Encyclopédie: sexologie et couple

Adultère actuellement

 couple au lit

Adultère actuellement

La notion de fidélité dans le couple n'a cessé d'évoluer. Au moyen âge, on conseillait les époux de ne pas cultiver l'amour dans le couple, aujourd'hui, le mariage exige une exclusivité sexuelle et émotionnelle pour les deux époux et à vie. Les changements de la société ont influencé aussi l'idée de fidélité dans le couple.

 

Adultère de nos jours  
En 1940, Alfred Kinsey a souligné qu'un homme sur deux désire une expérience extraconjugale et une femme sur quatre. En 1990, le rapport Hite souligne que trois femmes sur quatre et trois hommes sur quatre ont été infidèles.
La présence du sida a changé sans doute les données du problème, mais, Les relations extra conjugales n'ont pas disparu.
Les études montrent que les relations extra conjugales durent 29 mois en moyenne aux USA et plus longuement en France. Mais les aventures des femmes ne durent que 21 mois en moyenne.

Si une majorité importante juge l'adultère comme un phénomène dangereux et néfaste, la possibilité de l'adultère pour les femmes semble équilibrer le pouvoir dans le couple marié et rappeler aux hommes l'égalité des droits et de devoirs dans le couple.
L'adultère détruit parfois le couple mais il semble que l'adultère est un facteur peu important dans la dissolution du couple, les facteurs les plus déterminants sont : mauvaises communications, attentes irréalistes, et luttes du pouvoir.

 

L'adultère en France
L'adultère est une violation du devoir de fidélité lié au mariage. Dans ce sens, il n'existe pas d'adultère dans les relations de couple sans mariage officiel, la violation du devoir de fidélité dans les unions libres ou dans les PACS est désignée généralement par le nom d'infidélité.
Jusqu'à juillet 1975, l'adultère était considéré comme un délit en France, seul l'adultère de l'épouse était répréhensible, avec une punition pouvant aller jusqu'à deux ans de prison. Le mari avait le pouvoir de stopper cette condamnation en consentant à reprendre sa femme, à pardonner à la fautive sa faute.
L'ancien code pénal était plus sévère, l'adultère était considéré comme une circonstance atténuante de la responsabilité de l'épouse dans l'agression ou même l'assassinat de sa femme et de son amant surpris en flagrant délit. L'amant était puni lorsqu'il avait profité de l'absence du mari surtout dans le cas d'un mari parti à la guerre. Ces codes reflétaient l'esprit de l'époque et la culture dominante, le mari infidèle n'y courait aucune sanction pénale, une amende d'un faible montant se permettait d'installer sa maîtresse au sein du domicile conjugal.


Aujourd'hui, l'adultère est évoqué dans le Code civil, dans l'article 212. Cet article mentionne parmi les obligations du mariage le devoir de fidélité, un devoir mutuel des deux époux. La violation de l'une des obligations du mariage pouvant être cause de divorce, la notion de faute est liée encore à l'adultère.
La question de la preuve de l'adultère reste problématique, l'appréciation de ses preuves dépend des juges, et varie selon les époques et les moyens disponibles. Aujourd'hui par exemple, les mails compromettants peuvent être considérés comme preuve valable d'adultère sauf si le mari avait obtenu ces courriels en violant le secret de correspondance de sa femme. Cependant, les photos, les lettres, des images, ou le flagrant délit continuent à être considéré comme preuve valable devant les tribunaux dans les affaires d'adultère. Dans ce cas, le divorce sera prononcé avec une notion de faute.


Les dernières discussions concernant le Code civil en France ont vu affronter ceux qui demandaient la suppression de notion de faute dans le divorce, et ceux qui cherchaient à maintenir la faute comme cause de divorce. Le Code civil actuellement continue à admettre le divorce par faute, et donc le divorce par faute d'adultère.

Commentaires

get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

 

 

Catégories

 

CULTURE

SOCIETE

BIEN-ETRE

SCIENCES

VIDEOS

 

 

 

Suivez-nous !

 

causam picto twitter

 

causam picto facebook