Favori 

Ocytocine : Quand la chimie gouverne nos amours

couple ocytocine

Si Cupidon avait étudié les neurosciences, il aurait envoyé ses flèches vers le cerveau, plutôt que vers le coeur. Depuis plusieurs années, les recherches scientifiques confirment le rôle important de l'ocytocine dans le sentiment amoureux.

Ocytocine, hormone de l'amour, du sexe, et de l'attachement

L'ocytocine est une hormone se présentant à l'état pur comme une poudre blanche soluble dans l'eau. Cette hormone est élaborée au niveau des neurones présents dans la glande hypophyse. Stockée dans la partie postérieure de l'hypophyse, elle est libérée en réponse à des stimulations neurologiques ou hormonales. La plupart de ces stimulations ne sont pas encore connues. On ne sait que le réflexe déclenchée par la pression ou la succion du mamelon libère cette hormone qui va contracter les muscles du mamelon, et les muscles qui entourent les glandes mammaires pour éjecter le lait maternel.

L'ocytocine est libérée au moment de l'accouchement, pour stimuler d'une façon sélective les fibres musculaires de l'utérus et les contracter. Le rôle de l'ocytocine pendant l'accouchement est indispensable pour déclencher l'accouchement et pour arrêter l'hémorragie après la délivrance.

venus enodormie cupidon poussin

L'ocytocine : La chimie de l'amour

Les couples qui restent ensemble ont tendance à avoir des taux corrélés d'ocytocine, cette hormone est l'un des produits chimiques qui augmentent chez les gens amoureux. C'est l'hormone des câlins.

Les couples ont tendance à avoir des taux similaires d'ocytocine, pour donner à leurs partenaires ce dont ils ont besoin. Les hommes ont tendance à faire plus de câlins, plus de caresses, plus de mots doux, les femmes ont tendance à plus séduire, plus à accepter et à demander du sexe.

L'ocytocine active le sentiment de confiance et d'attirance entre les personnes dès sa libération dans le cerveau, c'est l'hormone de l'attirance romantique par définition. L'ocytocine agit différemment de la flèche de Cupidon, elle incite à être attiré, puis à tomber amoureux en prenant en compte un ensemble de facteurs émotionnels.

Dans une étude récente publiée par l'université de Bonn, une première rencontre entre des hommes et une jolie femme a été organisée. Après administration par pulvérisation dans le nez (pulvérisation intra nasale) d'ocytocine, les hommes qui étaient en couple ou en relation stable ont maintenu une distance physique plus importante avec la jolie femme que les hommes qui étaient célibataires. Ces hommes en relation monogame ou en couple, ont déclaré que cette femme jolie est attirante, mais ils ont pensé à leur couple, et à leurs partenaires. Ces résultats suggèrent que l'ocytocine joue un rôle dans le maintien des relations, pour préserver les partenaires de l'attirance des autres. Cette hormone participe à moduler les relations, à améliorer les relations avec les personnes familières, et augmenter l'agressivité vis-à-vis des personnes non familières ou étrangères.

sommeil couple reveil

Ocytocine et l'orgasme

L'ocytocine est une hormone de type neuropeptide, produite dans l'hypothalamus, qui exerce une influence sur la réponse sexuelle, sur la sensualité, l'érotisme interpersonnelle et l'attirance émotionnelle.

La fonction biologique de l'ocytocine est de faciliter la sécrétion du lait chez les femmes pendant l'allaitement. (J. Wilson, 2003). L'ocytocine favorise l'attachement de la mère à son enfant. Dans de nombreuses études, on suggère que l'ocytocine joue un rôle identique pendant l'excitation et la réponse sexuelle en favorisant l'attachement de la femme à ses partenaires sexuels. (Young, 2009).

L'hormone est sécrétée pendant les caresses, pendant les gestes préliminaires, et pendant l'acte sexuel. On a démontré que le taux d'ocytocine augmente dans le sang au fur et à mesure de la progression de l'activité sexuelle. Cette hormone augmente la sensibilité au toucher et la réceptivité sensuelle, et le comportement affectueux. Chez l'homme, le taux d'ocytocine augmente également pendant la réponse sexuelle pour atteindre son apogée pendant l'orgasme.

L'ocytocine est utilisée en médecine pour déclencher les contractions utérines pendant l'accouchement. Cette hormone joue le même rôle pendant l'orgasme féminin en déclenchant des contractions utérines plus ou moins intenses selon l'intensité de la réponse orgasmique.

Après l'orgasme, le taux de l'ocytocine dans le sang diminue progressivement. Cette diminution favorise l'élan d'affection et d'attachement qui apparaît après l'orgasme. Cette diminution est plus lente chez les femmes que chez les hommes, la testostérone neutralise rapidement l'ocytocine. Cela peut expliquer l'étonnement de certaines femmes du comportement masculin qui redevient rapidement neutre après l'orgasme.

La présence d'un taux élevé d'ocytocine dans le sang coïncide avec l'apparition d'un sentiment amoureux, affectueux ou érotique. Dans d'autres cas, l'ocytocine joue un rôle dans l'attachement social aux autres, et la promotion des sentiments affectueux. (Donaldson 2008). Chez les enfants autistes, souffrant d'une capacité réduite d'attachement, on note des taux bas d'ocytocine dans le sang.

