Encyclopédie: sexologie et couple

Relation long terme: qualité variable

 rencontre champagne rose robe rouge

Relation long terme: qualité variable

Si le mariage devient un contrat fragile en Occident pour de nombreuses raisons, cela ne signifie pas que la relation à long terme est dévalorisée. La relation à long terme demeure le modèle relationnel le plus recherché.

 

La qualité de relation à long terme
Il suffit de regarder le nombre de deuxième couple ou de deuxième mariage pour se rendre compte de ce fait. La qualité de la relation à long terme n'est pas constante, varie dans le temps. Les divorces et les ruptures confirment cette variation, et l'altération de la relation à long terme avec le temps.
La satisfaction dans le couple à long terme


En dépit d'une réelle crise du couple en Occident, de nombreux couples (50 % au moins) durent des décennies. Les études concernant ces couples tentent toujours à comprendre les motivations qui invitent deux partenaires à rester ensemble, et leur degré de satisfaction. Ces partenaires de longue durée sont-ils satisfaits ? Sont-ils habitués ? Ont-ils perdu la passion des premiers moments du couple ?


Les études disponibles confirment que la satisfaction dans le couple varie selon les années passées dans la relation. La qualité maritale est élevée au début du couple, diminue nettement après trois ans, continue à diminuer pendant les 15 à 20 ans à venir, puis remonte progressivement.
Cette amélioration de la satisfaction maritale après 15 à 20 ans de couple s'explique par : la stabilité financière et émotionnelle du couple. La sécurité financière pose moins de problèmes, de même l'éducation des enfants commence à poser moins de questions.  Quand les enfants quittent la maison, les femmes retrouvent une participation plus active à leur carrière, et acceptent plus de responsabilités à l'extérieur du foyer. Ces modifications s'accompagnent d'un changement favorable et parfois d'un réel épanouissement du couple (Ward, 1993).


Dans ces études sur la satisfaction maritale,  John Gottman a décrit en 1994 les facteurs qui peuvent amoindrir la qualité d'un couple. Ces études permettent de citer :
* - la colère comme le premier facteur pouvant altérer la satisfaction maritale, suivi des
* - critiques,
* - mépris, et
* - refus de discuter ou de négocier.
* - la question du pouvoir dans le couple semble avoir selon Gottman un effet nocif sur la qualité de relation.
* - refuser d'accepter la différence de l'autre est un facteur pouvant prédire des difficultés au sein du couple et une baisse de la satisfaction maritale.


La satisfaction sexuelle
La satisfaction sexuelle joue un rôle important au début de la relation, cette satisfaction devrait affronter de nombreux défis comme la baisse du désir, la lassitude, manque de temps, grossesse, allaitement, enfants. Progressivement la satisfaction sexuelle devient un élément entre autres de la satisfaction globale dans la relation à long terme. Cependant, une insatisfaction sexuelle majeure peut menacer réellement la relation à long terme et favoriser sa dissolution.

 

Conclusion
La qualité de la relation à long terme se dégrade progressivement dans les mois qui suivent la lune de miel, sa dégradation peut être ralentie et contrebalancée par les efforts de deux partenaires sur le plan émotionnel, sexuel, et sur le plan de l'organisation. La satisfaction et la qualité de la relation sont à leur zénith au début de la relation, ce qui favorise la capacité de cette relation affronter les défis concernant les problèmes financiers, la maternité, et la baisse du désir sexuel.

 

Référence :
* John H. Harvey, Amy Wenzel, Susan Sprecher: The Handbook of Sexuality in Close Relationships, , New Jersey, 2004
* Luciano L'Abate: Personality in Intimate Relationships: Socialization and Psychopathology, Springer 2005
* Michele Harway: Handbook of Coples Therapy, John Wiley & Sons, Inc , 2005

 

Commentaires

Suivez-nous !