Encyclopédie: sexologie et couple

Apprentissage émotionnel et le couple

couple noir embrassade emotion 

Apprentissage émotionnel et le couple

Lucie fut heureuse lorsque Pierre lui demanda si elle voulait vivre avec lui. Elle avait 25 ans, un travail, un revenu, et elle commençait à rêver d'avoir un enfant. Après quelques semaines de vie commune, elle ne savait pas comment faire. La réaction de Pierre lui semblaient excessives, il se montrait jaloux, coléreux aussi. Lorsqu'il s'agit de parler grossesse, il répondait évasivement qu'il n'était pas encore prêt.

 

Emotions dans le couple
Quand elle a tenté de discuter avec lui, elle fut surprise de ses propres réactions. Parlant d'enfant et de mariage, elle a pleuré, utilisé des mots blessants (tu es un gamin, immature, tu es la pour baiser et pas pour fonder une famille). Pierre a pris sa voiture, deux heures après, il lui téléphone en disant qu'il ne voulait plus rentrer. Faisons une pause, lui lança-t- il.

Dans le couple, le plus facile est de partager le lit et la sexualité. En vérité, partager la nudité et l'acte sexuel ne nécessite pas de couple.
Le couple est un partage d'émotion avant tout. Les jeunes couples souffrent au début de leur cohabitation de cette différence de conception qui rend la vie de couple si difficile et la qualité de vie médiocre.

1. Comprendre les cinq émotions de base : souffrir, peur, colère, amour, et joie. Comprendre est les distinguer nettement. La joie n'est pas amour, et la peur n'est pas colère. Un homme qui n'est pas prêt à avoir un enfant est un homme qui a peur pour lui ou pour l'enfant. Apaiser cette peur par la sexualité ne sert à rien. La peur devrait être discutée, analysée et prise en compte.

2. Reconnaître les réactions excessives défensives comme une allergie émotive basée sur mémoire douloureuse. Dans le cas Lucie, sa mémoire lui envoie des messages. Elle a déjà eu deux couples et à chaque fois, son désir d'enfant était sans écho. Lorsque pierre dit non à l'arrivée d'enfant, de nouveau elle s'est mise en colère, une allergie émotive s'est déclenchée.

3. Reconnaître la réalité : cela revient à admettre ce qui est vrai, ce qui est logique, et ne pas laisser les émotions diriger vos jugements.

4. Exprimer la douleur, la peur, et la colère sans attaquer ou blâmer. C'est un moyen efficace de maintenir l'intimité dans le couple.

5. Écouter réellement. Crée et maintenir la sécurité émotive pour l'autre. Rien ne vaut une écoute bienveillante, amicale pour apaiser et consoler. Si vous n'écoutez pas l'autre, il risque de cherche un confident à l'extérieur du couple.

6. Eviter la colère comme un outil d'affirmation de soi.

7. Croire à sa propre valeur. Accepter d'avoir des besoins biologiques, physiques ou émotionnels et accepter les besoins de l'autre.

8. Efficacité émotionnelle : exprimer ses émotions sans crises, sans excès. Cette expression peut être ferme sans être blessante ou agressive, peut être définitive sans être un jugement. Dire non n'est pas un problème. Il faut savoir le dire avant tout.

 

 

Commentaires

get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook