Favori 

Exercice physique : indispensable après la liposuccion

Le but de la liposuccion est d'enlever le tissu adipeux sous-cutané situé dans certaines zones du corps comme l'abdomen, les fesses, les poignées d'amour, ceci pour des raisons esthétiques.

 

sport plage

 

Exercice physique et liposuccion

Cependant, les études confirment que la liposuccion en enlevant le tissu adipeux sous la peau, favorise la présence de réserves adipeuses autour des viscères. Cette réserve adipeuse, bien qu'invisible augmente le risque de maladies cardiaques, et le risque de diabète.

Cette étude confirme ces données, évalue l'importance de l'activité physique régulière pour contrer l'apparition de cette réserve adipeuse.

La conclusion de cette étude publiée dans le journal d'endocrinologie clinique et du métabolisme, conseille aux personnes ayant choisi de faire une liposuccion, de pratiquer une activité physique régulière le plus vite possible après la liposuccion.

 

La liposuccion enlève d'une façon permanente le tissu adipeux sous la peau. Les cellules responsables du stockage des graisses dans l'organisme se nomment : les adipocytes. Ces cellules assurent à l'organisme des réserves de tissu adipeux.

 

Ces cellules organisent également le stockage du surplus de graisses. Après la liposuccion, l'organisme va augmenter le nombre des adipocytes dans d'autres zones de stockage.

 

Une étude brésilienne a étudié les dossiers de 36 femmes ayant subi une liposuccion modérée de l'abdomen. La moitié de ces femmes ont pratiqué une activité physique pendant quatre mois, et deux mois après la chirurgie. L'autre moitié de ces femmes n'ont pas suivi ce programme d'activité physique. Six mois plus tard, les femmes n'ayant pas suivi un programme d'activité physique ont une augmentation de 10 % de la graisse viscérale (tissu adipeux autour des viscères de l'abdomen).

Ce phénomène n'a pas été retrouvé sur les femmes ayant suivi un programme d'activité physique. Ce programme d'activité physique consiste à une séquence de préchauffage de cinq minutes, puis 40 minutes sur tapis roulant, trois fois par semaine.

 

Cette étude nous rappelle également que la liposuccion est une intervention cosmétique, plastique, qui ne mène pas nécessairement à une perte de poids permanente. La liposuccion ne peut être considérée comme un traitement contre l'obésité. Les médecins plasticiens incitent les patients à suivre un régime alimentaire équilibré, et un régime d'activité physique modérée, et permanente.

 

La liposuccion peut enjoliver l'aspect physique d'une personne, mais sans l'activité physique, l'organisme constituera à nouveau des réserves de tissu adipeux, augmentant les risques cardio-vasculaires, et le risque de diabète.

 

Cette étude est pratiquement la première à confirmer ce phénomène cette prise de poids intra abdominale (obésité intra-abdominale invisible.)

 

3
Maladie d'Alzheimer actuellement
Qui aimera vos imperfections ?
 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
vendredi 22 juin 2018
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook