chapeau invisible pour conserver un background

 

 

Search - Advanced Portfolio Pro
Search - JEvents
Search - Easy Blog
Search SEO Glossary
plg_search_djcatalog2
Recherche - Catégories
Recherche - Contacts
Recherche - Articles
Recherche - Fils d'actualité
Recherche - Tags

Encyclopédie: sexologie et couple

Sexe occasionnel, toyboy

homme femme sexe occassionnel

Sexe occasionnel, toyboy

Messieurs, sachez que vous pouvez être le sexe-toy d'une femme, une simple relation sexuelle occasionnelle. Ce n'est plus un sport exclusivement masculin. Le sexe occasionnel est une relation sexuelle sans projet précis, qui cherche avant tout le plaisir sexuel. Cette recherche du plaisir gouverne les critères de choix du partenaire. Le sexe occasionnel ne pose aucun problème en cas de clarté sur la nature de cette relation dès le départ.

 

Homme : objet sexuel dans une relation de sexe occasionnel
Par contre, le sexe occasionnel peut devenir problématique quand le contenu et les projets de la relation sont ambigus, permettant d'espérer un projet à long terme. Dans certains cas, cette ambiguïté est volontaire pour entretenir la flamme et l'attirance dans la relation, mais parfois, le partenaire peut considérer cette ambiguïté comme une manipulation.
Les études et les statistiques confirment que le sexe occasionnel est apprécié et pratiqué à égalité par les hommes et par les femmes.


La confusion entre désir et projet
Dans les magazines féminins, ou sur les forums de discussion sur Internet, on retrouve ces filles célibataires, qui parlent du sexe occasionnel comme un moyen de régler la question du désir sexuel en évitant les inconvénients d'une relation. Mélanie 27 ans dit dans nos forums : " c'est la différence entre manger une glace, ou manger un kilo de glace. Sortir avec un homme beau et attirant peut être une solution, mais sortir plusieurs fois avec lui peut être problème ". Cerise 25 ans dit : " les hommes n'arrivent pas à intégrer l'idée que je peux coucher pour coucher. Ils ont cette hantise d'être mon toyboy. Pourtant, je suis en même temps leur sextoy. Quand le jeu est clair, sincère, il ne doit pas y avoir un perdant ".Mais parfois les situations sont plus ambiguës, plus complexes.

Rima 32 ans raconte comment la confusion a compliqué une relation de sexe occasionnel : " je crois que j'étais malhonnête avec lui, il avait 31 ans. Il cherchait une relation sérieuse. Je l'ai choisi sur un site de rencontres car il avait une certaine beauté, mais il était sans boulot, il n'avait rien fait de sa vie ou presque. Nous avons eu quatre ou cinq rapports sexuels, c'était clair dans ma tête. Ce n'était pas clair pour lui. L'aventure fut épouvantable, il a très mal pris ma décision de rompre. "


Daniela 25 ans est une célibataire et qui a du mal à trouver un compagnon, elle cherche sur les sites de rencontres des hommes pour passer un moment agréable : " quand je suis excitée, question d'hormones sans doute, je peux accepter n'importe quelle proposition, à condition que le mec soit beau, et que je sois rassurée. Il ne faut pas chercher plus loin, c'est une question de désir, d'hormones, et d'attirance. Il faut que les hommes comprennent enfin cette banalité. "

 

La confusion : la faute à qui ?
Joëlle 29 ans, parle du sexe occasionnel comme un jeu qui commence à faire mal aux hommes, car les femmes ne s'expliquent pas assez, et les hommes peuvent être romantiques.
" Comme dans les films pornos, un jour j'ai accepté de coucher avec un livreur de pizzas. Il a sonné, j'étais à moitié habillée, il a aimé le spectacle, nous avons passé une après-midi agréable. Il est parti. Pour moi c'était clair, il m'a laissé un bon souvenir.

Un autre cas de figure, c'était dans un hôtel. Un homme de 45 ans buvait son whisky au bar après le dîner. Je l'ai trouvé attirant. J'ai fait le premier pas. Je lui ai demandé si je pouvais lui offrir un deuxième verre, j'étais entreprenante. Je lui ai proposé par la suite de vérifier si la vue de ma chambre au septième étage était meilleure que la vue au rez-de-chaussée. Nous avons eu une nuit de sexe comme je l'avais recherché. Le matin, il est parti avec mon numéro de téléphone.
Par la suite, j'ai été obligée de répéter 100 fois qu'il s'agissait d'une simple relation sexuelle, et que je ne cherchais pas une relation, ni un partenaire. La confusion vient du fait que j'ai dragué. Certains hommes pensent encore comme au siècle dernier, que la femme qui drague, est une femme amoureuse. Je ne cherchais qu'à passer la nuit dans le lit de quelqu'un. Ce n'est ni humiliant pour sa virilité, ni réducteur, je jouis de son corps, il jouit du mien, c'est une bonne affaire, voila-tout ".

 

La confusion dans la tête
Edwige à 32 ans, séparée depuis quatre ans. Elle explique sa consommation de sexe occasionnel par un besoin qu'elle considère comme légitime. Par contre, elle avoue que ce n'est pas un jeu toujours simple. Entre ambiguïté et confusion, le sexe occasionnel peut devenir une activité délicate.
" Le sexe est compliqué, je ne sais pas pourquoi j'accepte une proposition. Je préfère dire que je ne sais pas avec précision pourquoi une personne me plaît, pourquoi j'accepte de passer la nuit avec lui. C'est tout le problème. Après ma séparation, j'ai opté pour cette solution, sortir de temps en temps avec des hommes rencontrés sur Internet. J'ai choisi un forum de célibataires, j'ai discuté, et quand une personne me plaît, je le contacte.
J'ai eu plusieurs rencontres toujours à l'hôtel. Comme toute relation sexuelle, je n'étais pas toujours au septième ciel, une fois même je peux dire que j'étais au VIIe siècle, c'était même une rencontre épouvantablement décevante.

Puis une rencontre avec un homme de 38 ans. Au lit, et il s'est montré dominateur, avec des pratiques presque pornographiques. À ma surprise, j'ai aimé cette sexualité animale, où le corps s'exprime sans gêne ni retenue. C'était une relation particulière que j'ai appréciée. J'ai découvert en moi des tendances à des pratiques sexuelles marginales, une sorte d'entrer dans des zones interdites par mon éducation. Après plusieurs rencontres, j'ai fait le tour de la question. Quand je dis à mon partenaire que je voulais arrêter cette relation, j'ai découvert combien il s'était attaché à moi pendant ces huit semaines. La confusion était totale, ma complicité sexuelle était considérée par ce partenaire comme un attachement, comme une complicité relationnelle, comme le début de quelque chose. La confusion dans mon cas vient de mes fantasmes, des fantasmes de mon partenaire. C'est une confusion qui vient de l'autre côté du sexe, de ces choses étranges qui passent dans la tête. La rupture avec lui fut violente, humiliante ".

 

Messieurs : sachez partir
Il est important pour un homme de comprendre que le sexe occasionnel est également recherché par les femmes, les femmes sont capables de distinguer la sexualité des émotions, en dépit du discours féminin prétendant toujours privilégier le sexe avec émotion.
Il est important pour un homme de ne pas donner trop de signification imaginaire aux gestes et aux pratiques sexuelles. Les baisers, les étreintes, les paroles douces après le sexe, tout cela fait partie du sexe occasionnel.
Il est important pour un homme de garder ses distances avec une femme, de contrôler ses émotions, quand il est impliqué dans une relation de sexe occasionnel. La confusion est toujours présente dans ce genre de relation, il est préférable de ne pas donner trop d'importance à une relation éphémère.
Il est important pour un homme de comprendre que les motivations sexuelles d'une femme peuvent être aussi terre-à-terre que les motivations sexuelles d'un homme, c'est-à-dire couché pour le plaisir. Si une femme vous monsieur, cela ne signifie pas un amour fou, cela peut signifier un désir sexuel.
Il est important de comprendre que le sexe occasionnel d'une consommation sexuelle. Être le sextoy d'un homme est équivalent à être le sexe boy d'une femme. Vous pouvez accepter ou refuser, mais est important de respecter les règles du jeu quand on accepte de jouer.

Messieurs, sachez que vous pouvez être le sexe-toy d'une femme, une simple relation sexuelle occasionnelle. Ce n'est plus un sport exclusivement masculin. Le sexe occasionnel est une relation sexuelle sans projet précis, qui cherche avant tout le plaisir sexuel. Cette recherche du plaisir gouverne les critères de choix du partenaire. Le sexe occasionnel ne pose aucun problème en cas de clarté sur la nature de cette relation dès le départ.

 

 

 

Commentaires

get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

Suivez-nous !