Favori 

Femmes et pornographie : liberté ou normalisation ?

femme pornographie

 

Femmes et pornographgie


Les séries télévisées actuelles, les livres et les films sont riches en passages érotiques ou sexuels. Ce là ne semble plus choquer les femmes. D'ailleurs les livres de " romance épicée " avec des scènes sexuelles proches de la pornographie, se vendent très. Certains parlent même de pornification de la culture pour décrire cette présence du sexe dans nos produits culturels.
Cette tendance est décrite par d'autres comme un vent de liberté et de normalisation, et décriée par certains au nom des valeurs culturelles ou religieuses.  La question des femmes dans cette tendance culturelle est encore d'actualité.
 


Les femmes regardent les films X   


Le discours féminin se montre attaché à une conception de la sexualité associant la sexualité aux émotions. Dans une étude de 2012, 12 % des femmes rapportent l'utilisation de la pornographie comme moyen récréatif, par curiosité, ou à la recherche d'une stimulation érotique.
Quelques années plus tard, en 2014, selon les études, en France, plus de huit femmes sur dix affirment avoir déjà regardé un film X. Et une sur cinq aime s'adonner à ce loisir coquin. 82 % des femmes sondées ont visionné un film pornographique au moins une fois dans leur vie, 99 % des hommes ont eux regardé ce type de films.

 

femme pornographie ordinateur


En vingt ans, le nombre de femmes qui regardent des films pornos a vraiment augmenté : d'après une étude sur la sexualité de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), elles étaient seulement 23 % en 1992, selon l'institut Ifop.
Si les femmes préfèrent regarder des films en couple (62 %), une Française sur deux (50 %) aime regarder le film porno seule.
Le stéréotype selon lequel toutes les vedettes porno sont des femmes malades, sans estime de soi, forcées ou droguées est une idée ancienne et même un préjugé. Selon les conclusions du Journal of Sex Research , les stars du porno ont plus d'estime de soi que les autres femmes, sont en bonne santé mentale et physique.


En 2015 selon les statistiques de site Pornhub, les femmes semblent préférer regarder certaines pratiques sexuelles plus que d'autres, comme le cuni-lungus entre un homme et une femme. Selon le même site, les femmes cherchent leurs scènes préférées : mots vulgaires, gros sexe, ou sexe d'homme noir.


A partir de 2015, 24 % des visiteurs de Pornhub du monde sont des femmes qui ont tendance à passer plus de temps à regarder le porno sur le site que leurs homologues masculins. La femme moyenne passe 10 minutes et 10 secondes par visite, par rapport aux hommes qui passent seulement 9 minutes et 22 secondes. Les femmes philippines sont en tête avec 13:31 minutes par visite.


Au cours de la dernière décennie, on a assisté à une augmentation notable de productions pornographiques cherchant à séduire les femmes, mettant l'accent sur des relations respectueuses, avec consentement mutuel et une dose d'intimité. Par contre, les sites présentant exclusivement ce type de contenu ont peu de trafic.

 

Andy Warhol sex

 

Les motivations


"Le sexe est plus excitant à l'écran et entre les pages que dans les draps " disait Andy Warhol.

Dans les études disponibles, les femmes consommatrices de pornographie ont les motivations suivantes :
- améliorer la qualité de la relation avec son partenaire dans 58 % des cas. Certaines femmes disent que la consommation pornographique à deux a permis aux hommes de formuler nettement leur demande et leurs besoins. Dans certains cas, les femmes ont été encouragées par cette consommation à deux, à exprimer également leurs besoins.


- regarder la pornographie n'est pas considéré comme un geste d'infidélité par les femmes. Dans 93 % des cas, la pornographie n'est pas considérée comme une infidélité.


- la pornographie aide les femmes à lutter contre le stress, cette fuite dans les fantasmes est présente dans 85 % des réponses.

- la pornographie domestique est en vogue, 40 % des femmes interrogées déclarent avoir fait un sexe-tape avec leurs partenaires.

- la pornographie est partout. 57 % des femmes disent avoir consommé de la pornographie dès l'âge de la puberté car la pornographie est disponible.


Le débat sur la pornographie et les femmes est complexe, certaines femmes disent qu'il s'agit d'une pornographie faite par les hommes pour les hommes, d'autres femmes pensent que la pornographie dégrade l'image de la femme, d'autres femmes sont indifférentes.
Les études concernant la réception de la pornographie démontrent une particularité féminine ; les femmes peuvent être stimulées sexuellement par une pornographie hétérosexuelle ou homosexuelle. La fluidité de l'identité sexuelle féminine s'exprime dans la consommation de la pornographie par les femmes.

Et la nouvelle génération ?
Une étude suédoise récente publiée en 2014 a analysé la consommation de la pornographie dans la génération de 16 - 18 ans. À 16 ans, 96 % des garçons et 54 % des filles regardent des films pornographiques. Les filles qui consomment de la pornographie ont plus de partenaires sexuels par rapport aux autres filles de même génération, leurs pratiques sexuelles sont plus variées, et parfois plus risquées.
Même dans la nouvelle génération, les garçons semblent avoir une perception plus positive de la pornographie que les filles, en dépit d'une augmentation rapide du nombre de consommatrices.

Les études se succèdent, et mettent en lumière certains détails, mais dans l'ensemble, on découvre que le comportement sexuel féminin et masculin se rapproche étrangement, le nombre des partenaires sexuels, l'âge du premier rapport sexuel, les pratiques sexuelles etc. sont presque identiques pour les deux sexes. La consommation de la pornographie suit la même tendance. Les produits pornographiques ou érotiques populaires sont sollicités par les deux sexes.


La société offre, de plus en plus aux femmes la liberté d'exprimer leurs besoins et valide ces besoins. Le comportement sexuel féminin et les besoins exprimés sont de moins en moins éloignés du comportement masculin et des besoins masculins comme si le comportement sexuel était avant tout un produit social.  Etrangement, les études du genre semblent favoriser ces conclusions.

6
Origine de la vie vers le monde ARN
Beautiful Baster, 80 notes de jaune : le désir pos...

Articles en lien

 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
mercredi 19 décembre 2018
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook