Favori 

Hypertension artérielle : trouvez le bon chiffre

hypertension arterielle

 

Docteur, quelle est la tension artérielle optimale pour moi ?

Depuis de nombreuses années, aucun médecin ne peut répondre à la question de son patient : quelle est la tension artérielle que je dois avoir pour éviter les problèmes ? Votre médecin vous répondra : autour de 14 / 10.
Dans les années 1950, les médecins pensaient que la pression devrait être simple : 100 plus l'âge de la personne. Donc, à l'âge de 60 ans, la tension normale était de 160.

En 1991, de nombreuses études ont confirmé que la tension artérielle inférieure à 150 est un chiffre pour prévenir les crises cardiaques et les accidents vasculaires.

Actuellement, les comités scientifiques recommandent une pression artérielle systolique de 140, et 150 chez les personnes âgées de 60 ans et plus, en faisant valoir qu'il n'y a pas de données scientifiques convaincantes montrant qu'il est utile d'avoir une pression sanguine inférieure à ces chiffres.


C'est quoi la tension ? C'est quoi une hypertension artérielle ?

La tension artérielle est la pression du sang sur les parois des vaisseaux surtout les artères.

Le chiffre 14 est la tension systolique (quand le cœur se contracte) et le chiffre 10, la tension artérielle basse ou diastolique, celle quand le coeur se repose. Ces chiffres 14/10 sont un compromis entre les risques de l'hypertension et les effets secondaires des médicaments, et surtout un seuil important chez les personnes âgées qui ont besoin d'une tension légèrement plus élevée pour irriguer le cerveau. L'hypertension artérielle est une maladie caractérisée par une augmentation de ces chiffres en raison de la résistance des parois artérielles (rigidité).


Des données plus récentes

Les études récentes confirment qu'une tension inférieure à 120 réduit de 30 % le risque de crises cardiaques, d'insuffisance cardiaque et d'accident vasculaire cérébral et réduit la mortalité de 25 %. Ces études proposent d'aider les patients à atteindre une pression artérielle de 120 et non plus de 140 ou 150.

Une pression systolique de 120 pourrait être une bonne chose chez les personnes en bonne santé. Les études déconseillent de chercher à atteindre ce chiffre en utilisant des médicaments en raison des effets secondaires qui vont annuler tout avantage. Les personnes âgées pourraient être particulièrement vulnérables à une pression artérielle trop basse.

Dans les études récentes, il n'est pas facile de baisser la tension artérielle à 120. Pour y arriver, certains patients sont obligés de prendre trois médicaments par jour. Le coût financier n'est pas un problème dans le traitement de l'hypertension, 90 % des médicaments sont disponibles en générique. Par contre, les effets secondaires posent un réel problème.

 

Une pression artérielle autour de 120 semble réduire le risque cardio-vasculaire et les accidents vasculaires cérébraux, par contre, il est difficile dans l'état actuel de prétendre que cette tension artérielle à 120 protège les patients, des maladies rénales et de la démence vasculaire.

 

Les directives européennes conseillent une pression artérielle inférieure à 150 sauf chez les personnes âgées. Ces directives ne sont pas en contradiction avec les études récentes.

 

2
Film culte : Un singe en hiver
De Caruso à Pavarotti : rendre l'opéra populaire

Articles en lien

 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
vendredi 22 juin 2018
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook