Encyclopédie: médecine et santé

Anosmie : Perte de l’odorat

gorge

Anosmie : Perte de l’odorat

Le terme d'anosmie désigne la perte de l'odorat. Dans une grande majorité des cas, l'anosmie est une conséquence sans gravité de la congestion de la muqueuse nasale.
Dans les autres cas, l'anosmie peut témoigner de la présence d'une lésion sérieuse.
L'anosmie provisoire peut être le résultat de l'irritation de la muqueuse nasale (rhinite, sinusite, tabagisme chronique).
L'anosmie permanente est le résultat d'une lésion affectant le nerf olfactif et ses terminaisons nerveuses dans le nez. Dans certains cas, l'anosmie peur être un symptôme d'une maladie psychologique et psychiatrique comme hystérie, dépression, ou schizophrénie.
En règle générale, l'anosmie est bilatérale, accompagnée parfois de perte du goût (agueusie)

Le mécanisme de l'odorat

Le nez peut distinguer les odeurs de milliers de produits chimiques, grâce à réseau complexe développé par les cellules sensorielles nommées épithélium olfactif qui contient des cellules olfactives munies de récepteur, des glandes olfactives qui secrètent le mucus pour diluer les substances chimiques et préserver l'humidité nasale. Le mucus couvre les cellules olfactives, emprisonne les molécules qui portent l'odorat.
En réponse à un stimulus, la cellule avec ces récepteurs transmet le message vers le nerf olfactif (le nerf crânien N °I), puis vers le secteur olfactif du cortex cérébral où il est interprété.

Examen médical

L'examen médical commence par l'histoire de la maladie, le médecin interroge le patient sur les signes qui ont accompagné l'anosmie, saignement, éternuement, écoulement nasal, et sur les symptômes : perte du goût, perte d'appétit, et douleur.
Les habitudes du patient peuvent orienter le diagnostic comme le tabagisme chronique, l'exposition à des produits chmiques irritants.
L'examen médical insistera sur le nez pour détecter la présence d'une allergie, d'une lésion inflammatoire ou d'une lésion infectieuse. L'examen du nez sera suivi d'un examen des sinus, et d'un examen neurologique.

Anosmie : symptômes et causes médicales

Occlusion de l'artère cérébrale antérieure
Dans ce cas, l'anosmie est permanente, résultant d'une lésion vasculaire ayant affecté le nerf olfactif. L'anosmie s'accompagne de confusion, altérations sensorielles ou motrices.

Maladies cérébrales dégénératives
L'anosmie peut faire partie de la maladie d'Alzheimer, de la maladie de Parkinson, et des autres maladies dégénératives pouvant affecter le système nerveux central, s'accompagne généralement de démence, rigidité, manque de coordination, et troubles de la marche.

Diabète
L'anosmie peut être insidieuse, s'accompagne de fatigue, de perte de poids, de troubles urinaires, et de troubles de l'appétit.

Lésion traumatique
L'anosmie peut surgir après une lésion traumatique du nerf olfactif. Dans ce cas, l'anosmie est permanente, s'accompagne de symptômes qui varient selon la sévérité du traumatisme : saignement nasal, céphalées, vomissement, confusion, écoulement de l'oreille, perte de conscience.

Lésions tumorales
La lésion de granulome de la ligne médiane est une maladie évolutive, qui s'accompagne d'ulcérations du nez, des sinus, destruction de cartilage, et inflammation des paupières et du système lacrymal.
Les lésions tumorales du cerveau, du nez et des sinus provoquent généralement une anosmie permanente en raison de la destruction du nerf olfactif. Les symptômes varient selon la nature de la lésion tumorale et selon son développement.

Anémie pernicieuse
L'anémie pernicieuse est une maladie caractérisée par le manque de vitamine B12. L'anosmie peut être provisoire ou permanente, s'accompagne de faiblesse, de troubles sensoriels surtout dans les jambes, déformation de goût, irritabilité, vertige, vomissement et diarrhée.

Polypes du nez
Les polypes sont des tumeurs bénignes qui peuvent obstruer les cavités nasales, provoquant une anosmie provisoire.

Rhinite
L'inflammation du nez peut être d'origine virale ou bactérienne, s'accompagne d'une anosmie provisoire, congestion nasale, éternuement, rougeur de la muqueuse nasale, sécheresse et irritation de la zone de nasopharynx. Dans la rhinite allergique, l'anosmie provisoire s'accompagne de congestion, démangeaison de la muqueuse, œdème, éternuement, mal à la tête.
Dans la rhinite atrophique, l'anosmie s'accompagne d'une infection nasale parfois purulente avec congestion de la muqueuse nasale et obstruction des voies aériennes.
Dans la rhinite vaso-motrice, l'anosmie est provisoire, et s'accompagne d'éternuement, et de pâleur de la muqueuse nasale.

Rupture de la cloison nasale
L'anosmie est provisoire, provoquée par l'obstruction du flux aérien. L'examen clinique montre une déviation de la cloison nasale centrale, avec œdème, saignement, hématome, et parfois ecchymoses.

Hématome nasal
Le terme hématome désigné l'accumulation du sang dans les tissus. L'anosmie est provisoire et, en raison de l'obstruction du flux d'air dans le nez, provoqué par la présence de cet hématome. Les signes associés sont : muqueuse nasale enflée, respiration par la bouche, saignement de nez.

Sinusite
Ce terme désigne l'inflammation des sinus maxillaires. Il s'agit de deux cavités présentes de chaque côté de la cavité nasale. L'anosmie est provisoire, associée à une congestion nasale, douleur, céphalées, décharge nasale aqueuse ou purulente, douleur de la gorge, fièvre.

Références:
Professional Guide to Signs and Symptoms, 5th Edition, 2007 Lippincott Williams & Wilkins.
Paulman, Paul M.; Paulman, Audrey A.; Harrison, Jeffrey D. :Taylor's 10-Minute Diagnosis Manual: Symptoms and Signs in the Time-Limited Encounter, 3nd Edition 2010 Lippincott Williams & Wilkins.

Commentaires

Suivez-nous !