Search - Advanced Portfolio Pro
Search - JEvents
Search - Easy Blog
Search SEO Glossary
Recherche - Catégories
Recherche - Contacts
Recherche - Articles
Recherche - Fils d'actualité
Recherche - Tags

Encyclopédie: sexologie et couple

Encyclo Encyclopédie de la vie sexuelle et émionnelle du couple et de la famille

Certains ont définit le désir sexuel comme " une forte envie, un besoin qui pousse les hommes et les femmes à rechercher, à initier ou à répondre à des stimulations sexuelles." Cette définition est centrée sur l'aspect psychologique, une sorte d'émotion forte qui devient pulsion, ou envie.

L’attirance est la première étape dans une relation. Cette attirance peut être sexuelle fondée sur la beauté et la séduction, émotionnelle ou sociale.

Dans les relations de type sexe occasionnel, le discours est différent de la réalité. Hommes et femmes, déclarent l'investissement émotionnel comme un élément important dans le sexe occasionnel, voire une priorité.

Le terme relation est de plus en plus utilisé pour désigner les liens entre deux personnes, de liens émotionnels ou sexuels unissant deux partenaires dans un projet à court terme ou à long terme.

Le terme sexe prudent ou sexe sûr, désigne la réduction des risques liés à la sexualité : risques sanitaires comme les infections sexuellement transmissibles, grossesse non désirée, risque psychologique (dépression, anxiété), risque sociétal ou pénal (viol, abus).

Rencontrer une autre personne et transformer la rencontre en relation nécessite une bonne connaissance de ses propres besoins, et de ses propres projets.

L'abstinence sexuelle n'est pas une abstinence du plaisir sexuel. Elle peut être périodique pendant les jours fertiles de femme pour éviter une grossesse ou limitée dans le temps comme les années de puberté où l'adolescent est capable d'avoir des relations sexuelles mais pratiquent l'abstinence.

L'usage et l'abus de substance modifient d'une façon certaine le comportement sexuel adolescent et augmente le taux des comportements sexuel à risque.

On peut définir l'abus sexuel comme : conduite illicite ayant comme but de profiter de la faiblesse d'une personne pour la contraindre à avoir des relations sexuelles. Cet acte peut employer les mensonges, le pouvoir, la force ou les menaces.

Si les études varient, le pourcentage 20 - 30% des femmes abusée sexuellement durant leur enfance et le chiffre de 10-15% des garçons revient le plus souvent.

Selon les études, 20 - 30 % de femmes sont abusée sexuellement durant leur enfance et 10-15 % de garçons. Cette agression peut engendrer des effets négatifs sur l'image de soi.

La pénétration vaginale est l'acte sexuel par définition, se définit par l'intromission du gland pénien à l'entrée du vagin situé au centre de la vulve, de glisser le gland pour écarter les parois vaginales et de poser le pénis à l'intérieur du conduit vaginal.

La dépendance est le fait d'être impliqué dans un comportement répété ayant des conséquences négatives. Le modèle de la toxicomanie ou de la dépendance à l'alcool est le modèle le plus utilisé pour discuter la notion de dépendance en général.

La notion de fidélité dans le couple n'a cessé d'évoluer. Au moyen âge, on conseillait les époux de ne pas cultiver l'amour dans le couple, aujourd'hui, le mariage exige une exclusivité sexuelle et émotionnelle pour les deux époux et à vie. Les changements de la société ont influencé aussi l'idée de fidélité dans le couple.

L'adultère comme concept a accompagné le concept du mariage à travers les siècles. L'apparition du concept d'amour courtois dans le sud de l'Europe et dans le sud de la France pendant le moyen-âge a modifié le concept d'adultère, la notion d'adultère a été appliquée aux hommes, et l'idée de fidélité maritale romantique et émotionnelle fait son apparition.

L'adultère se définit comme une relation intime, sexuelle et physique d'une personne mariée, une relation par définition extra conjugale.  Afin de parler adultère, il faut donc un mariage.

La sexualité évolue durant la vie. La sexualité commence dès la naissance, évolue durant la vie. Dès l'enfance, la sexualité est une recherche de plaisir et de satisfaction.

L'allaitement modifie d'une façon plus ou moins importante l'activité sexuelle du couple, les seins de la femme peuvent perdre leur fonction érotique pour le conjoint comme pour la femme.

 

L'allaitement est facteur important dans la sexualité pendant et après la grossesse.  De nombreuses femmes croient que l'allaitement réduit le désir sexuel, les études confirment le contraire.

De nombreuses personnes croient qu'il est important de devenir de bons amis pour entamer une relation avant de passer aux relations sexuelles et à l'intimité sexuelle. Étant donné la difficulté de définir les termes d'intimité ou d'affection, il est difficile de mesurer l'importance de l'amitié dans la naissance de la relation, ou de vérifier l'importance de l'amitié comme une première étape nécessaire à la naissance d'une relation avec attachement et engagement.

L'amour demeure un but à atteindre par une majorité des personnes pour assurer une meilleure qualité de vie, une satisfaction exprimée par des mots variables comme bonheur, ou partage.

Lorsque S. Peelle dans son livre «love an addiction» théorise la dépendance et par extension la dépendance à l'autre (affective), on a envie  de refuser ses théories en bloc, mais il est difficile de ne pas admettre que ses exemples sont pertinents.

Nous cherchons tous l'amour, on cherche en vérité à être aimé et désiré, à partager, et à avoir la capacité à échanger, et à être soutenu(e).

La renaissance, en Europe, fut lente et progressive. L'Europe continua pendant le XVe et le XVIe siècle à bénéficier de données scientifiques et médicales héritées de l'empire gréco-romain et de la médecine arabe.

Nous aimons croire que l'attirance sexuelle et émotionnelle est le fait des émotions romantiques, et que l'amour se cache derrière nos gestes dans nos relations. Il est difficile cependant de trouver un homme ou une femme cherchant un partenaire sans avoir une sorte de liste noire dans laquelle certains défauts sont considérés comme intolérables.

L'amour dans notre société occidentale est associé à l'amour romantique. Tout amour qui s'éloigne de cette définition est mal considéré.

 

Les histoires d'amour imprègnent nos vies. Romans, chanson, et films racontent des histoires d'amour avec plus ou moins de clichés, plus ou moins d'intrigues, mais le message est toujours le même : la recherche de l'amour.

L’orgasme est une libération soudaine de la tension accumulée pendant la phase de plateau. L’orgasme est l’apogée du processus de la réponse sexuelle. Il est la plus courte des phases et dure généralement seulement quelques secondes.

Au XVIe et XVIIe siècle, la femme, créée par dieu, est une beauté morale, d'une " Divine corpulence " comme écrivait Ronsard : teint rose ou de lis, gorge pas trop lourde, suggérant l'amincissement vers le bas, poitrine généreuse, sont les critères de beauté de l'époque.

On peut définir l'anxiété comme une peur sans objet, peur réelle, potentielle ou même imaginée. L'anxiété peut être déclenchée par un fait réel ou provenir de l'intérieur quand la personne redoute ce qui va se passer ou ce qui pourrait se passer. Le degré de cette peur ne varie pas en fonction de sa provenance réelle ou imaginaire et ses conséquences sont similaires ou presque dans les deux cas.

Le terme aphrodisiaque est un adjectif qui désigne ce qui peut stimuler le désir sexuel, augmenter le plaisir, améliorer les performances physiques, consolider l'érection ou encourager l'orgasme. C'est un terme vague qui englobe tout et rien. On peut lire même " comportement aphrodisiaque ", " image aphrodisiaque ", etc..

Le pénis est un organe érectile (capable de devenir rigide) qui contient un système vasculaire complexe nomme le corps caverneux. Le remplissage de ce corps caverneux permet le prolongement, le durcissement du pénis...

Lucie fut heureuse lorsque Pierre lui demanda si elle voulait vivre avec lui. Elle avait 25 ans, un travail, un revenu, et elle commençait à rêver d'avoir un enfant.

L'asexualité est une notion différente de l'abstinence et de la chasteté, et plus large. C'est un refus de contact sexuel, coïtal et non coïtal, pour des motifs religieux, philosophique, sociaux. Cependant, la personne asexuelle est généralement volontaire, refusant l'activité sexuelle malgré sa disponibilité.

De nombreuses études suggèrent que les personnes utilisent parfois l'évaluation de leur désir sexuel pour évaluer l'intensité de l'amour romantique dans leur couple. Ainsi, la réponse sexuelle d'un partenaire peut avoir une conséquence importante dans...

En général, la majorité des personnes disent chercher dans une relation, le partage émotionnel, et sexuel dans l‘espoir d'une relation égalitaire.  En dépit de ce genre de discours très répandu, la réalité semble plus complexe et plus contradictoire.

La proximité joue un rôle important dans l'attirance, et dans la naissance du sentiment amoureux. Des personnes à proximité ont plus de chance d'être attirées, de se désirer sexuellement, et parfois de tomber amoureux.

Il existe peu d'études concernant l'attirance romantique chez les homosexuels, la majorité d'études concerne les relations hétérosexuelles. Le terme attirance romantique signifie les qualités qui font désirer un partenaire.

La mythologie et la littérature nous invitent à croire à l'idée que l'amour refuse le calcul et la prudence, que les gens sont irrésistiblement attirés l'un par l'autre malgré des incompatibilités apparentes et des obstacles importants.

L'attirance est un ensemble complexe qui inclut plusieurs types d'attirances : attirance sexuelle, attirance sociale (être attiré par l'image sociale ou le comportement social où la façon d'être d'un partenaire), attirances spécifiques (être attiré par une particularité physique comme les seins ou les yeux).

Après l'attirance, le couple se met dans une relation où chacun attend de cette relation des réponses précises à des besoins précis.  Ces réponses sont exigées essentiellement durant la première année, puis ils prennent une forme plus négociée avec l'évolution du couple et dans le temps.

L'attirance sexuelle joue un rôle déterminant dans les relations de courte durée, et un rôle moins déterminant dans les relations sérieuses à long terme.

Les personnes qui s'aiment invoquent parfois le destin pour expliquer leur attirance, ils décrivent une rencontre produite par le hasard des choses, un événement sur lequel elles n'avaient aucun contrôle. Certaines personnes pensent que leur encontre est événement hasardeux entre deux personnes de bonne santé.

Avant que les gens n'éprouvent de l'affection, amour, ou désir d'être intimes avec une autre personne, ils éprouvent une émotion mal bien définie nommée l'attirance sociale. L'attirance sociale est souvent la première phase d'une relation.

Les conflits sont inévitables dans les rapports humains.  La gestion des conflits au début de la relation est un point important pouvant influencer l'efficacité de l'attirance et l'évolution de la relation.

Il existe de nombreuses attitudes vis à vis de la bisexualité, en raison des racines de la bisexualité considérée comme une exception ou une transition entre hétéro - et homosexualité.

La bestialité est un terme qui décrit une excitation sexuelle ou un comportement qui impliquent des animaux. La zoophilie est reconnue dans la classification des maladies psychiatriques.

La plupart des bisexuels ne sont pas attirés d'une façon égale et constante par les hommes et par les femmes, peuvent évoluer pour choisir exclusivement un des deux sexes. Certains bisexuels sont et restent statiques dans leur attirance sexuelle, d'autres vont varier dans leur comportement.

Le terme de bisexualité est utilisé pour décrire le comportement des personnes ayant des attirances sexuelles situées entre l'homosexualité et l'hétérosexualité.

L'échangisme est une rencontre sexuelle dans le cadre d'un couple monogame, une rencontre sexuelle extraconjugale avec l'accord des deux partenaires, un sorte d'adultère consenti.

get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

Suivez-nous !