Encyclopédie: sexologie et couple

Attirance sociale

homme riche magicien attirant dollars

Attirance sociale

Avant que les gens n'éprouvent de l'affection, amour, ou désir d'être intimes avec une autre personne, ils éprouvent une émotion mal bien définie nommée l'attirance sociale. L'attirance sociale est souvent la première phase d'une relation.

Attirance sociale
Le sentiment d'attirance entre deux personnes est complexe et interdépendant. Les comportementalistes sociaux ont isolé un certain nombre de facteurs qui influencent cette attirance. Ils incluent la proximité, la connaissance, l'attirance physique, la similitude, et l'attachement. Ces éléments peuvent réellement prévoir les types de personnes par qui nous seront probablement attirés ou avec lesquels nous voudront passer du temps.
La proximité
Les gens sont avant tout, attirés par les personnes présentes dans leur proximité : voisinage, quartier, immeuble, et lieux de travail. Cette proximité facilite le contact, la discussion, et la naissance d'un intérêt. Par contre la proximité conflictuelle peut créer un effet opposé. En cas de voisinage difficile, la proximité peut créer une aversion et non pas une relation.


Connaissance et familiarité
Plus une personne devient familière, plus la possibilité d'une relation avec lui devient sérieuse en raison de la naissance de l'attirance. Ce principe est utilisé par la publicité et par les annonceurs. Le visage familier a plus de chance d'être écouté que le visage non familier.


Attirance physique
Quand les personnes, hommes ou femmes, choisissent ou acceptent les propositions d'un compagnon potentiel, l'attirance physique n'est jamais absente. Chacun compose une liste de critères qui varient hiérarchiquement selon la personne et la nature de la relation. Des critères comme l'intelligence, la compréhension, le sens de l'humour sont des critères majoritairement pris en compte. Dans une société privilégiant l'aspect physique, de nombreuses études confirment que la beauté physique devient un critère important dans les relations de courte durée. Les critères de l'attirance physique varient selon les cultures, et selon les besoins. En Occident, la minceur est considérée, de plus en plus, comme un facteur de beauté. L'attirance physique semble être influencée par les normes de beauté dans la société. La norme de la minceur par exemple entraîne de plus en plus de problèmes sanitaires comme les troubles du comportement alimentaire et l'anorexie.
Il existe également des normes socioculturelles qui influencent l'attirance masculine, la santé semble être un critère majoritaire, les femmes sont plus attirées par un corps masculin musclé, en bonne santé, et plutôt mince.


Similitude
Deux personnes qui se ressemblent ont une chance de s'attirer mutuellement. Nous voyons cette similitude dans les couples mariés. Certaines études démontrent que ces couples de semblables décrivent plus de bonheur matrimonial et ont moins de divorce (Caspi et Herbener, 1990). Pourtant il est plus difficile de déterminer si la similitude et l'attirance sont liées.  Certains pensent que cette attirance mutuelle est une conséquence de la similitude. Cependant, la ressemblance ou la similitude est un concept vague et imprécis. Les personnes décrivent cette similitude dans des termes superficiels qui renvoient à la personnalité, à la classe sociale ou à la communauté d'idée. D'autres délimitent la ressemblance à la religion, l'origine ethnique, l'âge, la classe socio-économique, ou la profession.
D'autres études confirment également que les opposée s'attirent. Dans ce cas, les couples parlent de complémentarité. Les données disponibles suggèrent que la similitude est plus importante que la complémentarité dans l'attirance interpersonnelle.


Les confidences
Les relations affectueuses nous permettent de partager nos pensées intimes. Cette révélation sous forme de confidence est un facteur important dans l'attirance sociale. Etre à l'aise, révéler confortablement ses pensées est un signe d'un rapport profond marqué par la confiance. Ces confidences dépassent parfois la culpabilité et la honte, permettent une sorte d'intimité.
Les études soulignent que quand nous abandonnons nos défenses et nous nous présentons comme nous sommes réellement, cela facilite le développement d'un rapport amoureux même si on constate que la confidence n'entraine pas automatiquement l'apparition de sentiments amoureux, mais demeure un facteur important dans l'attirance interpersonnelle.


Attachement
Le psychologue Gordon Allport décrit la sécurité émotionnelle comme un des critères de la maturité, une sorte d'équilibre émotionnel qui joue un rôle important dans la relation.
Les expériences personnelles antérieures jouent un rôle puissant sur nos modèles d'attachement ainsi que la relation avec ses parents. (Bowlby, 1969 ; Ainsworth, 1989).  De nombreuses études ont tenté de comprendre l'attachement et ses modèles. L'attachement exige d'être à l'aise avec l'autre, sans se soucier de ce qu'il pense, avec une certitude de sa présence à long terme. C'est le principe des relations monogames à long terme. Certaines personnes sont à l'aise dans leurs relations mais considèrent qu'ils sont avant tout, des individus indépendants et donc apprécient la compagnie sans en avoir besoin pour leur équilibre.
Les personnes ayant des difficultés avec l'attachement peuvent répondre à ces difficultés par des émotions négatives comme la jalousie ou la possessivité, et peuvent exiger des preuves constantes sur la loyauté de l'autre. D'autres personnes qui n'apprécient pas la solitude s'attachent facilement pour répondre à leurs besoins. Ce genre d'attachement rapide peut dérouter l'autre partenaire. La présence de l'attachement est liée au degré d'intimité du couple. Le partenaire qui exprime moins d'attachement, participe moins aux activités du couple et aux projets en commun. Certaines études posent la question si une personne est capable de changer son modèle d'attachement, dépassant ainsi ces expériences passées et l'héritage de l'éducation parentale ? Cette question demeure sans réponse.
Jalousie


L'attachement peut entraîner l'apparition de la jalousie, une sorte de préoccupation indépendante du modèle attachement, qui traduit une inquiétude vis-à-vis la présence de l'autre et que sont attachement à l'autre. En général, la jalousie s'exprime comme réaction aux petits événements du quotidien, peut jouer un rôle important dans la violence conjugale. Le modèle d'attachement appartient généralement à l'héritage de l'enfance, la jalousie traduit parfois des peurs anciennes enfouies et qui surgissent durant la vie adulte. La jalousie implique des craintes et des inquiétudes au sujet de la trahison et de la déception. Ces sentiments sont identiques dans les autres relations que la relation amoureuse, la jalousie peut surgir dans le couple marié, le couple sans mariage, les relations d'amitié et les relations familiales.


La durée du rapport influence la jalousie. Dans les relations de longue durée, la jalousie est plus présente que dans les relations récentes comme si la jalousie était une réaction à des expériences passées et accumulées. Les émotions liées à la jalousie peuvent accomplir plusieurs fonctions, parfois une demande d'aide pour réduire des sentiments d'incertitude vis-à-vis d'un rival, ou comme sentiment pour réanimer et augmenter le degré de l'attachement dans la relation. Parfois la jalousie traduit un problème d'amour-propre et d'estime de soi vis-à-vis d'un éventuel rival.

Dans de rares cas, la jalousie est une maladie psychiatrique grave désignée sous le nom " Syndrome d'Othello. " Il est utile de ne pas sous-estimer l'importance de la jalousie dans une relation de longue durée ou de courte durée. C'est la première cause d'homicides et de violence au sein des couples homosexuels et hétérosexuels. L'objet de la jalousie est généralement lié à l'infidélité sexuelle du partenaire, à son infidélité émotionnelle. Les études démontrent que l'infidélité émotionnelle semble plus affligeante que l'infidélité sexuelle dans la plupart des couples homosexuels et hétérosexuels.

Commentaires

get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook