chapeau invisible pour conserver un background

 

 

Search - Advanced Portfolio Pro
Search - JEvents
Search - Easy Blog
Search SEO Glossary
plg_search_djcatalog2
Recherche - Catégories
Recherche - Contacts
Recherche - Articles
Recherche - Fils d'actualité
Recherche - Tags

Encyclopédie: sexologie et couple

Sexe occasionnel: nature des relations

 casual12

Sexe occasionnel: nature des relations

La fréquence du sexe occasionnel varie selon les tranches d'âge, selon la culture ambiante de la société, et selon les besoins personnels.

 

Sexe occasionnel : plusieurs formes de relations
La relation de sexe occasionnel se définit comme une relation de courte durée, à contenu exclusivement sexuel. Cette définition n'exclut pas la présence d'autres motivations, et d'autres attentes dans ce genre de relation.
Même dans les sociétés où des relations sexuelles avant le mariage sont prohibées, le sexe occasionnel existe bel et bien. Le sexe occasionnel suit la culture dominante dans son contenu (pratique sexuelle coïtale avec pénétration, ou non coïtale), dans son contexte, et dans sa forme de relations.
Les études sur le comportement sexuel dans les sociétés occidentales, surtout dans la société américaine, démontrent que 37 % des femmes et 52 % des hommes ont des relations de sexe occasionnel.


Il existe une différence entre les hommes et les femmes quand il s'agit de sexe occasionnel. 18 % des femmes, 3 % des hommes considèrent ces relations comme le début d'une relation d'amour romantique. La différence entre les hommes et les femmes est majeure sur ce point.


16 % des femmes considèrent le sexe occasionnel comme une relation purement sexuelle, 57 % des hommes considèrent le sexe occasionnel comme une relation à contenu exclusivement sexuel. La sexualité comme une chose jetable et consommable semble être une idée majoritairement masculine.


Dans l'étude de Grello publiée en 2010, le comportement sexuel dans les relations de sexe occasionnel varie d'une façon notable de simples caresses affectueuses ou sexualisées à des relations sexuelles coïtales pénétratives avec un ou plusieurs partenaires. La différence, entre les hommes et les femmes en ce qui concerne les pratiques sexuelles durant le sexe occasionnel, semble non significative. Les deux sexes acceptent les mêmes pratiques sexuelles à partir du moment où ils ont accepté de s'impliquer dans une relation de sexe occasionnel. Quand il s'agit d'un partenaire connu, avec lequel une certaine proximité s'est installée, les pratiques sexuelles dans une relation de sexe occasionnel sont décrites comme plus complices et plus affectueuses.


Les attentes de chaque partenaire dans la relation de sexe occasionnel ne semblent pas influencer les pratiques sexuelles de ces relations. Dans certains cas, l'étendue des pratiques sexuelles vise à séduire l'autre partenaire, de le convaincre à transformer la relation de sexe occasionnel en relation à longue durée.  En règle générale, les pratiques sexuelles dans les relations de sexe occasionnel sont influencées par le contexte, par la proximité, et par la culture de chaque partenaire.

Les pratiques sexuelles durant une relation de sexe occasionnel chez les personnes qui entament leur vie sexuelle (vierges et puceaux)  sont majoritairement des types non pénétratives, privilégiant le sexe oral, la masturbation, et la nudité. Ces pratiques varient nettement en cas de relations de sexe occasionnel dans un contexte d'amour romantique où l'un des deux partenaires considère que la relation n'est pas purement sexuelle mais également émotionnelle.
Selon les études, 40 % des femmes, et 27 % seulement des hommes considèrent la relation de sexe occasionnel comme une relation sexuelle et romantique.
Les pratiques sexuelles dans les relations de sexe occasionnel varient selon le contenu de la relation. Ces pratiques sont plus variées en cas de relations ludiques, récréatives que dans les relations pragmatiques. Ces variations englobent l'expérimentation sexuelle, et la participation mutuelle durant les rencontres sexuelles.

 

Réf
* Catherine M. Grello, Deborah P. Welsh, Melinda S. Harper: No Strings Attached: The nature of Casual Sex in College Students. Journal of Sex Research, 43: 3, 255 - 267,2010

 

Commentaires

get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

Suivez-nous !