Favori 

La sagesse de Shakespeare au 21ème siècle

Shakespeare conte hiver citation

La sagesse de Shakespeare au 21ème siècle

Le site de la chaîne C-span2 a mis en ligne, le 24 avril 2017 la vidéo d'une conférence sur l'héritage de Shakespeare, la sagesse toujours d'actualité des textes de cet immense écrivain.
Il s'agit d'une conférence de Michael Witmore, directeur de la Folger Shakespeare Library.

Michael Witmore rappelle combien les textes de cet écrivain sont toujours actuels en raison de leur enracinement dans la réflexion et la sagesse humaine et combien les personnages de William Shakespeare peuvent toujours nous enseigner sur les humains, leurs réactions, et les motivations de leurs gestes et de leurs décisions, malgré que ces écrits qu'ils datent de plus de 4 siècles.  
Les pièces de Shakespeare illustrent encore et toujours certains principes qui nous sont actuels et peuvent guider dans nos réflexions. Les œuvres de Shakespeare sont toujours en route pour devenir quelque chose d'autre, c'est le secret des textes de Shakespeare. Chaque siècle comprend Shakespeare à sa façon. Et nous aussi
Michael Witmore cite certains points où la sagesse et la réflexion de Shakespeare n'ont pas vieilli.


"Vous devez improviser pour faire avancer les choses"


Shakespeare croyait que nous ne pouvons pas fonder nos décisions sur des données exactes et disponibles. On trouve ce principe dans la pièce d'Othello, et surtout dans la pièce Hamlet. La volonté d'Hamlet est le moteur principal de ces décisions. Hamlet était obligé à prendre des décisions sans avoir tous les faits. Dans cette pièce, Shakespeare dessine un réel contraste entre la détermination de Claudius et l'approche minutieuse de "Hamlet".
Comme si Shakespeare voulait expliquer l'hésitation de Hamlet dans sa recherche d'éléments capables d'aider sa décision. Selon Shakespeare, la décision appartient également au domaine de la volonté et de la détermination.

 

 " Obtenir le pouvoir est plus facile que céder le pouvoir "


Le pouvoir est un moteur puissant et présent dans les pièces de Shakespeare. Witmore analyse rapidement la pièce de Shakespeare le Roi Lear pour discuter les difficultés des humains à céder le pouvoir, et à accepter de le transmettre à d'autres. Pour obtenir le pouvoir, il existe de nombreuses motivations comme la convoitise, la cupidité, la soif des avantages. Céder le pouvoir exige des motivations plus complexes, plus nobles, et moins primaires.
Le pouvoir est plus difficile à donner que ce qu'il faut pour l'obtenir . Witmore dit que c'est "la leçon du roi Lear".

 

"La capacité de pardonner est précieuse, elle va de pair avec la capacité d'aimer"


En analysant la pièce le Roi Lear, on comprend combien la capacité de pardonner est essentielle chez Shakespeare. Le grand écrivain admettait que pardonner est un acte difficile, presque divin et que la capacité de pardonner est indissociable de la capacité d'aimer.
C'est une réflexion d'actualité dans la vie des couples, dans nos sociétés, et dans les sociétés qui ont vécu les atrocités d'une guerre, ou de violence. Shakespeare rejoint brillamment les concepts de la psychologie positive sur l'importance de la résilience, en allant plus loin ; il nous rappelle que l'amour n'existe pas sans pardon, que la capacité d'aimer dépend d'une façon ou d'une autre de la capacité à pardonner.
Le pardon chez Shakespeare est un concept plus philosophique que religieux, c'est presque un acte égoïste pour le bien-être de chacun, le message shakespearien peut être un slogan, un titre de magazines, ou d'émissions de télé : si vous voulez être aimés, sachez pardonner.

 

Shakespeare westword citation

"Les changements de cœur nécessitent des changements de perception"


Encore une fois, dans la pièce le Roi Lear, on peut interpréter la scène de la tempête comme un appel au changement de perception, pour changer le comportement et les émotions.
Pour changer les émotions, il est important d'avoir un autre regard sur soi-même, et sur les autres, d'avoir une perception différente. On peut penser que Shakespeare est présent dans chaque consultation de psychologie. Les médecins psychiatres comme les psychologues ne peuvent qu'inviter les patients souffrants à regarder autrement, à apercevoir les choses selon un angle différent, pour pouvoir dépasser leurs émotions négatives ou leur tristesse. Sur le plan collectif, une société ne peut avancer sans ce changement de perception, sans une certaine évolution culturelle. L'art au sens large peut avoir cette fonction, nous proposer un autre regard sur les choses, sur l'environnement, et sur le monde. La littérature, la peinture, ou la musique sont précieux pour rapprocher les gens et augmenter la compréhension mutuelle, ont l'ambition de changer en chacun de nous, sa perception des autres.


"Nos espoirs nous soutiennent même si nous pensons qu'ils ne peuvent être satisfaits"


Le Conte d'hiver est une des quatre pièces appartenant au genre hybride des " romances ", ou tragi-comédies romanesques.
Shakespeare nous rappelle l'importance de l'espoir dans la vie, l'importance de l'espérance, l'importance de l'optimisme pour continuer, ou pour pouvoir vivre. Dans cette pièce qui se déroule dans un laps de temps de 16 ans, seuls les personnages capables de préserver leurs espoirs, même minimes ou illusoires, sont capables de résister et de gagner. Shakespeare rappelle dans cette pièce l'importance consciente de l'espoir, et c'est-à-dire espérer par volonté comme condition de survie humaine dans les moments difficiles de l'existence.

J'ai pris quelques exemples parmi ceux analysés par Witmore.

Il est étonnant de noter combien Shakespeare avait compris nos angoisses pour la justice, pour nos survies, et avec quelle justesse il avait analysé les désirs humains et les motivations de chacun.

Le conférencier conclut par inviter le public à utiliser l'art non pas seulement comme un moyen de divertissement, mais comme source de sagesse.
Vous trouverez ci-joint le lien vers la vidéo de cette conférence.


https://www.c-span.org/video/?427269-1/michael-witmore-shakespeares-legacy

 

6
3 proverbes japonais : quelques différences avec l...
Le dégagisme à la française
 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
mardi 17 juillet 2018
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook