Encyclopédie: sexologie et couple

Le célibat est un phénomène de société, Selon l'INSEE, il y aurait près de 15 millions de célibataires en France, soit 30% de plus qu'il y a 10 ans et rien n'indique un prochain recul ou stabilisation de ces chiffres. Le célibat est un phénomène plurifactoriel (ayant plusieurs causes), l'augmentation des nombres de divorce est cité parfois comme cause principal.

Le célibataire a de nombreux problèmes spécifiques, engendrés par la solitude, et par la situation des célibataires dans la société.

C’est un cliché journalistique et populaire qui dit que les hommes veulent toujours plus de sexe, et que les femmes veulent moins de relations sexuelles.

L'attirance sexuelle, émotionnelle ainsi que le sentiment amoureux sont des états cérébraux, mentaux et physiques. L'apprentissage avec l'idée de l'amour commence tôt, les enfants de cinq à huit ans ont déjà créé les caractéristiques qu'ils vont chercher plus tard chez le partenaire amoureux.

Les critères féminins pour choisir un partenaire ou une partenaire sont présents dans les sites de rencontre, dans les petites annonces mais aussi dans la vie quotidienne quand une femme dit oui ou non, refuse ou accepte la proposition d'entrer en relation sexuelle, romantique, ou à long terme.

Il existe peu d'études concernant les positions sexuelles. Les positions sexuelles engendrées par les productions pornographiques ne sont ni réalistes ni conseillées ; elles sont conçues pour permettre la prise des images et la mise de la nudité en scène.

La circoncision est un acte chirurgical mineur, une excision de la peau, qui vise à raccourcir le revêtement cutané qui couvre le gland, appelé prépuce.

Comme la plupart des sujets concernant la sexualité, la circoncision a fait et fait toujours l'objet des discussions polémiques. Cette pratique est ancienne, les prêtres de l'ancienne Égypte pratiquaient déjà la circoncision juvénile en signe d'appartenance à leur caste comme en témoignent les dessins et gravures retrouvés dans des mausolées et des temples datant de plus de 4000 ans.

Il est utile que rappeler que nous allons utiliser le terme « commencer sa sexualité » dans le sens : avoir des rapports sexuels, incluant la pénétration. Les autres activités sexuelles genre flirt, sorties, caresses sont des activités sexuelles masturbatoires ou des activités préliminaires.

La communication dans le couple devient indispensable dans ce monde de changement, cette communication devrait s'accompagner d'une intelligence relationnelle, permettant à chacun de trouver sa place.

Le comportement sexuel des hommes bisexuels diffère du comportement des hommes hétérosexuels. Selon une étude sur 8068 hommes sexuellement actifs, les hommes bisexuels ont rapporté une fréquence plus élevés du rapport sexuel anal avec les femmes : 16% chez les bi sexuels et 3% chez les hétérosexuels.

C'est une question fréquente. Les personnes posent la question à propos de la fréquence ou à propos des variétés d'activités sexuelles pratiquées. Les statistique sur comportement sexuel peuvent dissimuler la vérité pour multiples raisons : franchises des réponses, sens différent donné aux questions et aux réponses selon les couples, méthodes statistiques, et puis l'absence d'un modèle - référence.

Dans l'état actuel, il existe plusieurs termes pour désigner la compulsivité sexuelle, et aucun terme ne fait l'unanimité bien que la compulsivité sexuelle soit devenu un motif de consultation de plus en plus répandu chez les hommes et les femmes.

Affrontement plus ou moins agressif au sein d'un couple, débouchant sur des risques de déstabilisation affective et de rupture. Les conflits conjugaux sont parfois formulés en termes d'insatisfaction sexuelle, émotionnelle ou économique.

Il n'existe pas une définition consensuelle de la pornographie, chaque définition dépend de la culture dominante. La pornographie comme concept est une création occidentale car les images nues ou les histoires érotiques étaient une consommation courante au moyen orient, aux indes et en Asie, cette situation n'est plus d'actualité, et d'autres normes culturelles sont en vogue.

Les sécrétions vaginales sont l'ensemble des substances produites par le vagin, sans ou avec excitation sexuelle participant à préserver la bonne santé et l'humidité vaginale, ou faisant partie de la réponse sexuelle (lubrification).

La Contenance sexuelle suppose un contrôle entièrement conscient de la fonction sexuelle dans le couple impliquant l'ensemble du vécu et de l'acte amoureux, avec la possibilité d'atteindre un nombre illimité d'orgasmes par les deux amoureux. L'acte sexuel n'est pas finalisé par l'éjaculation chez l'homme ou par la décharge chez la femme.

Afin de se conformer à la norme sociale, un grand nombre de jeunes filles se sentent obligées d'avoir un petit ami.

Ce genre de couple a fait son apparition dans les années 70 du siècle dernier, sous forme de vie conjugale sans lien juridique, une sorte de refus culturel ou biologique de systèmes de mariage.

La maternité est un problème pour chaque lesbienne, la tension dans le couple peut devenir réelle pendant la prise de décision, pendant les consultations, et pendant la grossesse.  Les lesbiennes rencontrent de nombreux obstacles avant d'accomplir leurs désirs de maternité: stigmatisation, homophobie, refus potentiel de la famille, accès limité aux ressources disponibles comme banques du sperme ou la fécondation in Vitro.

L'intimité est un concept psychologique et relationnel forgé par littérature anglo-saxonne pour désigner l'ensemble des relations et des liens qui participent à l'état intime dans le couple, englobant l'intimité sexuelle, la proximité émotionnelle, l'échange, la confiance, et l'engagement.

Bien que les membres de la famille étendue puissent être une source de réel soutien pratique, et émotionnel dans la période qui suit l'accouchement et l'arrivée du bébé, leur présence n'est pas sans risque de conflit ou de tension.

La transition du couple vers la famille en accueillant son premier enfant est un changement important, parfois difficile dans la vie du couple. Les changements requis pour s'adapter à l'impact de l'arrivée d'un nouveau membre au sein de la famille peuvent affecter la relation du couple et sa qualité de vie. Cette arrivée exige une réorganisation des moyens financiers, du temps libre et des rôles au sein du couple.

Le retour à la maison avec un bébé, surtout le premier dans la vie du couple, est un événement merveilleux, inoubliable. Il suffit de voir le visage des parents pour se rendre compte, et pourtant il s'agit d'un grand défi pour le couple. Selon les études, 70 % des couples éprouvent une nette diminution de la satisfaction matrimoniale (satisfaction globale du couple) durant la première année après la naissance du premier bébé.

Quand on étudie les statistiques du divorce du couple marié ou les statistiques de rupture des couples en cohabitation, l'argent et l'organisation financière du couple figurent parmi les motivations fréquemment citées.

Les études suggèrent que les couples lesbiens et les couples homosexuels ressemblent largement aux couples hétérosexuels. On peut parler de particularités, sans pouvoir parler de réelle différence. Ces particularités concernent la satisfaction dans la relation, la résolution des conflits, les pratiques sexuelles, et la monogamie.

Les études confirment le déclin de l'activité sexuelle, après un certain temps de vie commune, dans les couples, dans les relations de longue durée, cependant, la satisfaction sexuelle ne semble pas, toujours, décliner dans les couples.

La réévaluation d'une relation est une réalité ; par exemple la crise de la septième année du mariage est une réalité statistique où l'on observe une nette augmentation de divorce et de rupture.

Au XIXe siècle en occident, la vie intime des couples se base sur des rapports sexuels périodiques, et presque négociés. On disait qu'un rapport chaque trois semaines (rythme trihebdomadaire) est convenable pour les femmes même si la femme aspirait à des rapports sexuels plus fréquents pour consolider leur couple et encourager la fidélité du conjoint.

C'est un héritage culturel, c'est un héritage chrétien fondé sur la monogamie chrétienne, la fidélité a toujours été considéré comme un paramètre important pour l'évaluation d'une relation.

Comment les personnes se rendent compte avec certitude de leur homosexualité ? Est-ce  une prise de conscience subtile ou réelle? Cette question est d'une difficulté majeure. Les homosexuels se posent généralement de nombreuses questions sur leur orientation sexuelle avant de l'affirmer, et de l'afficher.

Loin de ses réalités médicales, la défloration a été diabolisée dans certaine littérature dans le but de persuader les jeunes femmes de ne pas prendre part à l'activité sexuelle. On associe donc la perte de la virginité et la défloration à une image de peur, de douleur et de sang.

Le désir sexuel chez les hommes est simple, direct, les hommes sont excités facilement, leur orgasme est facile. Voilà des clichés qui sont toujours présents dans les magazines et dans les sites d'internet.

Le désir sexuel demeure une définition personnelle et culturelle. Les formules stéréotypées provenant des mass media (radio, télévision, presse écrite, publicité et autres) donnent une idée fausse du désir sexuel en mettant l'accent sur l'acte sexuel et le désir simulé ou exagéré. Le désir sexuel est une dimension relationnelle avant toute chose.

La mésentente sur la différence de la demande sexuelle dans un couple est une cause fréquente de problèmes conjugaux, et de consultation médicale ou sexologique. Certaines femmes parlent d'un partenaire obsédé, certains hommes parlent de femmes frigides.

Les études confirment le lien direct entre le désir sexuel et la fréquence d'activité sexuelle devant la grossesse. Le déclin de l'activité sexuelle pendant la grossesse est parfois la traduction d'un désir sexuel diminué, et non pas seulement d'un inconfort...

De nombreuses femmes rapportent une augmentation de leur libido pendant cette période. Aucune étude n'a pu démontré la cause réelle de cette augmentation de libido. Les études soulignent qu'il s'agit d'un phénomène complexe, hormonal, psychologique, et émotionnel à la fois.

Le désenchantement est un terme qui décrit un phénomène fréquent dans les relations, celui de détester chez le partenaire ou le mari une qualité qui était initialement appréciée et attirante. La qualité détestée représente souvent une version exagérée de la qualité initiale, et entraîne invariablement le désenchantement du partenaire.

Chacun vit son célibat d'une façon différente. Le célibataire est généralement conscient de ces pièges et tente de les éviter ou d'alléger leur retentissement sur sa qualité de vie.

La présence d'érections nocturnes chez l'homme suggère que les réflexes neurologiques et vasculaires soient intacts et devraient alerter le médecin pour chercher des raisons psychologiques ou sociales. De plus, le début abrupt d'impuissance sans traumatisme ni médicament oriente vers une origine psychogène ( Dépression, inquiétude de performance, et manque d'intérêt).

Il y a peu de rapports cliniques concernant la dyspareunie. Le manque d'une étiologie unique ne facilite pas les études. La dyspareunie est une douleur génitale associée avec rapport sexuel, éprouvée pendant ou après un rapport sexuel conventionnel.

La dyspareunie est une douleur génitale associée avec rapport sexuel, éprouvée pendant ou après un rapport sexuel vaginal. Le diagnostic de la dyspareunie se base sur une douleur génitale en rapport avec rapport sexuel.

Cela s'explique essentiellement par l'amélioration de la condition féminine, par la capacité des femmes à formuler librement leurs décisions sexuelles, et à échapper au contrôle social.

L'éjaculation se passe en deux phases : la phase pré éjaculatoire ( de préparation) correspond à la mise en tension du liquide séminale dans la prostate. Cette phase est perceptible par l'homme, contrôlable et réversible.

L'éjaculation et l'érection sont deux phases distinctes de la réponse sexuelle chez l'homme. Un homme peut avoir une érection sans parvenir à l'éjaculation. Il existe aussi un lien entre éjaculation et orgasme, l'homme peut éjaculer sans atteindre l'orgasme, et peut avoir un orgasme sans éjaculer, mais en pratique, les hommes en bonne santé, sans troubles ont des orgasmes qui accompagnent l'éjaculation.

L'Éjaculation est l'éjection du sperme en dehors de pénis lors de l'orgasme masculin. L' éjaculation rétrograde est d' envoyer le sperme dans la vessie (en arrière). Il existe un petit sphincter minuscule (muscle circulaire) fermant le col de la vessie et empêchant le sperme d'entrer la vessie.

Les études démontrent que les femmes acceptent facilement de rencontrer ou de sortir avec des hommes plus âgés.

Il n'existe pas de définition consensuelle ou scientifiquement admise des émotions. Il n'existe pas non plus de consensus concernant les composantes des émotions, les analyses des émotions selon l'approche utilisée.

L'empathie est la première étape pour bâtir une communication valable au sein du couple.

get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook