Search - Advanced Portfolio Pro
Search - JEvents
Search - Easy Blog
Search SEO Glossary
plg_search_djcatalog2
Recherche - Catégories
Recherche - Contacts
Recherche - Articles
Recherche - Fils d'actualité
Recherche - Tags
Favori 

Coronavirus 2019 (COVID-19) : état de connaissance 21 mars 2020

Coronavirus barriere

 

Coronavirus 2019 (COVID-19) : état de connaissance 21 mars 2020

 

La gravité de la maladie


Le spectre des symptômes s’étend de léger à grave. La plupart des infections ne sont pas graves.
Dans un rapport chinois sur 44 500 cas, les symptômes suivants étaient présents :
- Une pneumonie légère (pas de pneumonie ou une pneumonie légère) dans 81 % des cas.
- Maladie grave (avec dyspnée, hypoxie ou atteinte pulmonaire > 50 % à l'imagerie dans les 24 à 48 heures) : 14 % des cas.
- Maladies graves (d'insuffisance respiratoire, choc ou de troubles (dysfonctinnement de plusieurs organes) : 5 %.
- Taux global de mortalité : 2,3 % ; aucun décès n'a été signalé chez les personnes sans état critique.

Selon une mission d'enquête conjointe de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de la Chine, la plupart des cas mortels sont survenus chez des patients d'âge avancé ou présentant des comorbidités médicales (notamment : maladies cardiovasculaires, diabète, maladies pulmonaires chroniques, hypertension et cancer).

 

 

 

Symptômes de COVID-19

Dans une étude décrivant 138 patients atteints de pneumonie COVID-19 à Wuhan, les caractéristiques cliniques les plus courantes au début de la maladie sont :
- Fièvre dans 99 % des cas
- Fatigue à 70 pour cent
- Toux sèche dans 59% des cas
- Anorexie dans 40 % des cas
- Myalgies dans 35 % des cas
- Dyspnée dans 31 % des cas
- Expectoration (Production de crachats) dans 27 % des cas.

 

 

 

Variations de mortalités et des atteintes graves

La proportion d'infections graves varie selon les lieux pour des raisons inconnues.
Les atteintes graves de COVID-19 représentent 12 % en Italie; le taux de létalité est de 5,8 % à la mi-mars. Le taux de mortalité, à la mi-mars, en Corée du Sud est de 0,9 %.
Cette variation peut être liée à des caractéristiques démographiques; en Italie, l'âge médian des patients infectés est de 64 ans, alors qu'en Corée, l'âge médian est de 40 ans.

 

 

 

L’infection et l’âge


Les personnes de tout âge peuvent être infectées par coronavirus, les adultes d'âge moyen et plus âgés sont les plus touchés.

Selon les études, l'âge médian se situe entre 49 et 56 ans. Dans les rapports chinois, 87 % des patients sont âgés de 30 à 79 ans. L'âge avancé est associé à une augmentation de la mortalité, avec un taux de létalité de 8 % chez les personnes âgées de 70 à 79 ans, et de 15 % à l’âge de 80 ans ou plus.

Au États-Unis, 2449 patients sont diagnostiqués avec le COVID-19 depuis début mars. L’âge semble plus jeune qu’en Chine et en Europe, 67 % des patients sont âgés de 45 ans. Comme en Chine, la mortalité est plus élevée chez les personnes âgées, 80 % des décès survenant chez les personnes âgées de 65 ans.

 

 

Soins

En cas de stratégie basée sur des tests, l’isolement du patient peut être arrêté en cas de :
- absence de fièvre sans médicaments, et
- amélioration des symptômes respiratoires, et
- Résultats négatifs d'un test COVID-19 à partir d'au moins deux échantillons consécutifs prélevés à 24 heures d'intervalle.

En cas de stratégie non fondée sur des tests, l’isolement du patient peut être arrêté en cas de :
- au moins sept jours après l'apparition des premiers symptômes, et
- au moins trois jours (72 heures) depuis la guérison des symptômes (absence de fièvre sans médicaments, et amélioration des symptômes respiratoires)

En cas de patients ayant un test positif mais sans symptôme, l’isolement du patient peut être arrêté lorsqu'au moins sept jours se sont écoulés depuis la date de leur premier test cOVID-19 positif.

 

 

 

Les essais thérapeutiques actuellement

1- Remdesivir
Plusieurs essais sont en cours pour évaluer l'efficacité du remdesivir dans les cas de COVID-19 modérés ou graves. Le Remdesivir est utilisé chez les premiers patients atteints de COVID-19 aux États-Unis. L'impact clinique du remdesivir sur la COVID-19 reste inconnu.

2- Chloroquine/hydroxychloroquine
La chloroquine et l'hydroxychloroquine inhibent toutes deux le SRAS-CoV-2 in vitro, l'hydroxychloroquine semble avoir une activité antivirale plus puissante. Un certain nombre d'essais cliniques sont en cours en Chine et en Europe pour évaluer l'utilisation de
chloroquine ou hydroxychloroquine pour COVID-19.

3- Lopinavir-ritonavir
Cet inhibiteur de protéase a été utilisé pour lutter contre l'infection par le VIH. L'utilisation de cet agent pour le traitement du COVID-19 est décrite dans certains cas. Il n'y a pas eu de différence dans le temps nécessaire à l'amélioration clinique ou à la mortalité à 28 jours dans une étude sur 199 patients ayant reçu du Lopinavir-ritonavir (400/100 mg) deux fois par jour pendant 14 jours.

4- Tocilizumab
Le tocilizumab, un inhibiteur de l'IL-6. L'agent est en cours d'évaluation dans un essai clinique.

 

Femmes enceintes et allaitantes


Il n'y a aucune preuve en laboratoire de la transmission du virus au nouveau-né. Des cas d'infection néonatale ont été documentés.

L'approche de la prévention, de l'évaluation, du diagnostic et du traitement des femmes enceintes suspectées de COVID-19 devrait être similaire à celle des personnes non enceintes.

L'accouchement par césarienne est pratiqué selon les indications obstétriques. L'American College of Obstetricians and Gynecologists précise que les enfants nés des mères dont la COVID-19 est confirmée, doivent être considérés comme des patients et doivent être isolés et évalués.

On ignore si le virus peut être transmis par le lait maternel. Le seul rapport de test n'a trouvé aucun virus dans le lait maternel de six patientes.
Ainsi, les mères symptomatiques doivent prendre des précautions pour éviter la transmission au nourrisson pendant l'allaitement. 
Pour réduire au minimum le contact direct, le nourrisson peut être nourri au lait maternel d'une autre personne saine jusqu'à ce que la mère soit rétablie.

 

Références

Bajema KL, Oster AM, McGovern OL, et al. Persons Evaluated for 2019 Novel
Coronavirus - United States, January 2020. MMWR Morb Mortal Wkly Rep 2020; 69:166.

Chen N, Zhou M, Dong X, et al. Epidemiological and clinical characteristics of 99 cases of 2019 novel coronavirus pneumonia in Wuhan, China: a descriptive study. Lancet 2020; 395:507.

Wang D, Hu B, Hu C, et al. Clinical Characteristics of 138 Hospitalized Patients With 2019 Novel Coronavirus-Infected Pneumonia in Wuhan, China. JAMA 2020.

Wu Z, McGoogan JM. Characteristics of and Important Lessons From the Coronavirus Disease 2019 (COVID-19) Outbreak in China: Summary of a Report of 72314 Cases From the Chinese Center for Disease Control and Prevention. JAMA 2020.

Zu F, Yu T, Du R, at al. Clinical course and risk factors for mortality of adult inpatients with COVID-19 in Wuhan, China: a retrospective cohort study. Lancet 2020.

KCDC. Updates on COVID-19 in Korea. March 14, 2020. https://www.cdc.go.kr/board/board.es?mid=a30402000000&bid=0030 (Accessed on March 14, 2020).

Liu W, Zhang Q, Chen J, et al. Detection of Covid-19 in Children in Early January 2020 in Wuhan, China. N Engl J Med 2020.

United States Centers for Disease Control and Prevention. Discontinuation of In-Home is olation for immunocompromised persons with COVID-19 (Interim Guidance). https://www.
cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/hcp/ending-isolation.html (Accessed on March 18, 2020).

Wang M, Cao R, Zhang L, et al. Remdesivir and chloroquine effectively inhibit the recently emerged novel coronavirus (2019-nCoV) in vitro. Cell Res 2020; 30:269.84.

Holshue ML, DeBolt C, Lindquist S, et al. First Case of 2019 Novel Coronavirus in the United States. N Engl J Med 2020; 382:929.

Cortegiani A, Ingoglia G, Ippolito M, et al. A systematic review on the efficacy and safety of chloroquine for the treatment of COVID-19. J Crit Care 2020.

Lim J, Jeon S, Shin HY, et al. Case of the Index Patient Who Caused Tertiary Transmission of COVID-19 Infection in Korea: the Application of Lopinavir/Ritonavir for the Treatment of COVID-19 Infected Pneumonia Monitored by Quantitative RT-PCR. J Korean Med Sci 2020; 35:e79.

Wang X, Zhou Z, Zhang J, et al. A case of 2019 Novel Coronavirus in a pregnant woman with preterm delivery. Clin Infect Dis 2020.

European Societyof Hypertension. ESH Statement on COVID-19. https://www.eshonline.org/spotlights/esh-statement-on-covid-19/ (Accessed on March 18, 2020).

 

0
Coronavirus 2019 (COVID-19) : état de connaissance...
Pourquoi le coronavirus est si dangereux ?

Articles en lien

 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
mercredi 5 août 2020

Suivez-nous !