Certains auteurs pensent que l'ocytocine en favorisant l'apparition des contractions musculaires de l'utérus, et des muscles circulaires du vagin améliore la qualité de la réponse sexuelle féminine. Le vagin s'adapte mieux au pénis, pour préserver l'érection, et faciliter l'éjaculation. D'autre part ces contractions musculaires utérines et vaginales augmentent la rétention du sperme et la fertilité de la femme.


L'ocytocine influence l'attirance sexuelle, l'acceptation du partenaire sexuel, l'acceptation et la bienveillance vis à vis de l'enfant. Ce fait peut expliquer l'attirance féminine vers un partenaire sexuel capable d'aider la femme à avoir une sexualité satisfaisante, et atteindre l'orgasme.

ocxtocine

Ocytocine et la vie du couple

Les études confirment que l'ocytocine nous rend plus sympathique avec les autres, plus ouvert, plus favorable et plus confiant. Ces constatations ont conduit certains chercheurs à s'interroger sur une éventuelle utilisation de l'ocytocine dans la thérapie de couple.
En étudiant le rôle de l'ocytocine dans l'attachement de la mère à son enfant, les chercheurs ont pensé que l'augmentation du taux d'ocytocine peut aider les personnes seules ou célibataires à tomber amoureux, et à trouver plus facilement un partenaire sexuel ou un partenaire de vie. Les résultats confirment la théorie selon un article publié dans le journal Psycho neuroendocrinology, le nombre de célibataires qui a trouvé un partenaire pendant une période précise a été doublé.
Dans la même étude, un taux élevé d'ocytocine permet aux couples de rester ensemble plus de six mois. Ces couples parlent plus, écoutent plus, se caressent plus, et font plus l'amour que les autres. Chez ces couples, les expériences jugées positives sont identiques pour les hommes que pour les femmes, les deux partenaires commencent à apprécier les mêmes choses, les mêmes projets.

Dans une autre étude, des chercheurs de l'université de Zurich ont administré par pulvérisation intra-nasale de l'ocytocine, avant de demander aux deux partenaires de parler de leurs problèmes conjugaux. Les chercheurs ont constaté que les hommes et les femmes ayant reçu l'ocytocine ont une nette amélioration de leur communication, affrontent leurs problèmes avec plus de bienveillance, ils ont un taux moins élevé de stress et d'agressivité. Les femmes traitées par ocytocine ont moins de stress. Avec l'ocytocine, la gestion du conflit est apparue plus simple, avec plus de bienveillance et moins de violence.
La recherche montre que les hommes ont tendance à se retirer pendant les conflits favorisant ainsi la rupture de la relation. Après administration d'ocytocine, les hommes ont écouté un peu plus leurs partenaires, ont communiqué un peu plus pour régler les conflits.
Le problème : personne ne peut affirmer que l'ocytocine est responsable directement de ces comportements. En d'autres termes, les chercheurs ne savent pas si l'hormone engendre le comportement ou si le comportement va créer l'hormone.

Une autre étude publiée en 2014 souligne la présence de récepteurs génétiques de l'ocytocine. Les chercheurs suédois ont constaté que les jumeaux réagissent différemment à l'administration de l'ocytocine. Les chercheurs pensent que le nombre des récepteurs de l'ocytocine dans le cerveau varie une personne à une autre.
L'ocytocine aide les personnes autistes à améliorer leur capacité à reconnaître les émotions. Chez les personnes autistes, le nombre des récepteurs à l'ocytocine est inférieur à la normale.


Une équipe australienne a publié ses résultats, concluant que l'ocytocine peut aider les gens dans la thérapie de couple en facilitant la communication empathique. Les personnes traitées par l'ocytocine manifestent plus que les autres des émotions positives. Ils se souviennent des visages heureux, des images optimistes, des événements confiants.


Dans cette étude australienne, ils ont invité des couples à discuter un sujet conflictuel. Après administration de l'ocytocine, les couples ont montré plus de bienveillance, ont discuté avec moins d'hostilité, ils ont résolu leur différend plus rapidement que les couples sans administration d'ocytocine.

La leçon de l'ocytocine

L'utilisation de l'ocytocine est encore expérimentale, en raison des problèmes scientifiques, et éthiques. Dans certains cas, l'ocytocine suscite des réactions violentes vis-à-vis des personnes étrangères et non familières. Il n'existe pas pour le moment une dose recommandée d'ocytocine pour un traitement. Faut-il traiter les gens pour les rendre amoureux et empathiques ?

Cependant, les études nous révèlent une bonne leçon : si l'ocytocine suscite en nous un comportement affectueux, recevoir un comportement affectueux libère également de l'ocytocine. En d'autres termes, l'empathie entraîne l'empathie, la gentillesse invite à la gentillesse, le comportement affectueux engendre une réponse affectueuse.



1
Miracle des cellules souches : état des lieux
Chanter avec internet
 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
lundi 17 décembre 2018
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook