Encyclopédie: sexologie et couple

Rencontre entre lesbiennes

deux femmes repas

 

Rencontre entre lesbiennes


Rencontrer et trouver une partenaire sexuelle ou une relation amoureuse pose les mêmes questions et les mêmes problèmes aux femmes lesbiennes qu'aux femmes hétérosexuelles.

Le contenu de la rencontre chez les femmes lesbiennes varie selon les tranches d'âge, selon la nature de la relation recherchée, selon le degré de l'orientation sexuelle, et selon le milieu socio-économique.
Dans les études sociologiques, les lesbiennes trouvent leurs partenaires essentiellement dans leurs réseaux sociaux et dans leur réseau amical. La rencontre par Internet a changé ces pratiques, et a largement élargi les possibilités de rencontre. Comme chez les hétérosexuels, la rencontre commence par une relation courtoise, on parle beaucoup, on séduit, on comprend les motivations de l'autre, on apprivoise. Après cette étape romantique, la relation devient progressivement sexualisée.
Les particularités de la rencontre lesbienne

Une des particularités de la rencontre lesbienne est la liberté du genre. C'est-à-dire, une lesbienne peut se comporter, durant la rencontre, d'une façon différente du comportement féminin dicté par la société. Elle peut sexualiser la relation rapidement, être directe comme à la recherche d'une aventure de sexe occasionnel, ou attendre pour mieux comprendre les motivations de l'autre.

La rencontre lesbienne se distingue également par une intensité émotionnelle parfois surprenante, accompagnée d'un désir sexuel ou d'un désir d'intimité (toucher, caresser, embrasser). Cette intensité au début de la rencontre dépasse largement l'intensité émotionnelle de la rencontre homosexuelle entre gays ou de la rencontre hétérosexuelle. Il convient de nuancer cette particularité par la tendance actuelle dans la société à considérer le sexe occasionnel comme une liberté individuelle ou un besoin. Dans ce cas, la rencontre entre lesbiennes suit les mêmes trajectoires que les autres rencontres de sexe occasionnel, où la beauté physique, l'attirance et la sexualité dominent la rencontre.

La déclaration de ses intentions est parfois verbale, ou parfois non verbale sous forme de comportement, ou de communication émotionnelle ou sexuelle.
Certaines lesbiennes adhèrent au rôle traditionnel des femmes dans la rencontre, elles restent passives, dans l'attente. D'autres lesbiennes rejettent ce rôle traditionnel, acceptent de jouer un rôle plus actif dans la séduction.


Les femmes lesbiennes d'âge moyen (au-delà de 30 ans) sont plus directes dans leurs propositions, plus libres vis-à-vis du rôle social de la femme. Elles sont plus concernées généralement par le couple fondé sur l'attachement et l'engagement.
Dans la jeune génération des lesbiennes, la rencontre est une affaire de séduction, d'expérimentation, et de découverte du plaisir sexuel.

Réf

Suzanna M. Rose & Debra Zand: Lesbian Dating and Courtship from Young Adulthood to Midlife, Journal of Lesbian Studies , Volume 6, Issue 1, 2002

 

Commentaires

Suivez-nous !