Encyclopédie: médecine et santé

Aphasie et dysphasie

cerveau language zones

Aphasie et dysphasie

L'aphasie désigne une altération de l'expression, de la parole, ou de la compréhension du langage parlé ou écrit. L'aphasie peut être légère altérant la communication du patient, ou sévère privant le patient de toute compréhension et de toute communication.

La naissance de la parole

L'aphasie reflète une lésion de plusieurs zones du cerveau, responsable de la parole, de la compréhension du langage, situées dans l'hémisphère gauche. Le cerveau doit d'abord distinguer le langage, des bruits environnants. Les deux aires principales du langage ont été parmi les premières à être identifiées. C'est Broca et Wernicke, qui en examinant des cerveaux d'aphasiques, remarquèrent que ces derniers présentaient des aspects identiques.
La zone de Broca est responsable des commandes musculaires nécessaires à la parole (les commandes de la parole articulée). Cette zone est voisine de la circonvolution de Heschl, responsable de la réception auditive, et de la circonvolution angulaire responsable de la coordination auditive et visuelle. Le faisceau arqué relie la zone de Broca à la zone de Wernicke.

Les types d'aphasie

Aphasie Anomique
Elle reflète une lésion de la zone temporale pariétale, parfois mal limitée, affectant d'une façon ou d'une autre la circonvolution angulaire.
Le langage du patient est peu altéré. La parole, la compréhension de l'écrit sont épargnées. Cependant, le contenu de la parole est sans signification, les mots manquent. La parole ne permet aucune conclusion valable.

Aphasie de Broca
Elle reflète une lésion de la zone de Broca située dans la troisième circonvolution frontale de l'hémisphère gauche.
Le patient comprend encore le langage écrit, le langage parlé, mais la parole est altérée par la difficulté de trouver les mots, les phrases sont simples, le vocabulaire limité. Le patient ne peut pas répéter les mots et les expressions. La région de Wernicke est intacte.

L'aphasie globale
Cette aphasie reflète une lésion de la zone de Broca et de Wernicke.
Le patient est réceptif, mais ses capacités sont limitées, il ne peut pas répéter les mots ou les phrases, sa parole est altérée par des paraphrases (des phrases qui interfèrent dans la parole) et par des mots sans signification.

Aphasie de Wernicke (aphasie réceptive)
Cette aphasie reflète une lésion de la zone de Wernicke située dans le lobe temporal supérieur ou postérieur gauche.
Le patient montre une difficulté pour comprendre le langage écrit et le langage parlé. Il ne peut répéter les mots ou les phrases. Sa parole est fluide, parfois rapide ou saccadée. Il ne peut nommer les choses (anomie) et ignore les erreurs de sa parole (ce qui distingue cette aphasie de celle de Broca).

Examen médical

L'examen médical commence par un examen neurologique, accompagné de l'histoire du patient. En cas de difficultés de la parole, la famille peut fournir l'histoire de la maladie avec des détails plus ou moins utiles. Le médecin cherchera d'autres symptômes comme la céphalée, l'hypertension artérielle, l'utilisation de médicaments ou de drogues. Le médecin vérifie la capacité du patient à communiquer, sa capacité à comprendre, sa capacité à parler. Le médecin cherchera d'autres signes neurologiques comme l'incapacité du patient à réaliser des mouvements coordonnés (apraxie) ou la présence d'une démence.

Aphasie : causes et symptômes

Maladie d'Alzheimer
Dans cette maladie dégénérative, l'aphasie est anomique, elle commence insidieusement, pour progresser vers une aphasie globale. D'autres symptômes sont présents comme les troubles du comportement, perte de mémoire, agitation, rigidité musculaire. L'incontinence peut faire son apparition dans les phases avancées de la maladie.

Abcès cérébral
Un abcès de cerveau peut provoquer n'importe quel type d'aphasie selon la zone affectée. Il se développe d'une façon insidieuse, peut accompagner d'autres symptômes.

Tumeur cérébrale
La tumeur cérébrale bénigne ou maligne peut provoquer n'importe quel type d'aphasie qui devient de plus en plus globale en raison de l'évolution de la tumeur. D'autres symptômes sont possibles : troubles du comportement, perte de mémoire, hallucinations, déficit moteur.

Maladie de Creutzfeldt-Jakob
La maladie de Creutzfeldt-Jakob est une démence progressive accompagnée de signes neurologiques comme aphasie, perturbations visuelles, paralysie. Il affecte les personnes adultes âgées de 40 à 65 ans.

Encéphalite
L'encéphalite est l'inflammation du cerveau. L'encéphalite peut provoquer une aphasie. D'autres signes accompagnent l'encéphalite comme : fièvre, céphalées, vomissement, confusion, coma, paralysie, ou faiblesse musculaire.

Lésion traumatique
Une lésion traumatique peut provoquer une aphasie soudaine, qui accompagne le traumatisme cérébral, escortée par d'autres symptômes comme les troubles de la vision, céphalées, paralysie, troubles du rythme cardiaque, troubles de la fréquence respiratoire.

Accidents vasculaires
Les accidents vasculaires qui affectent le cerveau sont la cause la plus fréquente de l'aphasie, produisant une aphasie de Broca, de Wernicke, ou une aphasie globale. La lésion est accompagnée par des troubles sensoriels, de troubles moteurs.

Lésion ischémique passagère
Il s'agit d'un accident vasculaire cérébral limité. L'aphasie peut être présente d'une façon soudaine, et régresse en 24 heures après l'attaque cérébrale. Les signes et les symptômes associés dépendent de la zone affectée par l'accident cérébral.

Références:
Professional Guide to Signs and Symptoms, 5th Edition, 2007 Lippincott Williams & Wilkins.
Paulman, Paul M.; Paulman, Audrey A.; Harrison, Jeffrey D. :Taylor's 10-Minute Diagnosis Manual: Symptoms and Signs in the Time-Limited Encounter, 3nd Edition 2010 Lippincott Williams & Wilkins.

 

 

Commentaires

Suivez-nous !