Encyclopédie: médecine et santé

Cancer infiltrant : phase d'invasion

 Cancer infiltrant : phase d'invasion

Après la transformation cancéreuse d'une cellule, cette cellule va proliférer. Le nombres des cellules augmente pouvant créer une masse tumorale. Les cellules restent séparées du système lymphatique et sanguin par une structure nommée la membrane basale. La tumeur cancéreuse confinée au delà de la membrane basale se nomme cancer in situ.

Du cancer in situ à l'invasion

Pour des raisons méconnues, les cellules tumorales deviennent capables d'envahir la membrane basale. A ce stade la masse tumorale est limitée  mais ces cellules deviennent capables de secréter les substances nécessaires à la destruction de la membrane basale et à la construction des vaisseaux sanguins indispensables à la survie et à la croissance de la tumeur

Dès l'affranchissement de la membrane basale, le cancer devient invasif ou infiltrant.

L'invasion est un événement complexe, de nombreux facteurs entrent en jeu. La cellule tumorale secrète des substances détruisant la membrane basale ( en secrétant des produits qui vont dissoudre la membrane basale comme les métalloprotéases), des substances permettant aux cellules tumorales de modifier les tissus avoisinants, et des substances pour assurer la mobilité des cellules tumorales.

L'invasion est un signe de malignité. Les tumeurs bénignes n'infiltrent pas les tissus. Le caractère invasif s'apprécie durant les examens microscopiques.

A partir du moment où le cancer devient invasif que les cellules cancéreuses peuvent se disséminer à distance.

cance-in-stiu

L'invasion progressive : invasion loco-régionale

La lésion s'étend progressivement, envahit les différents structures, de proche en proche. Les tissus normaux sont remplacés par la lésion tumorale. Dans un organe plein comme le sein, la tumeur va former une masse.

Le cancer invasif détruit les tissus normaux et utilise les vaisseaux sanguins et lymphatiques pour se disperser.

Par contiguïté, la tumeur va envahir les organes voisins et les structures adjacentes. C'est l'invasion loco-régionale.

 

Commentaires

Suivez-nous !