4 minutes reading time (732 words)

Alimentation: comment nous choisissons?

repas-exterieur

 

 

Ils existent  de multiples facteurs qui influencent nos choix alimentaires et nos comportements vis-à-vis de la nutrition. Ces facteurs sont  sous l'influence de préférence sociale, sanitaire, goût personnel, et habitudes culturelles.
En dépit de l'influence culturelle, certaines préférences alimentaires semblent universelles : préférer les aliments riches en graisses semble être une habitude alimentaire partagée. Il existe également des préférences majoritaires influencées par la culture ou la géographie, comme la préférence des aliments épicés dans certains pays d'Amérique du Sud, ou dans la cuisine indienne.
Généralement nous choisissons nos aliments selon les règles suivantes :

abs11.5 bleu1 Les habitudes  familiales 

Les personnes qui choisissent de prendre des céréales le matin répondent parfois à une habitude alimentaire sans justification sanitaire ou culturelle. Il s'agit d'un choix simple, motivé par l'habitude familiale. L'alimentation familiale joue un rôle important dans la formulation du goût et des préférences alimentaires. La cuisine de l'enfance demeure un facteur puissant dans les habitudes alimentaires des adultes.


abs11.5 bleu1 Héritage et tradition

L'héritage et traditions sont des facteurs importants dans les choix nutritionnels. Chaque pays et chaque région possède ses propres nourritures, ses propres manières de préparer et ses propres recettes.

Les habitudes alimentaires varient selon la composition ethnique. Il existe par exemple en France plusieurs régimes alimentaires influencés par les habitudes alimentaires de la Méditerranée dans le sud, et par les habitudes alimentaires du nord. Le régime américain par exemple inclut de nombreuses nourritures ethniques à l'image des populations qui composent ce pays.

abs11.5 bleu1 Les interactions sociales

Les liens sociaux influencent également les choix alimentaires. La plupart personnes apprécient de manger en compagnie des autres. Partager le repas est une tradition presque universelle même si la signification sociale varie selon les cultures. La convivialité est une habitude de vie appréciée en France par exemple, et dans de nombreuses cultures de la Méditerranée. Ce repas, pris avec les autres, invite les personnes à partager la nourriture proposée par le groupe.

abs11.5 bleu1 La disponibilité, la convenance, et l'économie

En général, nous mangeons ce qui est présent, disponible, facile à préparer, et accessible économiquement. La majeure partie du budget alimentation est dépensée dans une alimentation facile à préparer.  La durée moyenne de la préparation d'un repas est de 15 à 20 minutes, incluant moins de six ingrédients, utilisant généralement des aliments partiellement préparés. L'exemple type est la soupe  préparée, et qu'il faut chauffer ou cuire pendant quelques minutes. La nourriture varie également selon des convenances personnelles, certaines personnes n'aiment pas les crèmes glacées à la fin d'un repas riche en matières grasses. Certaines personnes détestent carrément certains aliments.

abs11.5 bleu1 Les émotions

Les émotions jouent un rôle important dans nos habitudes alimentaires. L'alimentation peut jouer le rôle d'une réponse à certains inconforts émotionnels comme l'ennui, la dépression, ou pour calmer une certaine anxiété. Une personne déprimée peut choisir de manger pour ne pas appeler un ami.  Une personne anxieuse peut se servir de la nourriture ou de l'alcool pour apaiser son anxiété. La consommation alimentaire comme réponse aux émotions peut engendrer des troubles comportements alimentaires et provoquer une obésité.

abs11.5 bleu1 Les valeurs culturelles

Les choix alimentaires sont influencés par les idées politiques, éthiques, et par les croyances religieuses.

Les chrétiens renoncent à la viande et aux produits dérivés de l'élevage animal pendant leur carême avant Pâques, les juifs ont également des périodes où la consommation de certains aliments est déconseillée, les musulmans pratiquant se privent de toute alimentation du lever au coucher du soleil pendant le Ramadan.

La nourriture peut refléter également des croyances éthiques ou sociales, comme les personnes qui refusent de consommer la viande pour des raisons relatives à leur conception de la vie animale. D'autres personnes boycottent les produits pour des raisons politiques, écologiques ou économiques.

abs11.5 bleu1 Le poids et l'image corporelle

Dans le choix des produits alimentaires, nous cherchons à adapter notre consommation alimentaire à nos besoins, à notre poids, et à l'image que nous avons de notre corps. Parfois, certaines personnes consomment certains aliments dans l'espoir d'améliorer leur aspect physique, pour maigrir, pour grossir, etc.  L'alimentation sportive est l'exemple d'un choix alimentaire visant à l'amélioration de la capacité physique de l'athlète.

abs11.5 bleu1 La santé

L'alimentation est un élément important de la santé humaine. De plus longtemps, les fabricants et  l'industrie alimentaire tentent de s'aligner sur  les résultats scientifiques liant la santé à la nutrition. Ainsi nous avons des produits vitaminés, du sel riche en iode, et des produits alimentaires adaptés pour baisser le taux de cholestérol.

 

 

0
Freud : la création artistique est un jeu d’enfant...
Kawabata : Pays de neige

Articles en lien

 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
lundi 20 septembre 2021
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://causam.fr/

Suivez-nous !