Encyclopédie: santé mentale

Etre Dirigiste

 

femme stress  

Etre Dirigiste

Chez certains, il existe une détestable habitude de chercher à manipuler les autres à tout prix, à définir les places et les limites de chaque chose, exiger des autres de se conformer dans le but de tout contrôler.

 

Vouloir tout contrôler rend la personne fragile et anxieuse, elle passe son temps à se noyer dans les analyses du comportement des collègues, et le retentissement de ce comportement sur sa propre personne. Cette manie induit un stress considérable, la personne devient incapable de se concentrer sur son travail ou sur les tâches à réaliser, elle est absorbée par la surveillance des autres et par l'analyse de leur comportement.

 

Cette manie du contrôle qui répond à une anxiété profonde, entraîne des tendances dirigistes qui s'accompagnent d'un stress important, la personne cherche à dicter aux autres leur opinion et leurs attitudes. En cas de succès, c'est une euphorie passagère, en cas d'échec, c'est une frustration profonde et chronique.
Nous vivons tous des moments où il est indispensable de défendre ses points de vue, et de tenter de convaincre les autres.

Ces tentatives de convaincre n'ont rien à voir avec les tentatives de contrôler les autres. Convaincre une personne d'un point de vue sur un projet bien précis ou sur une tâche bien définie n'a rien à voir avec le contrôle de sa façon de réaliser son travail, ou d'organiser sa vie professionnelle. Les personnes qui aiment contrôler ne tolèrent pas que leurs semblables possèdant une forte personnalité. Elles préfèrent les personnes hésitantes, fragiles, et facilement contrôlables.

 

 

 

Comment se débarrasser de cette manie de tout contrôler ?

Contrôler les autres est perdre son temps, et son énergie à redouter des problèmes qui risquent de ne pas venir, à chercher des scénarios catastrophes, à masquer son anxiété et d'accepter de tourner en rond sans avancer.
Tout d'abord, il suffit de réfléchir sur les avantages ; se débarrasser de cette manie de contrôler vous apporte une sérénité dans le travail et dans les relations avec vos proches, vous allez gagner un temps utile pour faire autre chose que de contrôler les autres et d'analyser leurs motivations. Vous allez devenir capables d'accepter les autres points de vue, d'admettre que les autres peuvent voir les choses autrement.

Quand vous commencez à moins contrôler, vous serez une personne facile d'accès, dont les autres apprécient la compagnie, car vous ne chercherez pas à convaincre les gens de changer leur comportement, ni à les manipuler. Les relations avec les autres deviennent une sorte d'amitié plus plus ou moins profondes, sans manipulation ni abus.

 

Quand vous commencez à moins contrôler, vous acceptez volontiers l'aide des autres, leurs critiques, et leur admiration. La relation avec les autres devient une relation interpersonnelle, et non plus une relation abusive de domination ou de frustration.

  • - Cette manie du contrôle qui répond à une anxiété profonde, entraîne des tendances dirigistes qui s'accompagnent d'un stress important.
  • - Se débarrasser de cette manie de contrôler vous apporte une sérénité dans le travail et dans les relations avec vos proches
  • - Quand vous commencez à moins contrôler, vous serez une personne facile d'accès, dont les autres apprécient la compagnie
  • - Quand vous commencez à moins contrôler, vous acceptez volontiers l'aide des autres, leurs critiques, et leur admiration.

 

 

Commentaires

Suivez-nous !