Encyclopédie: sexologie et couple

Bisexualité et sexe prudent

 couple desir

Bisexualité et sexe prudent

La bisexualité pose un réel problème de définition. La bi sexualité peut être définie par une attirance sexuelle et non par l'attirance aux organes génitaux du partenaire.

 

Sexe prudent et bi sexuels
La Bisexualité est un ensemble de liens avec sa propre identité, avec le comportement sexuel, image de soi, attirance sexuelle et besoins émotionnels, cela ressemble aux facteurs trouvés chez les personnes transgenres. Pour des raisons de tendances culturelles, certains pensent que la bisexualité est devenue depuis quelques années à la mode. La bisexualité féminine est présente comme sexualité d'expérimentation, ou sexualité " montrable " pour pimenter les désirs sexuels masculins. La bi sexualité masculine est invisible, presque inexistante, peu visible dans la société.
Le risque sanitaire
Par définition, la bisexualité est une sexualité à multiples partenaires, et donc un facteur de risque sanitaire, incluant des pratiques hétérosexuelles et homosexuelles.


Dans certains cas, la bisexualité fait partie d'une sexualité d'expérimentation comme chez les jeunes, les adolescentes, une sexualité hédoniste ou récréative pendant les séances de sexualité du groupe (échangisme). La bisexualité peut s'accompagner d'un nombre élevé de partenaires, de la consommation de prostitution masculine, ou de relations de courte durée.

Dans une étude britannique récente publiée en 2006, la santé de la population homosexuelle et bisexuelle, a été étudiée sur un petit échantillon londonien. La classification est basée sur l'auto identification. Exemple une femme se considérant lesbienne sera admise dans l'étude comme lesbienne.
L'étude a comparé les réponses de 26 lesbiennes, 85 femmes bisexuelles, avec 934 femmes hétérosexuelles et 38 gays et 23 hommes bisexuels avec 373 hommes hétérosexuels.

Les hommes bisexuels et femmes bisexuelles ont plus de partenaires sexuels que les hétérosexuels. Les lesbiennes, les homosexuels et les bisexuels n'ont pas plus de problèmes sexuels que les hétérosexuels.

En raison de la multiplication des partenaires, la bisexualité est un facteur de risque sanitaire cumulé, un homme marié ayant une relation sexuelle avec un homosexuel cumule le risque sanitaire de l'homosexualité et de l'hétérosexualité, et se trouve exposé au risque sanitaire d'autres partenaires impliqués.

Des risques sanitaires multiples sont possibles par : parasites (morpion) ou des maladies virales comme le HPV ou l'herpès, l'hépatite B, l'hépatite C et le sida. Les pratiques pénétratives comme la pénétration anale ou vaginale peuvent transmettre de nombreuses maladies : syphilis, gonorrhée, vaginite bactérienne, hPV, CMV, HIV, hépatites. La bisexualité peut s'accompagner de pratiques sexuelles à risque comme la pénétration anale en cas de bisexualité masculine ou de tribadisme en cas de pratiques homosexuelles féminines.

Comment réduire le risque sanitaire :
1. - l'utilisation du préservatif pour tout contact sexuel est la règle. Cette utilisation doit suivre d'une façon stricte la règle suivante : un préservatif par partenaire, et par orifice. La bonne utilisation du préservatif signifie l'utilisation soignée, vigilante, avec chaque partenaire, et sans exception.
2. - bien choisir ses partenaires. Certaines relations sont plus à risques que d'autres comme par exemple la consommation de la prostitution masculine.
3. - refuser toute pratique sexuelle sans protection y compris le contact cutané ou le sexe oral.
4. -  éviter les rencontres sexuelles sous l'emprise de l'alcool ou l'abus de substance.
5. -  s'abstenir de toute pratique sexuelle en cas de maladie.
6. -  refuser tout contact avec une personne malade.
7. -  refuser les pratiques sexuelles pouvant entraîner des risques traumatiques comme la double pénétration ou le fisting.
Moyen de protection
1. -          Préservatif : les préservatifs sont indispensables pour éviter le contact entre le pénis et la bouche, le pénis et la muqueuse anale ou rectale.
2. -          Les gants : l'utilisation des gants est utile pour éviter le contact entre le doigt et la muqueuse anale. En cas d'utilisation de gants, il est conseillé de bien soigner la lubrification afin d'éviter l'irritation de la muqueuse anale. Les gants sont vivement conseillés pour pratiquer le Fisting anal, leur texture permet une bonne lubrification.
3. -          Digues dentaires : les digues dentaires peuvent être utiles pour éviter le contact entre la bouche et la flore vaginale ou rectale.


Le risque émotionnel
La bisexualité peut être une sexualité hédoniste ou récréative, comme le cas d'une femme qui entretient une relation sexuelle avec une autre femme pour le plaisir ou à la recherche d'une nouveauté, ou comme un homme qui pratique la bisexualité masculine dans les boîtes échangistes à la recherche de nouvelles sensations.
Cependant, la bisexualité peut être également un besoin, et peut engendrer des relations riches en émotions, comme par exemple le cas d'une femme mariée ayant une relation homosexuelle et émotionnelle avec une autre femme, ou un homme marié ayant une relation homosexuelle et émotionnelle avec un autre homme.
Dans ce genre de relation, il existe un réel risque émotionnel lié à l'attachement et à la dépendance ; de frustration, de dépression, de sentiment d'isolement. Par rapport aux hétérosexuels : les hommes homosexuels semblent avoir plus de symptômes psychologiques (dépression, angoisse, anxiété, etc.). Les femmes bisexuelles semblent abuser plus d'alcool que les femmes hétérosexuelles. Les femmes bisexuelles et les hommes bisexuels avaient plus de détresse psychologique liée à des expériences sexuelles douloureuses durant l'enfance.

 

La norme sociétale
D'un point de vue social, le nombre des bisexuels dépassent largement le nombre des homosexuels. En dépit de cette réalité, les bi sont stigmatisés par les hétérosexuels et mal aimés par les homos car ils empêchent certains courants homosexuels de bâtir une identité sociale et d'exercer certaine pression politique dans le but d'améliorer la situation de gays et des lesbiennes.
La société demeure hostile aux bisexuels en raison de l'ambiguïté de leur engagement, et du danger provoqué par la bisexualité sur le couple. Cette hostilité sociale est ancienne, alimentée par les histoires des homosexuels mariés qui " délaissent " leurs épouses pour un amant homosexuel, ou les femmes mariées abandonnant le foyer conjugal pour une autre femme.
Cette hostilité sociale n'est pas toujours dirigée contre le comportement bisexuel, mais contre le comportement menaçant le couple.

La norme juridique
Comme dans les autres sexualités, le consentement sexuel est indispensable.
Il est indispensable donc de vérifier et de rechercher le consentement du partenaire et d'éviter de partager cette pratique sexuelle avec une personne mineure sexuellement, afin d'éviter tout dérapage.
Comme dans n'importe quelle activité sexuelle, la violence et les relations forcées peuvent être sévèrement punies par la loi.

 

Références :
* Cantu, L. (2000). Entre hombres/between men: Latino masculinities and homosexualities. In P. Nardi (Ed.), Gay masculinities (pp. 224-246). Thousand Oaks, CA: Sage.
* Diaz, R. M., Ayala, G., Bein, E., Henne, J., & Marin, B. V. (2001). The impact of homophobia, poverty, and racism on the mental health of gay and bisexual Latino men: Findings from 3 US cities. American Journal of Public Health, 91, 927-932.
* Espiritu, Y. L. (1992). Asian American pan-ethnicity: Bridging institutions and identities. Philadelphia: Temple University Press.
* Flores, J. (2000). From bomba to hip-hop: Puerto Rican culture and Latino identity. New York: Columbia University Press.
* Rubin, G. (1992). "Thinking sex: Notes for a radical theory of the politics of sexuality." In H. Abelove, M. Aina Barale, & D. M. Halperin (Eds.), The gay and lesbian studies reader (pp. 3-44). New York: Routledge
* King M, Nazareth I. The health of people classified as lesbian, gay and bisexual attending family practitioners in London: a controlled study. BMC Public Health. 2006 May 8;6:127

Commentaires

get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook