En vedette

Mieux travailler, mieux planifier

planifier travail organisation

 

Planifier pour mieux travailler


Pour alléger le stress et augmenter la productivité, la planification et l'organisation de votre journée sont des moyens efficaces et utiles. Chacun d'entre nous suit un rythme global, imposé par la journée, l'année, par les moments de travail et les moments de détente, par les tâches urgentes et par les tâches moins urgentes.

Savoir planifier son travail

Le temps est un matériau précieux pour nous tous. Nous disposons de 24 heures par jour, pour travailler, se reposer, s'intéresser à soi, et pour faire des projets. Le temps nous manque souvent pour remplir les tâches exigées, pour répondre aux engagements, pour assurer les loisirs, et pour avancer les projets de la vie professionnelle et personnelle.

Le manque d'organisation peut surcharger certains moments de la journée, plus votre emploi de temps et votre vie professionnelle seront chargés, plus vous risquez d'être victime de stress, de maladies des gens pressés. Le manque d'organisation vous rend vulnérable, peut vous épuiser en raison du stress, de bousculade permanente. Le manque de temps finit par retentir sur votre productivité, sur votre capacité à terminer les tâches exigées, le travail inachevé s'entasse, le stress augmente, les délais sont dépassés, on passe du stress à l'angoisse, et de l'angoisse à la panique.

Les relations personnelles sont également gouvernées par le temps, par l'organisation de votre journée. Le manque de temps pour les relations personnelles engendre la même dose de stress, parfois plus. Le manque de temps influence votre temps de repos, de loisirs, et la qualité de vie.

Parfois le manque de temps par déficit d'organisation altère la vie intime du couple. Chaque partenaire est débordé par les exigences professionnelles et personnelles, le couple subit ce manque d'organisation, moins d'intimité, moins de partage, moins de sexualité, et plus de fragilité au sein du couple.

Si vous avez trop de temps (période de chômage, ou de maladie) la gestion du temps est aussi nécessaire. Les personnes seules et ayant trop de temps sont aussi stressées que les personnes débordées par les tâches professionnelles ou personnelles. Le manque de stimulation intellectuelle et physique peut conduire à un état dépressif et à un sentiment d'isolement.

Maîtriser votre rapport au temps. La méthode la plus efficace serait de planifier le plus possible, le mieux possible vos activités, en insistant l'importance des activités, et leur hiérarchie, leur priorité.

Déterminer vos capacités. Vous pouvez améliorer votre planification en réalisant les tâches difficiles le matin quand vous êtes en forme physiquement, ou le soir si vous avez un travail intellectuel à réaliser.

Il est capital d'organiser sa vie professionnelle pour éviter l'épuisement physique, et la lassitude morale. Cette organisation professionnelle devrait vous aider à épargner votre vie personnelle, à préserver votre couple, votre intimité, vos loisirs et votre qualité de vie.

Il est important d'organiser les loisirs autant que le travail, les loisirs devraient être un moment de détente, de découverte, de relaxation. Les activités de loisir devraient contrebalancer les exigences du travail, et les contraintes de la vie personnelle. Quand vous programmez des activités de loisirs, veillez à ce que votre travail n'empiète pas sur votre vie personnelle, cela vous épargne une des causes répandues de rupture des couples : le manque de disponibilité.

Quand vous planifiez votre temps, pensez à la journée comme une entité de 24 heures, à la semaine comme une durée de sept jours.

 

Cela veut dire que la planification devra prendre en compte les exigences professionnelles et personnelles à la fois, à court terme, comme à long terme.

 

Lire la suite
328 lectures
0 commentaires
En vedette

La vie est courte, sortez avec un robot

ashely madison exmachina alineation

 

Aimer les robots, c'est mieux que les humains ?

