Search - Advanced Portfolio Pro
Search - JEvents
Search - Easy Blog
Search SEO Glossary
plg_search_djcatalog2
Recherche - Catégories
Recherche - Contacts
Recherche - Articles
Recherche - Fils d'actualité
Recherche - Tags

Prévention de la maladie d'Alzheimer

Alzheimer sport prevention

 

Maladie d'Alzheimer: quelle pévention?

Malheureusement, il n'existe aucun traitement efficace pour guérir, ou prévenir la maladie d'Alzheimer.
Les traitements disponibles sont utiles à stabiliser la maladie d'Alzheimer à ralentir l'évolution, ou à améliorer la qualité de vie du patient.
Comme toujours en cas de maladie d'origine inconnue, la prévention sera fondée sur les théories disponibles. Il s'agit en vérité des possibilités préventives, dont la certitude sur leur efficacité varie selon les études.

 

Consommer du poisson deux fois par semaine serait recommandée en raison de la richesse des poissons gras comme saumon, sardine, maquereau, en acides gras insaturés de type oméga 3. Ces acides gras sont bénéfiques pour les cellules en général, et pour les cellules nerveuses en particulier.

 

Pratiquer une activité physique régulière adaptée à votre forme physique et à votre âge, cela vous permet de lutter contre l'excès de poids.

 

Réduire votre consommation d'alcool, et votre consommation d'acides gras saturés

 

Augmenter votre consommation de fruits, légumes, légumineuses pour bénéficier de leur richesse en minéraux, en oligo-éléments et en vitamines antioxydants comme les vitamines E, A, C, Zinc, Sélénium.

 

Améliorer autant que possible votre hygiène de vie pour lutter contre les maladies qui peuvent provoquer des démences vasculaires : obésité, diabète, excès de cholestérol, l'hypertension artérielle.

 

De nombreuses études soulignent un lien entre l'usage de l'aluminium dans la vie quotidienne et la maladie d'Alzheimer. Il semble que l'aluminium puisse favoriser ou aggraver le processus de dégénérescence responsable de la maladie d'Alzheimer.

Donc il est important d'être prudent dans l'état actuel de connaissances :

1 - consommer le moins possible d'aliments chargés en additif car certains additifs contiennent de l'aluminium,
2 - éviter les déodorants qui comportent de l'aluminium
3- éviter les ustensiles de cuisine en aluminium quand les casseroles et surtout ne pas utiliser ces ustensiles pour cuire des aliments acides comme le citron pour éviter le risque que l'acide attaque aluminium et détache des particules de ce métal.
4- éviter la cuisson en papillote qui peut libérer des particules d'aluminium sous l'effet de la chaleur dans la nourriture.
5- éviter les produits de beauté comportant les sels d'aluminium.
6- le traitement d'eau du robinet utilise parfois l'aluminium.

Toutes les études confirment que les activités cognitives et intellectuelles peuvent entretenir la mémoire, éviter ou ralentir la maladie d'Alzheimer. Ces activités sont les activités intellectuelles simples comme lire, se cultiver, s'informer, enrichir ses capacités intellectuelles.

 

Dans vos assiettes :
- des fruits en grande quantité, surtout les fruits riches antioxydants : cassis, citron, clémentine, fraises, framboises, kiwi, mangue, Orange, pamplemousse
- des légumes en grande quantité et surtout : brocoli, chou rouge, carottes, cresson, épinards, tomates, ail, échalotes.
- autre comme le blé germé, légumineuses
- thé vert, thé Earl Grey, thé noir.
- pour lutter contre l'anxiété : des tisanes avec fleur d'oranger ou tilleul

Réf:
Yaffe K, Weston A, Graff-Radford NR, et al. Association of plasma beta-amyloid level and cognitive reserve with subsequent cognitive decline. JAMA 2011; 305:261.
Gupta VB, Laws SM, Villemagne VL, et al. Plasma apolipoprotein E and Alzheimer disease risk: the AIBL study of aging. Neurology 2011; 76:1091.

Autres liens utiles sur ce sujet : Maladie d'Alzheimer actuellement

 

 

Lire la suite
3
  1928 lectures
 0 commentaires
1928 lectures
0 commentaires

Maladie d'Alzheimer actuellement

La maladie d'Alzheimer était aupravant une rareté médicale. Depuis 30 ans, le vieillissement de la population à transformer cette maladie en maladie courante. La maladie d'Alzheimer est une maladie des âges avancés, exceptionnelle avant l'âge de 60 ans, son incidence augmente exponentiellement avec l'âge.

 

Alzheimer cerveau lesion

 

Maladie d'Alzheimer actuellement

La maladie d'Alzheimer est légèrement plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, le risque relatif est de 1,5. Cette fréquence relative chez les femmes n'est pas liée à la longévité des femmes.

Il existe des formes héréditaires de maladie d'Alzheimer, qui se manifeste avant l'âge de 65 ans, et parfois à 50 ans. Ces formes représentent 5 % des cas de maladie d'Alzheimer.

 

 

La démence en général touche 5 % des personnes âgées de plus de 65 ans en France, dont 80 % de ces personnes présentent une maladie d'Alzheimer. Cette maladie est la quatrième cause de décès aux États-Unis après les maladies cardiaques, le cancer, et les accidents de la route.

 

Le nombre de sujets concernés par la maladie d'Alzheimer serait, actuellement en France, de l'ordre de 860 000 patients. Le pourcentage de personnes atteintes de maladie d'Alzheimer augmente régulièrement avec l'âge : de 0,6% entre 65 et 69 ans, 22,2% après 90 ans. On compte 225 000 nouveaux patients par an en France.

La maladie a été décrite par un médecin allemand, Alois Alzheimer en 1907.
La maladie d'Alzheimer est une maladie progressive et dégénérative qui attaque le cerveau et provoque des altérations de la mémoire, des pensées et du comportement.

Les symptômes de la maladie d'Alzheimer débutent progressivement, sur une durée de quatre à huit ans. Les troubles de la mémoire sont les premiers symptômes qui alertent le patient et son entourage. Le patient peut également être affecté par la confusion, des changements personnalité, et parfois de troubles du jugement.

 

Alzheimer memoire effacee

 

Au début, le patient a des difficultés à trouver les mots, à désigner les objets par leurs noms, accompagnées de difficultés du langage pour finir les phrases, ou pour communiquer.

 

Le cerveau vieillit aussi

 

Il est important de distinguer un affaiblissement de la mémoire associée à l'âge, de la maladie d'Alzheimer. Cet affaiblissement lié à l'âge est un affaiblissement léger, qui ne s'aggrave pas, qui se produit chez la personne âgée en cas de stress, ou en cas d'inattention.

Cet affaiblissement de mémoire ne s'accompagne pas de troubles du langage, ni de troubles de personnalité. En cas d'affaiblissement de la mémoire associée à l'âge, la personne âgée peut utiliser des stratégies et des moyens pour compenser cet affaiblissement : noter ses rendez-vous, répéter pour consolider la mémoire, ou trouver des liens entre un événement récent à mémoriser et un événement ancien déjà mémorisé. Ces stratégies sont insuffisantes en cas de maladie d'Alzheimer. La perte de mémoire est inéluctable, toujours progressive.

La maladie d'Alzheimer est la première cause de démence et de troubles de la mémoire chez les populations âgées de plus de 60 ans, provoquée par une altération des cellules nerveuses du système nerveux central, et dont l'origine demeure inconnue.

Dans l'état actuel, il n'existe aucun moyen sûr à 100 % pour faire le diagnostic de la maladie d'Alzheimer, à part l'examen du cerveau pendant l'autopsie. Le diagnostic clinique est fondé sur un ensemble de critères et d'examen neurologiques et de tests psychologiques.

En 1993, pour la première fois, on a découvert le premier gène responsable de la maladie d'Alzheimer, et en 1997 on a découvert un deuxième gène altéré pendant la maladie d'Alzheimer. Cependant, les formes génétiques héréditaires de maladie d'Alzheimer sont rares.

La maladie d'Alzheimer affecte la qualité de vie et la durée de vie. Les patients décèdent après six ou huit ans après le diagnostic. Le décès est provoqué généralement pas une complication infectieuse, ou par des complications traumatiques (chute, accidents domestiques) car le patient n'est plus autonome, et ne peut plus prendre soin de lui.

 

Maladie infectieuse ??

Des études publiées en 2015 suggèrent que la maladie d’Alzheimer est d’origine infectieuse.

 

Les scientifiques de l'Université de Madrid ont trouvé des champignons dans chaque échantillon de tissu cérébral chez les malades. En juin 2016, une étude américaine démontre que la prescription d'antibiotiques a réduit d’une façon significative les lésions cérébrales de cette maladie chez les souris.

 

D’autres recherches semblent suspecter le rôle de champignons dans l’apparition d’autres maladies nerveuses dégénératives comme la maladie de Parkinson.

 

Référence:

Myles R. Minter, Can Zhang, Vanessa Leone, Daina L. Ringus, Xiaoqiong Zhang, Paul Oyler-Castrillo, Mark W. Musch, Fan Liao, Joseph F. Ward, David M. Holtzman, Eugene B. Chang, Rudolph E. Tanzi, Sangram S. Sisodia. Antibiotic-induced perturbations in gut microbial diversity influences neuro-inflammation and amyloidosis in a murine model of Alzheimer’s disease. Scientific Reports, 2016; 6: 30028 DOI: 10.1038/srep30028

 

Lire la suite
4
  2048 lectures
 0 commentaires
Mots-clés :
2048 lectures
0 commentaires

Suivez-nous !