d'avoir une lucidité différente, et de vivre dans une sérénité apaisante.


La relaxation préventive,

C'est une méthode utilisée chez les sujets sans symptômes. Cette relaxation préventive est jugée utile pour lutter contre la pression de la vie moderne, pour alléger le stress, garder sa santé mentale et physique. La relaxation préventive permet de lutter contre les facteurs de tension : bruits, nuisance visuelle, conditions de travail, réduction de l'espace vital, anxiété face à un système social compétitif, manque de sommeil.
La relaxation est utile sur le plan émotionnel. La relaxation favorise la réduction des manifestations corporelles violentes en cas d'émotions fortes comme l'accélération de rythmes cardiaques et respiratoires, la pâleur ou les modifications de sécrétions salivaires.
La relaxation préventive peut développer la possibilité d'un repos efficace permettant au sujet d'éliminer ses tensions et de n'utiliser que le minimum d'énergie nécessaire à son activité.
La relaxation préventive peut aider le patient à lutter contre la douleur, en allégeant les composantes psychologiques de la douleur, et en réduisant la tension musculaire.
La relaxation possède de nombreux effets positifs, diminuant la tension artérielle, le rythme fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire.


La relaxation en médecine psychosomatique

La relaxation associée à un traitement médical adéquat peut obtenir de bons résultats dans le traitement de l'hypertension artérielle. C'est le cas également dans d'autres manifestations comme la palpitation ou la tachycardie. Certains troubles respiratoires comme l'asthme peuvent bénéficier de la relaxation. Les manifestations émotionnelles qui perturbent le système digestif peuvent aggraver certaines lésions comme l'ulcère gastro duodénal, ou les colites spasmodiques. La relaxation peut aider en réduisant la douleur, ou la diarrhée.
Au niveau cutané, la peau fait partie avec la bouche des organes influencés par le stress et la tension. Dans certains cas, la relaxation peut être utile dans le traitement dermatologie.


La relaxation en neuropsychiatrie

La relaxation est indiquée dans les troubles du système nerveux, comme la céphalée, la migraine, le bégaiement, l'insomnie, ou dans les phobies ou l'anxiété. L'indication de la relaxation et dépend de la tension émotionnelle, et le degré d'angoisse du patient. Le médecin peut associer la relaxation à d'autres traitements médicamenteux, ou psychologiques.
La relaxation peut être indiquée dans d'autres maladies comme le trouble de fatigue chronique et la céphalée de tension.

 

2
Mad men : le temps retrouvé
10 Citations sur la volonté

Articles en lien

 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
vendredi 17 août 2018
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook