Favori 

Robots dans nos lits, l'avenir du désir et des couples ?

femme robot ashley madison

 

Robots dans nos lits, l'avenir du désir et des couples ?

La France, après Londres et d'autres grandes villes, ouvre depuis février dans le XIVe arrondissement un établissement de location de poupées sexuelles. Cette nouvelle a fait bondir les élus du groupe communiste et du Front de gauche, qui réclament sa fermeture, arguant qu'il s'agit d'une nouvelle forme de " lieu de prostitution ".
Opter pour la facilité d'interdire ?  Comment faire quand ces robots seront en ventre libre (c'est déjà le cas) ou quand ils vont envahir nos lits et nos maisons ?

 

sexe robot lit


Le robot conjugue technique, beauté, et neutralité

Depuis dix ans, la société Real Doll s'est spécialisée dans la production de poupées réalistes. Au Japon, les entreprises de fabrication de poupées à taille humaine se multiplient, puis un business se crée : Doll No Mori, le bordel de poupées. Le client paie, choisit son modèle et fait ce qu'il veut d'elle. Le robot japonais féminin Aïko parle anglais et japonais, distingue couleurs et visages, elle sourit, elle peut cligner des yeux, servir à manger, reconnaître s'il pleut ou s'il fait beau. En plus elle est belle, séduisante, et peut faire plus.
Avec le silicone de haut de gamme, l'intelligence artificielle semble modifier encore plus l'efficacité de ces robots. Capteurs sensoriels sous la peau, des signes corporels pour imiter l'excitation sexuelle : seins se dressent, le clitoris durcit, pénis en érection, la poupée réagit, émet des bruits etc.


À Nuremberg, un ingénieur invente une poupée dotée à la fois d'un système circulatoire qui la rend tiède au toucher, de mouvements de la cage thoracique qui donnent l'illusion de la respiration, et capable de répondre aux stimulations sexuelles en remuant le bassin. La société True Companion commercialise Roxxxy, a présenté le premier authentique robot sexuel. " Pas un robot, mais une compagne ", précisent ses concepteurs. Roxxxy ne bouge pas encore seule, mais elle est censée pouvoir parler et interagir avec son propriétaire grâce à ses différentes " personnalités " qu'on peut télécharger.

 

sexe robot relation


La société Harmony a présenté en 2017 son robot. L'utilisateur peut contrôler les mouvements de la tête, les expressions du visage, la parole, et certaines réactions.
 D'ici à 2050, des humains seront-ils amoureux et se vont-ils se marier avec des robots " humanoïdes " ?  " Bien-sûr C'est inévitable " selon le chercheur britannique David Levy.
Les progrès sont si rapides. En Corée du Sud, le ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Énergie a lancé la rédaction d'un code d'éthique destiné à réguler et à moraliser les rapports entre les personnes et ses créatures. La première loi autorisant le mariage entre humain et robot sera votée aux États-Unis dans le Massachusetts cet été.

 

wrestworld anthony hopkins

 

Comment comprendre ?


On peut être optimiste et penser qu'une vaste majorité de gens allaient préférer l'amour avec les humains, et que ces robots vont accompagner les personnes solitaires seulement. On peut dire que l'amour est un sentiment de proximité, une réciprocité, un échange et une intimité. Le vibromasseur n'a pas remplacé les hommes après tout.  
On peut imaginer des robots sexuels pour aider à l'éducation sexuelle, pour enseigner le consentement et le plaisir sexuel masculin et féminin.
Le président fondateur de la société Doll USA, pense que ces robots poupées pourraient apprendre aux humains à mieux faire.

 

sexe robot baudrillard


Nous pouvons être pessimistes, et prétendre que l'humain cherche son plaisir et fuit les difficultés. Le robot sexualisé propose une relation sexuelle sans difficulté, sans suite, sans conséquence. Le sexe pour le sexe, à volonté, et sans limites. On peut imaginer que l'érotisme avec les androïdes sera normalisé, et accepté comme nous avons normalisé les autres pratiques sexuelles et les jouets sexuels. Selon Kathleen Richardson, chercheur en robotique, l'existence de robots sexuels peut augmenter le risque d'agression sexuelle en rendant la femme-objet sans traiter la question relative aux robots masculins. L'homme devient - il objet ?


Les robots mâles se vendent aussi bien que les poupées femmes selon les fabricants. Les clientes peuvent choisir entre plusieurs modèles de corps, de muscles et de pénis. Ni maladies sexuellement transmissibles, ni grossesse non désirée, ni infidélité, ni scène de ménage. Selon les études publiées, deux tiers des hommes sont en faveur des robots sexuels, contre 30 % des femmes aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne et aux Pays-Bas.

Selon deux chercheurs de l'Université Victoria de Wellington en Nouvelle-Zélande : En 2050, le quartier chaud d'Amsterdam sera l'affaire de prostituées robotisées. "
Pourquoi craindre les robots sexuels ? Peut être, parce que les robots sexuels semblent exprimer le pire de notre culture sexuelle : les hommes se sentent en droit de vivre leurs fantasmes sans limites, et les femmes trouveront un corps masculin rêvé, sans exigence, une machine à érection parfaite sans état d'âme.  

 

Conclusion
Le robot sexuel a toujours été présent dans l'imagination humaine. Le mythe de Pygmalion, qui tombe amoureux d'une de ses sculptures. C'est le titre d'une pièce de George Bernard Shaw en 1913. On trouve la même idée chez Ovide, Dante, et Shakespeare.
Les progrès de la robotique et l'intelligence artificielle ont soulevé une préoccupation pour les femmes : si les robots-femmes deviennent tellement réalistes et habiles, vont-ils détourner les humains des véritables relations humaines ?
Si nos besoins sexuels peuvent être satisfaits par des aides automatiques intimes, les hommes et les femmes vont-ils changer de comportement ? C'est possible.  
Nous allons sans doute vivre des débats intenses sur ces robots et sur les relations des humains avec eux. Ils sont déjà dans les hôtels et les aéroports dans certains pays asiatiques comme hôtesse d'accueil. Nous allons cohabiter avec ces humanoïdes dans les bureaux, les hôpitaux et à la maison. Ils seront sans doute dans nos unités militaires. Ils seront également dans nos lits.
Le prix d'un robot sexuel actuellement varie entre 5000 et 50 000 euros, les clients hommes et femmes ne manquent pas, il existe des sociétés de location pour tester les différents modèles et personnalités.


Le sexe entre humains finira-t-il par être réservé aux curieux, aux nostalgiques de la chair ou aux hippies du sexe ? Est-ce qu'ils ne seront pas pris pour des inconscients du risque de grossesse, de maladies, et du risque judiciaire qui semble actuellement compliquer les relations hommes femmes en occident, pour un plaisir bien moindre à celui que procurera une machine ?
Aux générations futures d'en décider.


Réf
Jason Lee : Sex Robots,The Future of Desire , palgrave Macmillan, 2017

 

5
La philo est morte ? Inventons une nouvelle philos...
Psychologie positive, pensées positives

Articles en lien

 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
dimanche 21 octobre 2018
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook