Encyclopédie: médecine et santé

Aborder la fatigue

stress post traumatique 

Aborder la fatigue

 

Signes de la fatigue

Les causes de la fatigue

Maladies susceptibles de causer de la fatigue

Consultation médicale pour fatigue

Comment traite-t-on la fatigue ?

 

 

Il est difficile de définir fatigue puisque tout le monde a une idée différente de la fatigue. Toute personne, même en bonne santé mentale et physique peut être fatiguée, peut se plaindre de fatigue passagère, de courte durée.

La fatigue est une sensation d'épuisement constante et persistante. Elle peut être suffisamment grave pour limiter la routine quotidienne et la productivité d'une personne. La fatigue peut être une réponse normale à une routine fatigante, à une activité physique extrême, à un stress émotionnel, à l'ennui ou au manque de sommeil. Si un repos suffisant ne fait pas disparaître la fatigue ou si la fatigue dure six mois ou plus, on parle de syndrome de fatigue grave ou chronique. La fatigue peut être due à d'autres affections médicales.
La raison la plus fréquente de la fatigue passagère et le manque de sommeil. À rappeler, les petits-enfants ont besoin de 14 à 16 heures de sommeil par jour, ce besoin diminue lentement. Les écoliers ont besoin de 10 à 12 heures de sommeil. Les adultes ont besoin de six à huit heures de sommeil en moyenne pour éviter la fatigue.

 

 


Signes de la fatigue


La fatigue peut également être un symptôme de nombreuses maladies organiques ou psychiques.
Parmi les signes courants liés à la fatigue, on peut citer
Faiblesse
Constamment fatigué ou épuisé
Difficulté de concentration et/ou difficulté à commencer et à terminer les tâches
Évanouissement ou perte de conscience (syncope) ou quasi-syncope
Palpitations (battements de cœur rapides)
Vertiges ou vertiges
Perte de poids inexpliquée
Maux de corps et maux de tête généralisés
En médecine, la fatigue incorpore trois composants présents de façon variable selon les patients :
— incapacité de pratiquer une activité physique
— capacité réduite à maintenir l'activité (enfant on parle de fatigabilité)
— difficultés de concentration, difficultés émotionnelles (on parle de fatigue mentale ou morale)
La fatigue devrait être distinguée de la somnolence, de la dyspnée, et de la faiblesse musculaire bien que ces symptômes puissent également être associés à la fatigue.
Selon la durée de symptômes, on distingue trois formes de fatigue :
Fatigue récente : symptômes durant un mois
Fatigue prolongée : symptômes durant plus d'un mois
Fatigue chronique : les symptômes durant plus de six mois, mais n'implique pas nécessairement la présence du syndrome chronique de fatigue.

 

 


Les causes de la fatigue


La fatigue est un symptôme important associé à de nombreuses maladies. La fatigue est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, les femmes représentent 75 % des populations affectées par le syndrome de la fatigue chronique.
Causes liées au mode de vie : L'alcool, le tabac, les drogues ou le manque d'exercice régulier peuvent entraîner une sensation de fatigue. Le manque de sommeil et une mauvaise alimentation peuvent également accroître la fatigue.
— Fatigue du travailleur : Les personnes qui se lèvent tôt pour travailler (léger retard dans la phase de sommeil) ou celles qui travaillent tard (légère avance dans la phase de sommeil) peuvent avoir un sommeil perturbé. Ces conditions sont une cause fréquente de fatigue.
— Causes liées au lieu de travail : Le stress au travail peut être une cause de la fatigue.
— Problèmes émotionnels ou psychiatriques : La fatigue est un symptôme courant des problèmes de santé mentale, tels que l'anxiété, la dépression. Elle peut s'accompagner d'irritabilité et d'un manque de motivation.
Les diagnostics médicaux ou psychiatriques peuvent expliquer la fatigue dans approximativement 60 % des cas. La maladie psychiatrique est présente dans 60 — 80 % des cas de fatigue chronique.
Les trois maladies psychiatriques principales associées à la fatigue sont : dépression (58 %), Troubles anxieux de panique (14 %), et troubles de somatisation ou trouble somatoforme (10 %).
On peut discuter bien sûr c'est la dépression est la cause ou la conséquence de la fatigue chronique.
Un trop grand nombre d'engagements (par exemple, le fait d'avoir deux emplois) ou des problèmes financiers peuvent provoquer de la fatigue.
— Médicaments : Les antidépresseurs, les anxiolytiques, les sédatifs, les antihistaminiques, les stéroïdes et certains médicaments pour la tension artérielle peuvent provoquer de la fatigue comme effet secondaire. Les relaxants musculaires, les bêtas bloquant et les opiacés (opium, morphine, etc.) peuvent provoquer la fatigue
—  syndrome de fatigue chronique : Il s'agit d'un état complexe dans lequel la fatigue est constante pendant au moins six mois, avec un épuisement post-exercice et un sommeil de mauvaise qualité. Outre ces symptômes, la personne a des problèmes de mémoire ou d'autres symptômes vagues qui s'améliorent lorsqu'elle est allongée (intolérance orthostatique).

 

 

medecin fatigue

 

 

Maladies susceptibles de causer de la fatigue

— causes psychologiques : dépression, anxiété, somatisation
— causes liées aux glandes et aux causes métaboliques : Les changements métaboliques ou hormonaux sont les causes les plus fréquentes de la fatigue, en particulier chez les femmes. On peut citer comme exemples la grossesse, les problèmes de thyroïde, le diabète, troubles de taux de calcium, les maladies rénales, maladies du foie, etc.
— anémie par manque de fer est une cause fréquente de fatigue. Le manque de fer réduit le nombre des globules rouges, et réduit l'oxygénation des tissus. On voit ce genre d'anémie (anémie ferriprive) chez les femmes ayant des règles longues et abondantes, en cas de grossesse, et dans les maladies qui provoquent des hémorragies comme les ulcères gastriques, les hémorroïdes, ou certains cancers digestifs. Le manque de l'acide folique ou de la vitamine B12 peut également entraîner l'apparition d'une anémie accompagnée d'une fatigue chronique.
— causes liées à la maladie cancéreuse : cancer hématologique, cancer des ganglions lymphatiques (lymphome)
— anémie sévère
— maladies parasitaires
— maladies virales comme le HIV, la grippe, mononucléose infectieuse, l'hépatite, la tuberculose, etc.
— maladies cardiaques et pulmonaires : ces maladies sont parmi les causes les plus fréquentes de fatigue chez les personnes âgées. On peut citer comme exemples l'insuffisance cardiaque, les maladies coronariennes, les maladies pulmonaires obstructives chroniques, l'asthme, les arythmies, la pneumonie, etc.
— maladie rhumatoïde du tissu conjonctif comme le lupus
— troubles de sommeil, l'apnée du sommeil
— fatigue d'origine inconnue : syndrome de fatigue chronique. Ce diagnostic s’impose après l'exclusion d'autres maladies.
— fibromyalgie
— carences en vitamines : Il s'agit d'une carence en vitamine B12, en vitamine D, carence en acide folique et d'une carence en fer.
— allergies : Les allergies sont une cause fréquente de grande fatigue. Les rhinites allergiques, les allergies alimentaires, les allergies environnementales et saisonnières sont des exemples courants qui peuvent provoquer une fatigue importante.
— autres causes : chimiothérapie, la radiothérapie.

 

 

Consultation médicale pour fatigue


Le médecin a besoin de connaître certaines informations afin qu'il puisse évaluer la fatigue et faire un diagnostic utile : si la fatigue est brusque ou progressive, la durée de la fatigue, les facteurs qui allègent, ou qui aggravent les symptômes, l'impact de cette fatigue sur la vie quotidienne et sur la vie sociale.
D'autre part, le médecin devrait savoir s'il s'agit d'une fatigue d'origine psychiatrique ou mentale, il cherchera les symptômes de la dépression, anxiété, des troubles de somatisation, et l'abus de substance. Les patientes victimes de violence conjugale peuvent se présenter avec des symptômes de fatigue.
Il est indispensable de vérifier la qualité du sommeil du patient, de déterminer si le sommeil améliore les symptômes du patient. Une telle amélioration peut suggérer un manque de sommeil ou un trouble pathologique du sommeil.

 

 

 

Comment traite-t-on la fatigue ?


La modification du mode de vie peut aider une personne à soulager les symptômes de la fatigue.
Éviter la consommation d'alcool, de nicotine et de drogues
Dormir suffisamment chaque nuit, au moins sept heures, sans être dérangé.
Un changement d'emploi peut s'avérer nécessaire si la fatigue due aux horaires de travail devient extrême.
Adopter une alimentation saine et équilibrée
Boire beaucoup d'eau tout au long de la journée
Faire régulièrement de l'exercice pour garder le corps en forme
Pratiquer des techniques de relaxation ou de méditation
Maintenir un horaire de travail et personnel raisonnable
Diminuer les facteurs de stress dans la vie en prenant une pause ou des vacances ou en résolvant les problèmes relationnels et financiers
Traiter la cause sous-jacente, le cas échéant
Le syndrome de fatigue chronique ne répondant pas aux mesures ci-dessus peut nécessiter des médicaments.
En cas de fatigue
- Vérifiez si vous avez une bonne qualité et une bonne durée de sommeil.
- Les vitamines et les éléments minéraux sont indispensables pour l'organisme, leur absence peut provoquer des épisodes de fatigue et d'épuisement.
- Le manque d'exercice, le manque d'activités sportives, peut être à l'origine d'une fatigue chronique. Il suffit parfois des longues promenades ou quelques heures de natation pour améliorer l'état de l'organisme et se débarrasser de la fatigue.
- Il est utile de consulter en cas de fatigue qui dure plus de trois semaines, ou qui s'accompagne d'autres symptômes comme la perte de poids.

 

 

 


Références
Ricci, JA, Chee, E, Lorandeau, AL, Berger, J. Fatigue in the U.S. workforce: prevalence and implications for lost productive work time. J Occup Environ Med Fuhrer, R, Wessely, S. The epidemiology of fatigue and depression: A French primary-care study. Psychol Med 1995; 25:895.
Markowitz, AJ, Rabow, MW. Palliative management of fatigue at the close of life: "it feels like my body is just worn out". JAMA 2007 ; 298:217.
Nijrolder, I, van der, Windt DA, van der, Horst HE. Prognosis of fatigue and functioning in primary care: a 1-year follow-up study. Ann Fam Med 2008; 6:519

 

 

 

Commentaires

Suivez-nous !