Encyclopédie: médecine et santé

Adénome : C'est quoi ?

Adenome thyroide

Adénome : C'est quoi ?

L'adénome est tumeur bénigne qui se forme à partir les cellules qui forment les surfaces des organes. Ces cellules forment un tissu qu'on nomme épithélium et peuvent donner des tumeurs bénignes ( adénomes) ou tumeurs malignes nommées adénocarcinomes. Ces cellules forment également les glandes qui produisent les hormones, la salive, et le suc gastrique et digestif.

Les adénomes peuvent survenir dans n'importe quels organes. La tumeur sera nommée selon la cellule d'origine. On peut trouver de nombreuses formes d'adénomes gastriques, coliques, ou prostatiques.

 

En général, les tumeurs bénignes sont désignées par l'association du suffixe "om" à la cellule d'origine. Par exemple, une tumeur
Une tumeur bénigne provenant de cellules fibroblastiques est appelée fibrome. Une tumeur cartilagineuse est un chondrome, et une tumeur des ostéoblastes est un ostéome.

L'adénome est le terme qui désigne un néoplasme épithélial bénin qui forme des motifs glandulaires Certaines tumeurs produisent des motifs papillaires nommés polypes.

 

La naissance de l'adénome

Dans les cellules sensibles aux hormones comme les cellules du sein, le traitement hormonal peut être responsable de l'apparition d'un adénome;  dans la plupart des cas, on ignore pourquoi les cellules continuent leur prolifération créant une tumeur bénigne.

 

 

Caractéristiques de l'adénome

L'adénome résulte la prolifération cellulaire exagérée d'un tissu organisé. Il présente les caractères  de bénignité classiquement définie :

- il reste circonscrit à un territoire limité. Dans sa croissance, il refoule les tissus voisins, sans les envahir.

-dans de nombreux cas, l'adénome est entouré d'une capsule fibreuse.

-l’ adénome est de faible évolutivité, il se développe lentement.

-l'adénome reproduit  une structure fidèle à celle du tissu normal sur lequel il est implanté.

- Il ne donne jamais de foyers à distance (métastases) et ne se dissémine pas dans l'organisme.

- en règle générale, l'adénome ne récidive pas après ablation.

Dans certains cas, l'adénome évolue vers une lésion maligne.

On distingue généralement deux types d'adénomes :

- les agréments implantés sur la muqueuse digestive ou les éléments anormaux sont développés à partir de glandes. Ces éléments anormaux montrent une structure différente de la structure d'origine.

- les adénomes nés  de tissus glandulaires : dans ce cas, l’adénome reproduit la structure d'origine, et ses fonctions, devient capable de secréter de substances comme dans les adénomes de la glande hypophysaire qui secrètent des substances hormonales capables de perturber le fonctionnement de l’organisme.

 

 

L'évolution des adénomes :

Les adénomes sont des tumeurs bénignes. Ils n'infiltrent par les organes, détruisent rarement les tissus, ne donnent jamais de métastases. Certains adénomes peuvent secréter des hormones comme les adénomes pancréatiques ou gastriques.  Les adénomes se transforment rarement en tumeurs malignes, c'est les cas des adénomes bronchiques ou coliques.

Les adénomes coliques sont considérés comme une étape vers le cancer colique ou rectal.

 

Les symptômes

Les symptômes varient selon l‘organe, l'adénome, et selon les secrétions. Dans le colon : diarrhée persistante ou alternée avec constipation avec sang dans les selles peuvent être les symptômes d'un adénome du colon. L'adénome prostatique peut provoquer une rétention urinaire grave.

 

Diagnostic et traitement

Si besoin, le médecin peut demander des analyses, échographie ou scanner afin de faire le diagnostic. En général, il est préférable d'enlever l'adénome pour confirmer ses caractères de bénignité. L'ablation de l'adénome du sein peut passer par la chirurgie, l'ablation des adénomes coliques peut se réaliser par endoscopie. Dans la majeure partie des cas, le traitement guérit l'adénome définitivement.

 

 

Commentaires

Suivez-nous !