Encyclopédie: médecine et santé

Anhidrose : absence de transpiration

bain

Anhidrose : absence de transpiration

L'Anhidrose est une insuffisance anormale de sueur, complète ou partielle. L'anhidrose peut provoquer un affaiblissement, un danger pour la vie en raison de l'absence de la thermorégulation.

L'Anhidrose localisée ou partielle ne menace pas la vie ni la thermorégulation de l'organisme car elle affecte une zone précise de la peau. L'anhidrose peut être le résultat d'un problème congénital (atrophique), de troubles neurologiques de la peau, et de l'utilisation de certains médicaments.
Les troubles neurologiques entraînant l'apparition de l'anhidrose peuvent être des troubles du système nerveux central ou du système nerveux périphérique, entraînant l'absence de transpiration, et une augmentation parfois dangereuse de la température de l'organisme.
L'anhidrose est un état d'urgence en cas d'anhidrose généralisée, ou en cas d'augmentation de la température de l'organisme au-delà de 39°.

Examen médical

L'anhidrose devrait être suspectée en cas de fièvre non expliquée. Le médecin demandera au patient de préciser la zone chaude, pour détecter les caractères généraux ou localisés de l'anhidrose, puis il posera au patient des questions sur sa transpiration. Les antécédents du patient sont importants : le psoriasis, maladies auto-immunes comme la sclérodermie, ou maladie pouvant provoquer des troubles nerveuses (neuropathies périphériques) comme le diabète et l'utilisation de médicaments. L'examen médical doit vérifier la couleur de la peau, la température rectale, l'état général du patient.

Anhidrose : causes et symptômes

Asthénie d'Anhidrose (coup de chaleur)
Le coup de chaleur est un état d'urgence, pouvant mettre la vie en danger en raison d'une anhidrose généralisée. L'état général du patient se dégrade quand la température rectale atteigne 39°. Les symptômes associés sont les crampes musculaires, céphalées, fatigue, nausée, hypertension artérielle qui chute subitement. La peau peut être rouge, avec œdème. Il s'agit d'un épuisement de la transpiration en raison d'une exposition prolongée à une température ambiante trop élevée.

Les brûlures
Selon la sévérité, chaque brûlure peut causer une anhidrose permanente dans les secteurs affectés, en raison de la destruction des glandes sudorales responsables de la transpiration.

Lésions cérébrales
Les lésions du cortex cérébral et du tronc de cerveau peuvent causer des troubles de la transpiration localisés ou généralisés accompagnés de troubles sensoriels ou moteurs.

Syndrome de Horner
Une lésion de la partie supra claviculaire de la moelle épinière affectant les nerfs cervicaux. On y observe une Anhidrose dans une zone du visage, et une hyperhidrose (augmentation de la transpiration) dans l'autre moitié du visage, accompagnée de troubles oculaires

Crystallina de Miliaria
Cette forme habituellement inoffensive de miliaria cause l'Anhidrose avec petites éruptions, boursouflures minuscules qui ressemblent aux perles de la transpiration sous les bras et sous les seins.

Profunda de Miliaria
Cette forme de miliaria peut progresser vers une Anhidrose représentant un réel danger pour la vie en raison d'asthénie (épuisement du patient en raison de son incapacité à suer). Cette lésion cutanée se manifeste sous forme de papules (surélévation cutanée bien limitée), blanchâtres, qui apparaissent généralement sur le tronc et les extrémités. Les symptômes associés sont : lymphadénopathie axillaire ou inguinale, faiblesse, fièvre, troubles du rythme cardiaque.

Neuropathie périphérique
Dans ce trouble, l'anhidrose est généralement sur les jambes, avec une augmentation de la transpiration niveau du cou et au niveau de la tête.
Les symptômes associés sont : peau rouge glacée, paresthésie (troubles sensoriels), hyperesthésie, ou anesthésie (absence de sensations) des mains et des pieds. La cause de la neuropathie périphérique varie : diabète, empoisonnement, maladies dégénératives, déficit nutritionnel.

Syndrome Timide-Drager (Ou shy- Drager)
C'est une maladie rare, dégénérative, affectant le système nerveux autonome, responsable de la gestion de la transpiration. Cette maladie fait partie d'un ensemble nommé l'atrophie multiple du système autonome. Cette maladie dégénérative peut s'accompagner d'une anhidrose dans les jambes, associée à d'autres symptômes comme hypotension orthostatique, perte de la pilosité des jambes, impuissance, perte de salivation, et troubles visuels.

Lésions de la moelle épinière
L'anhidrose se produit généralement au-dessous de la lésion, c'est-à-dire dans les organes énervés par les segments de la moelle épinière situés au-dessus du segment lésé. Cette anhidrose s'accompagne de troubles de transpiration dans les secteurs voisins. Les symptômes associés dépendent de la sévérité de la lésion, comme une perte totale des fonctions motrices ou sensorielles, et troubles cardio-respiratoires en cas de lésion du segment cervical de la moelle épinière.

References:
Professional Guide to Signs and Symptoms, 5th Edition, 2007 Lippincott Williams & Wilkins.
Paulman, Paul M.; Paulman, Audrey A.; Harrison, Jeffrey D. :Taylor's 10-Minute Diagnosis Manual: Symptoms and Signs in the Time-Limited Encounter, 3nd Edition 2010 Lippincott Williams & Wilkins.

Commentaires

Suivez-nous !