Dans le TGV, au mois d'août, un passager abandonne son journal avant de quitter le train. Il y avait un article qui revient sur l'histoire du site de rencontre Ashley Madison. Le journal décrit comment des hackers ont dévoilé une partie des adresses des abonnés. Plusieurs centaines d'habitants des départements du Nord Est sont cités, y compris dans des localités de 5000 habitants et même de zones rurales.
Il y avait de nombreux français clients de ce site et pas seulement dans les grandes villes.
Ashley Madison : un site de rencontre pas ordinaire

Ashley Madison est un site de rencontre en ligne, messagerie, et réseau social canadien. Ce site a été fondé en 2001. Son nom associe deux prénoms féminins "Ashley" et " Madison ". Le site vise les personnes en couple qui souhaitent avoir une relation extraconjugale.

 

Life is short. Have an affair

Le slogan de ce site est « Life is short. Have an affair. » Ou en français : « La vie est courte. Ayez une aventure. »

Selon SimilarWeb, le site a plus de 124 millions de visites par mois en 2015. Quand des hackers sont parvenus à récupérer la liste des clients du site ainsi que leurs données personnelles (noms, adresse, fantasmes sexuels, numéros de cartes de crédit etc) et ont commencé à les publier à partir du 18 août 2015.

40 millions de noms, adresse, mail, des milliers de messagerie. Le fondateur et PDG du site, Noel Biderman, a depuis démissionné.

Deux cabinets d'avocats au Canada, où le site est basé, ont déposé un recours collectif pour réclamer 578 millions de dollars car selon eux, la violation des données aurait pu être évitée si la compagnie avait pris "les précautions nécessaires et raisonnables pour protéger les utilisateurs".


ex machina femme robot

 

Le site n'a pas disparu. En fait, la société mère "Avid life" se défend en arguant qu'Ashley Madison est en voie de guérison.

Au delà des procès, des scandales et des ruptures, la police de Toronto a confirmé deux suicides liés à cette publication. Un pasteur dévoilé à partir de Ashley Madison s'est suicidé. Il était marié et père de deux enfants, âgé de 56 ans. Un policier de San Antonio s'est suicidé aussi. Il est possible que d'autres drames soient liés à cette affaire.


Découverte de la 4ème dimension

On découvrait certaines choses : 90 à 95 % des utilisateurs inscrits sur Ashley Madison sont des hommes. Ashley Madison utilise des profils de femmes vituelles générés  automatiquement pour donner l'illusion ou le change. Car il n'y a en fait que seulement 1500 femmes inscrites sur le site en 2015.
La société mère Avide life déclare : "Malgré les attaques et la crise actuelle, notre entreprise est pleine croissance".

40, 815,000 membres anonymes, 95 % d'hommes mariés, en couples ou solitaires qui semblent payer pour dialoguer avec des robots, avec des scripts d'intelligence artificielle. Quand un homme signe un compte gratuit, il a accès à des profils nommés «les Anges», profils féminins avec de faux détails et photos. Des robots animent ces anges, envoient des mails, participent aux chats et aux dialogues en directe.

 

ex machina visage masque robot

 

Chez Ashley Madison, l'invité ou le membre, a l'illusion d'être contacté par des femmes à la recherche de relations sexuelles. Pour répondre à ces invitations féminines, il doit payer de 60 à 290 dollars. Chaque message coûte. L'écrasante majorité des hommes sur Ashley Madison payent pour discuter avec des "anges" comme kitten Sensuelle et d'autres, logiciels ou programmes de promesses sorties d'un algorithme.
Ashley Madison semble une réunion d'hommes hétérosexuels, qui parlent sans le savoir avec des robots, robots qui les bombardent de messages et demandant de l'argent.


Mais pourquoi ?

Sans doute, les ingénieurs d'Ashley Madison sont plus intelligents que nous le pensons, ils ne font que répondre aux désirs des hommes.

Au japon par exemple, le sexe partagé est en train de disparaître dans la vie de la jeune génération. Les jeunes hommes remplacent les femmes par la pornographie, et par les images. On sait que les poupées à usage sexuel sont de plus en plus sophistiquées, voire robotisées.

 

femme robot ashley madison

D'autres applications permettent de faciliter ce genre de rencontre de sexe occasionnel, elles sont également très populaires.

 

Ces hommes sont des aliénés ? Des avant-gardistes ? Ces hommes mariés qui s'ennuient dans leurs couples et leurs monogamies, cherchent-t-ils la nouveauté chez Ashely ? La rencontre ? L'aventure ? Est-ce l'avenir du sexe en occident ? On peut espérer que non.

 

Les photos sont du film britannique "Ex Machina" du réalisateur Alex Garland, sorti en juin 2015.

 

 

Lire la suite
427 lectures
0 commentaires
En vedette

Améliorer votre mémoire par le sommeil

femme fatigue

 

Mémoire et sommeil

La mémoire est une fonction cérébrale complexe. Cette mémoire indispensable à l'intelligence humaine est une fonction fragile. Le repos et le sommeil sont les meilleurs alliés pour augmenter la capacité de votre mémoire.

Les études démontrent que le sommeil aide réellement le cerveau à améliorer le stockage des données dans le cerveau et leur organisation. Une meilleure mémoire est le résultat d'un bon apprentissage, et d'un régime de vie équilibré accompagné d'un repos régulier et d'un sommeil de bonne qualité.

Le cerveau fonctionne autrement pendant le sommeil en organisant la mémoire d'une façon sophistiquée fondée sur des liens entre les événements. Quand vous avez un message à transmettre à un ami, vous dormez, le cerveau pendant la nuit va créer des liens entre ce message et d'autres données. A votre réveil, vous avez mémorisé ce message. Une fois, le message transmis, le cerveau gardera des traces de cette réalisation.

Ces liens sont élaborés plus rapidement pendant le sommeil, leurs pertinences sont plus importantes, en d'autres termes la mémoire sera plus performante.


Pour améliorer votre mémoire, il convient donc de bien travailler la question à mémoriser, de tenter de lier la question à mémoriser avec d'autres liens et d'autres éléments, reposez-vous, dormez bien et laissez le cerveau travailler pendant la nuit.


L'idée de ne pas dormir avant un examen est une mauvaise idée privant le cerveau de sa capacité de créer des liens utiles. Vous risquez d'être déçus le lendemain en oubliant de nombreux éléments que vous vous auriez voulu mémoriser.

Laisser reposer les cellules grises, cela les rend plus performantes.

 

 

Lire la suite
332 lectures
0 commentaires
En vedette

Retraite : Arts, artisanat pour un cerveau jeune

retraite active le stagiaire

Le stagiaire ( the intern), film 2015 , Robert De Niro, Anne Hathaway, réalisation: Nancy Meyers

 

Entretien du corps, entretien du cerveau

Depuis presque deux générations, la notion de retraite n'a pas cessé de changer. Le retraité actuel est une personne active, en bonne santé physique et mentale, une personne curieuse, qui voyage pour voir le monde, qui s'engage dans sa famille et dans la société.
C'est une notion populaire, de bon sens, il est important de maintenir le cerveau des personnes à la retraite, en activité. On disait que le travail maintient la forme, on conseillait les personnes retraitées et âgées de lire, de faire des mots croisés, de regarder la télévision.

 

Nos retraités sont plutôt en forme

La santé de nos retraités n'est pas alarmante. Les progrès de la médecine et des systèmes de santé dans les pays développés ont permis d'améliorer la prévention et la prise en change des problèmes de santé chez les personnes après la retraite. Les personnes retraitées sont de plus en plus actives, pratiquent une activité physique ou sportive. Il reste la santé mentale, ou exactement la santé du cerveau.

 

La santé du cerveau, la santé cognitive

La santé cognitive désigne le bon fonctionnement du cerveau, la mémoire, la capacité de réfléchir, la capacité d'apprendre et de résoudre les problèmes de la vie quotidienne.
Le déclin cognitif léger commence dès l'âge de 55 ans et peut devenir un vrai problème sanitaire avec les années. Les études démontrent que le maintien d'une activité intellectuelle peut ralentir ce déficit. Des études récentes soulignent l'importance de deux formes d'activité pour maintenir le bon fonctionnement du cerveau : l'art et l'artisanat.
Les activités artistiques, comme les activités artisanales, sont complexes, font appel à plusieurs compétences. Ces activités semblent aider à protéger le cerveau contre le déclin cognitif. Dans un article publié dans la revue Neurology, en 2015, on considère que 10 à 20 % des personnes âgées de 65 ans et plus, souffrent d'un léger déficit cognitif, caractérisé par des problèmes de mémoire, et des problèmes liés à la réflexion, et à la compétence cérébrale. En général, ce déficit léger n'altère pas la qualité de vie des personnes après 65 ans. Par contre, un déficit cognitif léger peut être un signe d'alarme, il précède parfois un déficit cognitif plus important.
Les études soulignent que les activités artistiques comme la peinture, dessin, ou la sculpture, l'activité artisanale comme le bricolage, travail du bois, de la céramique, de la poterie ou la couture sont bénéfiques pour l'activité cérébrale. Ces bénéfices ont été confirmés dans des études sur une durée moyenne de quatre ans.

En même temps, les activités sociales semblent également jouées un rôle dans la protection contre le déclin cognitif. Ces activités sociales englobent le fait d'aller au cinéma, au théâtre, ou de participer à un club de lecture, ou d'activités informatiques.

 

 

retraite active transmission accompagnement


Sur une période de 4 ans, 121 participants ont développé MCI, selon les chercheurs.
Les activités artisanales ont réduit le risque de déclin cognitif de 55 %, les activités sociales, ou les activités qui utilisent l'informatique ont réduit le risque de déclin cognitif de 53 %.
Les centres de ses activités protègent les neurones, et stimulent la croissance des nouveaux neurones, pour maintenir le cerveau en bonne forme.


On peut imaginer un style de vie pour les personnes après 65 ans qui encouragent ce genre d'activité, comme par exemple l'accompagnement professionnel des apprentis, la transmission de savoir-faire, ou les activités domestiques comme le bricolage qui permettent de chercher des solutions, de maîtriser de nouvelles techniques. Internet semble également un moyen utile et efficace pour lutter contre le vieillissement du cerveau.

 

Lire la suite
298 lectures
0 commentaires
En vedette

Sports extrêmes : Libres, autonomes et passionnés

sport extreme parapente

 

Sport extrême : apprivoiser sa peur pour la dépasser 

Les activités sportives extrêmes sont un exemple d'actes qui sont à l' opposé de nos instincts et surtout le premier instinct humain : la survie face aux dangers.
En Octobre 2012, l'autrichien Felix Baumgartner a établi le record du monde de chute libre (parachutisme). Le saut a été réalisé à 39 kilomètres pour atteindre une vitesse estimée en chute libre de 1342 km/ heure. Ce dernier saut de sa carrière est l'une des cascades les plus spectaculaires de l'histoire.

Au cours des dernières années, le sport extrême a largement évolué. Ces sports peuvent être pratiqués sur terre, dans l'air, et sous l'eau. Ces sports sont plus populaires chez les jeunes, chez les cadres, et chez les citadins.
À la différence des athlètes sportifs, les participants aux sports extrêmes pratiquent leur sport dans un environnement non contrôlé, voire hostile loin des salles de sport, et des terrains d'activité physique.
Les pratiquants du sport extrême sont parfois stigmatisés, ou considérés d'une manière négative, comme des gens déséquilibrés, ayant besoin de prendre des risques inutiles, sans se soucier de leur santé, de leur famille ou de leurs amis.

 

sport extreme escalade


Les études concernant ses pratiquants démontrent que ces personnes cultivées en eux, en affrontant ses risques de concepts bien appréciés par la psychologie positive : le courage et l'humilité. Parfois le courage et l'humilité sont recherchés par les participants à ces activités malgré le danger et la peur. Les pratiquants décrivent comment ces activités les ont aidés à devenir meilleurs.
Selon les études, les sports extrêmes changent les participants. Certains décrivent après un saut à l'élastique un sentiment de courage et d'immortalité, d'autres parlent d'une dose d'optimisme et d'enthousiasme.


Dépasser sa peur

La peur est une réaction émotionnelle humaine normale. La peur est un mécanisme indispensable à la survie humaine. La peur nous protège des dangers, nous prépare à les affronter. L'humain apprend depuis l'enfance que prendre des risques peut conduire à la mort, et qu'il est important d'avoir un but qui justifie ses risques.
Pour les participants des sports extrêmes, il est important de dépasser sa peur, de dépasser ses limites, et d'aller au-delà des instincts naturels. L'exposition répétée à des situations qui peuvent provoquer la peur comme sauter d'un pont, ou escalader une montagne peut conduire à apprivoiser le danger, et à apaiser la réaction émotionnelle, à transformer sa peur en motivation.
Les participants aux sports extrêmes sont conscients du danger qui accompagne leurs activités. La peur est une réponse individuelle, certains pratiquants des sports extrêmes perçoivent la peur comme émotion positive.

 

sport extreme parachute

 

Dépendance physique


Les victimes des accidents de la route décrivent comment certaine expérience change la vie, modifie le comportement, encourage le développement personnel, et l'amour de la vie.
Les neuropsychologues expliquent que le cerveau, après une expérience extrême, libère un neurotransmetteur nommé la dopamine qui déclenche une sensation agréable d'optimisme, de courage et de bonheur. La dopamine joue un rôle important dans la motivation. Il est possible que le sport extrême soit une recherche de ses sensations de bien-être.
Les pratiquants de ces sports sont généralement conscients du risque, sont prudents pour la gestion du danger, ils sont formés pour réduire le risque de leurs activités. On peut supposer que le danger ne soit pas la motivation de ces sportifs, ils cherchent plutôt à être en harmonie avec leur environnement, la nature, avec eux-mêmes, et avec leur vie. Hors de ces activités, les pratiquants ne sont pas des gens inconscients, ils n'ont pas plus d'accidents de la route que les autres, il ne cherche pas le risque pour le risque.

 

sport extreme saut

 

Certains participants avancent d'autres arguments. La plupart des sports actuels ont cessé d'être des jeux, sont devenus des enjeux financiers, sociaux et médiatiques comme le foot ou le tennis. Par contre, les sports extrêmes demeurent des jeux avec une dose élevée de liberté, de gratuité, et des communautés. Les résultats et les performances n'ont pas d'importance, il n'y a pas de carrière, il y a l'amour du sport, l'enthousiasme, et surtout l'adrénaline. Par leur nombre, les pratiquants de sport extrême sont marginaux. Ils sont marginaux aussi par leur comportement. Ils cherchent à prendre un risque dans une société qui fait de la sécurité un souci absolu, de la prudence un principe constitutionnel.
Ils sont seuls face au danger, seuls face à eux-mêmes, ils découvrent à nouveau leur autonomie dans une société qui prive de plus en plus les citoyens de leur autonomie en cherchant l'avis des experts. Ils découvrent leur courage, leur capacité à faire. Ils sont seuls face à la nature. Ils respectent cette nature et s'adaptent à ces conditions.
Ils sont des athlètes sans publiques, sans spectateurs, sans médailles.

Les situations de la vie quotidienne ne donnent plus à l'individu l'opportunité de cerner son identité : ses qualités, ses défauts, son degré de réactivité, de débrouillardise. La confrontation avec un environnement méconnu offre la possibilité de se tester, d'évaluer ses capacités sans aide extérieure. En face du risque, on se connaît mieux, on se juge mieux, on s'évalue mieux.

 

sports extremes surf

 

Sortir de l'accoutumance

L'accoutumance est une adaptation graduelle à certaines habitudes de vie jusqu'à n'en avoir pratiquement plus conscience. On finit par pratiquer certains gestes de façon automatique sans contrôle conscient.
L'accoutumance nous installe dans notre milieu, nous permet d'atténuer nos difficultés, mais nous prive en même temps de notre dynamisme. On cherche fréquemment à briser nos habitudes, et à les exposer à de nouvelle excitation.
L'habitude et l'accoutumance deviennent une drogue quand elles touchent les domaines les plus nobles de notre activité. Lorsque nous travaillons en répétant des gestes sophistiqués mais répétitifs, lorsque nous vivons avec nos proches comme une évidence, nous nous approchons de la vie mécanique du robot.


Les robots ne peuvent pas souffrir, certes, mais ne peuvent pas non plus éprouver du plaisir.


Ainsi, certains pratiquants de sport extrême expliquent leur passion.

 

Lire la suite
461 lectures
0 commentaires
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook