Différents types d'orgasme féminin? Que dit la science?

orgasme femme main

Les femmes distinguent souvent les orgasmes déclenchés par la pénétration, des orgasmes obtenus par d'autres méthodes comme la masturbation (stimulation manuelle directe du clitoris) par vibromasseur ou par cunnilingus.

 

Plusieurs types d'orgasmes disent les femmes et la science

 

Les orgasmes déclenchés par stimulation manuelle directe du clitoris (orgasme clitoridien) sont décrits comme "intense" et "aigu", localisé selon les études de Davidson 1989, et Singer 1976. Les orgasmes déclenchés par pénétration vaginale par le pénis sont décrits comme "plus satisfaisant", diffus, non localisé au clitoris ni aux organes génitaux, produisant des niveaux plus élevés de soulagement de tension selon les études de Lehman 2004, Davidson, 1989 ; Masters et Johnson, Hite, 1976.


Les deux orgasmes sont décrits en tant qu'expériences positives, la plupart des femmes déclarent préférer les orgasmes déclenchés par une pénétration vaginale par le pénis selon les études de Brody 2007 et Fugl en 2006. La pénétration par un jouet sexuel ou par les doigts est considérée comme un orgasme clitoridien moins apprécié.

 

En 1905, Sigmund Freud pensait que l'orgasme vaginal (pénétration pénis -vagin) est plus mature et supérieur aux orgasmes clitoridiens. Il a développé cette théorie en écoutant les femmes décrire leurs orgasmes et leurs préférences.


Au commencement, la théorie de Freud a été largement acceptée. Progressivement, d'autres théories ont commencé à la relativiser. Masters et Johnson en 1966 pensaient qu'indépendamment de la méthode employée pour obtenir l'orgasme, tous les orgasmes sont physiologiquement identiques.


Dans les années 70 et 80, certains courants féministes prétendaient que la pénétration est secondaire, et que seule la masturbation manuelle (ou par un jouet sexuel) peut apporter aux femmes l'orgasme désiré.


Les études récentes de Levin en 2006 ont montré que l'orgasme obtenu par pénétration vaginale (par le pénis) implique plus d'organes que l'orgasme clitoridien. D'autre part, certaines sécrétions hormonales sont différentes. Il y a 4 fois plus de sécrétion de prolactine après un orgasme vaginal qu'après un orgasme clitoridien.

 

orgasme femme salle de bain

 

La typologie de l'orgasme féminin

 

Curieusement, la typologie des orgasmes n'existe que pour les femmes, chez les hommes, par manque de recherche, on ne distingue pas différents types d'orgasme.
On distingue plusieurs types d'orgasme chez les femmes selon les perceptions déclarées par les femmes. En général, les femmes décrivent l'orgasme induit par stimulation du clitoris comme un orgasme chaud, chatouillant, électrique, violent. Les femmes décrivent l'orgasme induit par stimulation vaginale (pénétration par le pénis) comme progressif, profond, lancinant, apaisant, confortable.

 

orgasme femme sous vetements

 

Selon la localisation, un chercheur Signer a tenté de classer trois types d'orgasmes : orgasme de la vulve accompagnée de contractions rythmiques du vagin, orgasme utérin qui s'accompagne de contractions du bas ventre, résultat de mouvement utérin et du mouvement du col utérin, et orgasmes mixtes contenant tous les éléments à la fois.Cette classification considère le rôle du col utérin dans l'orgasme féminin, par son contact avec le pénis, et par ses mouvements pendant les mouvements coïtaux. Selon le chercheur Singer (1972), le col utérin est un organe très sensible et important pendant l'orgasme féminin.

 

Cette classification est fondée sur des observations scientifiques limitées à quelques femmes. Le rôle du col utérin dans la réponse sexuelle de la femme est toujours incompris.
D'autre part, les chercheurs soulignent que le contact du vagin avec le pénis agit sur la paroi vaginale, et sur les ligaments du col utérin en même temps. Dans ce cas, on peut considérer que tout orgasme féminin est un orgasme mixte.


Des études récentes, comme l'étude de Levin (2001) démontrent que les contractions musculaires pendant l'orgasme peuvent distinguer plusieurs types d'orgasme. Des contractions rythmiques régulières qui durent 13 secondes, des contractions régulières et suivies de contractions irrégulières pendant une durée de 50 secondes, et le troisième type d'orgasme sans contractions musculaires dure 25 secondes en moyenne.

 

Conclusion

 

Il existe donc différents types d'orgasme, selon leur déclenchement, selon leur déroulement biologique, et selon le retentissement sur les muscles.
Les femmes déclarent préférer l'orgasme induit par une pénétration vaginale, par un pénis en érection, considérant que cet orgasme est plus profond, et plus diffus, et plus reposant que l'orgasme induit par la masturbation. L'orgasme par pénétration vaginale libère plus d'hormone que l'orgasme induit par la masturbation, surtout l'hormone prolactine.


On peut distinguer trois types d'orgasme selon les contractions musculaires du vagin : contractions rythmiques 13 secondes, contractions régulières et irrégulières de 50 secondes, et les orgasmes sans contractions musculaires qui durent 25 secondes.

Notez cet article:
1
Rabats-joies et anxieux meurent tôt
Amour, chocolat, vin : bon pour le cœur
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook