Favori 

La nostalgie : Le passé a un bel avenir

nostalgie

Si vous dites que vous aimez notre époque, on vous prend pour un naïf. Si vous dites que vous n'avez pas peur de l'avenir, on vous considère comme un provocateur. Vous pouvez le vérifier sur les réseaux sociaux et évaluer les réactions. La nostalgie collective est parfois pessimiste.

La nostalgie au pluriel et au singulier

 

Zeus punit Aphrodite, il invente la nostalgie

 

La déesse Aphrodite s'éprit d'une irrésistible passion pour le Troyen Anchise, dont la beauté égalait celle des dieux. Un jour, Aphrodite alla le rejoindre. Ses servantes avaient enduit son corps d'une huile incorruptible et odorante, et l'avaient parée de ses plus précieux joyaux. " Son voile était plus brillant que l'éclat de la flamme ; elle portait des bracelets, des pendants d'oreilles, son cou était chargé de colliers d'or, sa poitrine délicate resplendissait comme la lune. "

 

Aphrodite se déguise en jeune fille richement vêtue. Émerveillé, Anchise observe ce corps, un magnifique collier en or ciselé entouraient son cou délicat ; avec l'éclat de la lune, sa poitrine luisait. Le désir s'empara d'Anchise. Il enleva la parure, broches, fleurs et colliers ; il dénoua sa ceinture, et lui ôta sa robe. Au réveil, le mortel découvrit la vérité et supplia la déesse d'avoir pitié de lui. Mais Anchise était assez vaniteux et il se vanta, il dévoila cette rencontre après plusieurs verres d'alcool. Zeus le fit frapper par un éclair et Anchise devint boiteux et Aphrodite l'abandonna.


Pour punir Aphrodite d'avoir couché avec un mortel, Zeus la rendit vulnérable à la nostalgie (Himeros). Aimer sera puni par la peine. Et pire que ca, les souvenirs heureux du passé seront douloureux.

 

Aphrodite-anchise-nostalgie

William Blake Richmond : Aphrodite et Anchise (1889).

 

Nostalgie comme émotion

 

Le mot nostalgie est dérivé de deux mots grecs : nostos "retour" et algos " douleur." Le médecin suisse Johannes Hofer a inventé le terme nostalgie à la fin du 17ème siècle pour décrire ce qu'il considérait comme une maladie mentale des soldats suisses éloignés de chez eux. À l'origine, la nostalgie fut considérée comme une condition invalidante. Les personnes souffrant de cette affection étaient hospitalisées et traitées.
Presque tout le monde a connu la nostalgie dans son sens moderne : souvenir douloureux, émotion lors d'un souvenir ancien qui s'accompagne de sentiment d'euphorie, ou d'un état de tristesse passagère.

 

La nostalgie à dose raisonnable peut être un sentiment de confort pour les adultes stressés. Il est fréquent de penser que le passé était plus simple, ou que la vie était plus agréable il y a 20 ans. Les gens qui ont grandi par exemple dans les années 50 se souviennent de certaines chansons, de certains films mais oublient le reste : les conditions économiques, politiques ou sociales.


Chaque époque a ses aspects positifs et négatifs, la nostalgie peut créer une distorsion de la réalité. Croire que le passé était meilleu, peut rendre le présent banal et insatisfaisant.


En cas de sentiments douloureux nostalgiques, revoir le lieu ou le cadre de cette nostalgie peut soulager ce sentiment douloureux comme il peut provoquer des sentiments de désespoir ou d'impuissance.

 

L'expérience de la nostalgie ?

 

La nostalgie est un désir du passé, les souvenirs du passé tendent à se concentrer sur les événements marquants d'une vie. Les souvenirs rappellent d'autres souvenirs, d'autres émotions et d'autres expériences. Les vacances peuvent rappeler l'enfance, les proches, la famille, les camarades. Ces expériences sont à l'origine de la nostalgie. Parfois la nostalgie est un lien entre les mots et les émotions. Les mots ou les sons liés aux émissions positives engendrent plus de nostalgie que les mots liés à des émotions négatives. De même, les souvenirs impliqués dans la nostalgie sont généralement des souvenirs heureux.

 

Il est difficile d'imaginer la nostalgie comme une maladie de notre époque. Dans la définition d'origine, la nostalgie s'accompagne de symptômes comme l'anxiété, l'insomnie, un rythme cardiaque irrégulier, et troubles alimentaires. Cette approche n'est plus valable, la nostalgie ne figure dans aucun manuel psychiatrique.
La nostalgie peut avoir des effets positifs et négatifs. Les études démontrent que la nostalgie n'augmente pas les émotions négatives (colère ou frustration) et augmente certaines émotions positives. Lorsque la nostalgie est provoquée par une musique, un mot ou un souvenir, elle apporte aux gens la bonne humeur.

 

La nostalgie augmente l'estime de soi ainsi que la perception du sens de la vie. La nostalgie stimule un regard positif sur soi-même et favorise le sentiment que la vie est pleine de sens et de buts à atteindre.


La nostalgie augmente la perception des liens sociaux. Les expériences nostalgiques ont tendance à être des événements sociaux qui impliquent les autres. La nostalgie nous rappelle que nous avons aimé, et que nous étions aimés.


Dans d'autres études, la nostalgie semble réduire le stress, alléger la tension émotionnelle. Contrairement aux affirmations passées, la nostalgie ne nuit pas aux gens ; il peut améliorer la santé psychologique et le bien-être.


La nostalgie est être provoquée généralement par des interactions sociales comme les réunions de famille, par des stimulations sensorielles ou les odeurs, ou la musique, ou par des objets comme les photographies d'êtres chers.

 

Les gens seuls, les gens tristes, les gens d'humeur négative semblent plus nostalgiques. Les réseaux sociaux et les moyens actuels de communication semblent augmenter le sentiment de nostalgie.

 

La nostalgie n'est pas une maladie, c'est un état émotionnel qui permet de contrer les émotions négatives, le sentiment de vulnérabilité. L'expérience du passé peut engendrer la nostalgie pour positiver les émotions présentes.

 

 

Nostalgie collective : Avant la voiture, pas d'accident de circulation

 

Le journal télévisé chaque jour vous offre conflits, destruction écologique, inégalité économique, et autres catastrophes et bien sûr le reste va de soi. Votre optimisme saboté, le passé apparaît meilleur que le présent, la nostalgie est la solution.
Être optimiste devient difficile de nos jours. Le passé était idéal, le passé c'est la solution à nos problèmes !

 

La culture de la nostalgie ne facilite pas les choses. Fini le temps où Jules Verne célèbrait l'avenir et la science. Bienvenue dans la science fiction moderne où le monde et l'humanité sont sans avenir. La planète des singes remplace les féeriques voyages de Jules Verne. Les films nous racontent comment l'humanité va mourir, comment l'extinction de la civilisation est programmée. Certains films sont une invitation à s'organiser alors que l'apocalypse se profile (période de glaciation ou autre fonte des pôles).
La science nous offre chaque jour une lueur d'espoir, cette science qui guérit de plus en plus de maladies graves, qui trouve des vaccins, qui améliore notre quotidien, qui fabrique des robots, des voitures auto-conduites, une alimentation saine, et des outils de production, et des loisirs.

 

Le changement nous stresse, nos repères souffrent. On trouve dans la nostalgie la solution. Effectivement, avant internet, pas de cyber criminalité, avant les iPhones, pas de hackers de photos personnelles.
Certains entrent dans un monde de retrait pour échapper à la complexité du présent, pour ignorer l'avenir, ce monde dangereux de robots, d'ADN, des cellules souches et des réseaux.


Dans ce monde de retrait, l'avenir devient problématique. La politique devient conservatrice, l'entreprise peine à se rénover, la culture en refusant la nouveauté devient folklore.
Le problème est là, la nostalgie collective peut fragiliser notre capacité à créer, à inventer, à apprécier l'art moderne, à utiliser les moyens disponibles.

 

Conclusion :

La nostalgie n'est pas une maladie, c'est une émotion, un souvenir du passé qui peut rendre le présent plus positif, qui peut donner un sens à l'existence humaine, et améliorer l'estime de soi.
Sur le plan collectif, la nostalgie peut être problématique, car le passé devient le refuge en face d'un présent trop anxiogène et d'un avenir incertain.

Penser que le passé était meilleur que le présent, est une approche pessimiste. L'avenir se réalise sous nos yeux. Les robots domestiques, la dématérialisation, les réseaux et la nanotechnologie vont engendrer des avantages et des inconvénients pour notre vie, comme toujours.

2
Homme victime de femmes prédatrices !
Médias sociaux : ces amis qui nous veulent du bien...
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook