Encyclopédie: médecine et santé

Abstinence : moyen de contraception

 

couple homme femme sourire embrassade

Abstinence : moyen de contraception

L'abstinence est un moyen de contraception naturelle . C'est l'utilisation de certaines stratégies afin d'empêcher une éventuelle grossesse. L'abstinence est la forme la plus simple de contraception.

Ce terme peut désigner une abstinence totale de toute activité sexuelle pour une période définie comme pendant les jours fertiles du cycle féminin ou l'abstinence de certaines pratiques sexuelles fécondantes.

L'abstinence est un moyen efficace de contraception, qui nécessite une bonne compréhension du corps humain, et une bonne communication entre les deux partenaires.

 

Avantage de L'abstinence :

L'abstinence totale est d'éviter toutes formes d'activité sexuelle fécondante. C'est le cas chez adolescents au début de leur apprentissage de la sexualité, où l'intimité est exprimée par la parole, le contact visuel, et le toucher. Cette abstinence permet un apprentissage progressif de la sexualité en évitant l'utilisation précoce des moyens contraceptifs.

m11L'abstinence totale est efficace à 100%.
L'abstinence protège contre les grossesses non désirées mais ne protège pas contre les maladies sexuellement transmissibles. C’est une pratique difficile à long terme.

 

 

Formes d'abstinence :

1- L'abstinence totale
L'abstinence totale peut prévenir de la grossesse et protège contre les maladies sexuellement transmissibles. C'est une pratique répandue avant la puberté et chez les adolescents.

2- L'abstinence périodique
Le couple adapte son activité sexuelle pour éviter la grossesse. Cette pratique fait partie des méthodes contraceptives basées sur le cycle féminin (abstinence pendant les jours fertiles)

3- Abstinence des pratiques fécondantes

 

Actuellement, le terme le plus utilisé pour décrire ces méthodes est les méthodes naturelles de contraception. Les méthodes naturelles de contraception ne sont pas conseillées pour éviter à tout prix une grossesse mais pour retarder l'arrivée de la grossesse dans le couple. Leur efficacité demeure relative.

 

Réf :
Danforth's obstetric and Gynecology 2008
John Guillebaud, Contraception Today, Sixth edition, 2007

 

 

 

Commentaires

Suivez-nous !