Encyclopédie: sexologie et couple

Préliminaires amoureux et sexe prudent

 

 

levres kiss yeux fermes femme concentree

 

Préliminaires amoureux et sexe prudent

Les caresses se définissent comme un attouchement tendre, non agressif, affectueux, capable, de provoquer des sensations agréables (attouchement sensuel).  Les caresses varient selon leur nature, et leur finalité, selon le partenaire adulte ou non, selon la relation avec le partenaire ami ou partenaire sexuel. La caresse témoigne à la fois l'attention que l'on porte à l'autre, l'apprivoisement mutuel, mais aussi l'expression d'un désir sexuel selon le contexte.

 

Jeux préliminaires et sexe prudent

 

Les risques sanitaires
Les caresses amoureuses ou sexuelles n'engendrent pas globalement de risques sanitaires. Caresser le corps de l'autre demeure une activité prudente en cas de respect des règles élémentaires de l'hygiène corporelle. Les caresses mettent en contact le doigt ou la main avec d'autres parties du corps de son partenaire. Les risques sanitaires varient selon ses contacts. Toucher les organes sexuels de son partenaire peut engendrer un risque sanitaire selon les maladies présentent : maladies cutanées ou maladies sexuellement transmissibles. Le contact entre le doigt et une zone infectée par le virus de papilloma humain peut transmettre cette infection vers d'autres régions. En cas de lésions cutanées, le risque sanitaire varie selon l'atteinte cutanée.
En cas de relations amoureuses ou sexuelles entre deux partenaires en bonne santé, les caresses ne véhiculent aucun risque sanitaire et peuvent être considérées comme une activité sexuelle sûre.
Les caresses sans nudité, à travers les vêtements sont également une activité sexuelle sans risques sanitaires.

 

Risque Emotionnel
La nature ambiguë et polyvalente des caresses peut engendrer un certain degré de mauvaises interprétations, car si le geste de caresse est identique, sa finalité varie selon le contexte, le lieu, la nature de la relation, et l'interprétation du partenaire.  Certains traumatismes psychosexuels remontant généralement à l'enfance ou à l'adolescence, ainsi que la présence d'un abus sexuel ou d'un viol peuvent engendrer chez le partenaire une réaction excessive et hostile, ainsi la simple caresse peut entraîner une crise d'angoisse ou d'anxiété chez une fille victime dans le passé d'une agression sexuelle. Dans ce cas, la caresse serait interprétée comme une intrusion ou une agression. Les caresses peuvent également entraîner une difficulté avec l'image du corps. Les caresses mal interprétées peuvent créer une attente, ou un attachement suivi en cas de rupture d'une frustration et d'un sentiment d'abandon.

 

Normes sociales
La caresse est un geste ambiguë, il est possible de transmettre de nombreux messages à travers ce contact. Ce genre de contact peut exprimer un sentiment amical de camaraderie ou de fraternité, un sentiment de sécurité, une expression de désir sexuel, ou un acte faisant partie des pratiques sexuelles.
Il est important de bien connaitre les codes sociaux et culturels afin d'éviter une éventuelle confusion. Cependant, les caresses sur des zones érogènes habillées ou dénudées sont considérées comme un acte intime, presque sexuel, et donc mal apprécié dans l'espace public. Les caresses hors contexte sont considérées comme geste de mauvaise éducation ou une forme de d'agression.

 

Normes juridiques
Les textes juridiques sont formels sur l'importance du respect de l'intégrité physique de l'autre. Toucher l'autre est une intrusion dans son intimité, qui demande autorisation et consentements. Caresser les seins d'une femme, avec ou sans nudité exige son autorisation et son consentement, de même pour les caresses sur le corps masculin. La loi punit les caresses non réclamées, non autorisées, les qualifiant parfois d'attouchements. À noter que caresser un mineur sexuel est puni par la loi, la personne mineure sexuellement n'a pas le pouvoir de consentir. Forcer un partenaire à recevoir ou à donner des caresses est sévèrement puni par la loi.


Sexe prudent (safe sex) et le baiser
Le baiser est une pratique répandue qui accompagne la relation sexuelle dès le début pour exprimer un attachement ou un désir puis se transforme en pratique sexuelle parfois isolée ou faisant partie d'autres pratiques sexuelles. Le baiser à caractère sexuel est généralement un baiser sur la bouche.
Le baiser et les risques sanitaires
Les baisers sont un contact intime et prolongé avec la salive du partenaire, avec sa peau, ses muqueuses buccales, une proximité avec sa respiration.
* - les baisers peuvent faciliter la transmission des infections virales telles la grippe (Schoch-Spana, 2000), l'herpès, et la mononucléose infectieuse.
* - les baisers peuvent faciliter la transmission des infections bactériennes comme la méningite méningococcique (Tully 2006).
* - Les baisers romantiques (prolongées) peuvent faciliter la transmission des allergies alimentaires
* - les baisers peuvent faciliter la transmission des allergies aux médicaments
* - les baisers ont un potentiel pour faciliter la transmission de la grippe (aviaire, autre)
* - les baisers peuvent transmettre le HIV en cas de la présence des micro-ulcérations dans la cavité buccale (Maged 2006).
* - les baisers romantiques et prolongés peuvent changer la composition de l'ADN de la salive, cette modification cesse une minute après la fin du baiser.
* - les baisers peuvent transmettre certaines maladies allergiques comme comme la rhinite allergique, ou la dermatite atopique (variété d'eczéma) ( Kimata 2003).


Risque Emotionnel
La nature ambiguë et polyvalente du baiser laisse à chaque partenaire une certaine marge d'interprétation. Un baiser sur la bouche peut traduire aussi bien le désir que l'attachement, peut être un geste banal ou un jeu érotique, ou l'expression d'un amour sincère. Il est utile de ne pas donner à ce geste une interprétation particulière mais de l'intégrer dans une analyse plus globale de la relation, pour distinguer une relation à caractère purement sexuel d'une relation amoureuse et émotionnelle. Cette distinction évite ainsi déception, colère et frustration,

 

Baiser et normes sociales
Le baiser est un geste ambiguë et ambivalent, il est possible de transmettre de nombreux messages à travers ce contact.  Ce genre de contact pour exprimer un sentiment amical de camaraderie ou de fraternité, n'est pas universel, on le voit en France et dans les pays voisins avec certaines variations, mais devient plus rares dans le nord de l'Europe et en Amérique du nord.
Ce genre de baiser est d'une signification différente en Orient, réservé aux membres de la famille (entre frère sœur, cousins) et s'applique sur hommes et femmes. En Asie, le contact entre deux corps est réduit en général, le salut est une inclination du buste ou un geste corporel sans contact (Japon). Il est important de bien connaitre les codes sociaux avant d'embrasser.
D'autre part, le baiser romantique ou amoureux n'est pas hors codes sociaux. Il est toléré d'embrasser dans les espaces publiques, cela n'autorise pas le baiser dans les lieux consacrés comme les écoles, les universités ou les lieux de cultes. Echanger des baisers romantiques au sein du milieu familial ou amical est un dévoilement d'intimité qui invite à la prudence pour ne pas choquer.

 

Le baiser et les normes juridiques
Donner ou recevoir un baiser est un acte, en dépit de sa simplicité, nécessite un consentement des deux partenaires. Ce consentement est indispensable sur le plan juridique. Forcer une personne à donner ou à recevoir un baiser est puni par la loi. De même, le baiser à caractère sexuel est interdit entre un adulte et une personne mineure sexuellement (âgée moins de 15 ans)


Safe sex ou sexe prudent et les seins
Les seins sont une zone érogène majeure chez les femmes et chez les hommes, sans négliger le pouvoir érotique et leurs significations comme organe féminin par définition.  Intégrer les seins dans l'acte sexuel est une pratique courante, dont le but est de stimuler cette zone érogène pour améliorer la réponse sexuelle et arriver à l'orgasme. Les zones érogènes sensibles des seins se concentrent sur et autour du mamelon.

Risques sanitaires
Le contact entre la bouche et le mamelon est un geste de stimulation érotique important, Ce geste devrait être doux et sans violence. La succion violente du mamelon peut entraîner des irritations ou même des ulcérations.
Les caresses des seins devraient respecter la fragilité de ces organes, les caresses violentes, malaxer ou comprimer les seins peut devenir douloureux surtout en certaines périodes du cycle où les seins sont particulièrement sensibles.
Comprimer fortement les seins durant l'acte sexuel ou les intégrer dans des pratiques violentes comme certaines formes de bondage nécessite une bonne gestion de cette violence, cette compression peut avoir des conséquences graves sur la glande mammaire comme la nécrose qui exige un acte chirurgical parfois mutilant.
La masturbation du pénis entre les seins d'une femme est une pratique relativement fréquente. Le sexe masculin placé, en érection, entre les deux seins de la femme. La stimulation est appréciée par certains hommes en raison de la chaleur et de la douceur des globes mammaires. C'est une pratique de sexe extérieur sans pénétration (outersex). Les motivations sont nombreuses: curiosité, éviter les maladies sexuellement transmissibles, et une sorte de contraception naturelle.
Le terme savant de cette pratique est coït inter mammaire. De nombreuses variétés sont présentes dans la vie des couples. La femme peut utiliser ses mains pour stimuler le pénis placé entre les deux seins, ou pratiquer une fellation. L'éjaculation sur les seins est nommée dans le langage populaire : la cravate de notaire.
Cette pratique est sans risque sanitaire majeur, l'éjaculation sur les seins ou entre les deux seins n'a pas de conséquences sanitaires ou infectieuses. Cependant, il est conseillé de lubrifier le pénis avant le placer entre les globes mammaires, de serrer les seins de façon délicate autour du pénis en évitant de les malaxer.

 

Risque Emotionnel
La charge émotionnelle de la nudité mammaire ou de l'intégration des seins dans l'activité sexuelle est importante. Il s'agit d'offrir à son partenaire une partie intime de son corps et une zone érogène majeure. Cette nudité pose des questions sur la pudeur et l'image de soi. Les commentaires maladroits d'un partenaire sur l'aspect extérieur des seins peuvent avoir un retentissement émotionnel important laissant la femme s'interroger sur la beauté et la désirabilité de son corps.
Offrir ses seins à son partenaire peut être un geste préliminaire à la sexualité, cependant dans certains couples jeunes, cette pratique fait partie de l'apprentissage de la sexualité. Il est conseillé de ne pas sous-estimer la portée symbolique et émotionnelle de cette pratique d'autant que de nombreuses femmes peuvent atteindre l'orgasme par la seule stimulation de leurs seins. Cette pratique peut entraîner une certaine incompréhension sur la nature de la relation, un attachement suivi de colère et de déception en cas de rupture.
Mettre les images de ses seins nus sur un site, ou diffuser ces images par Internet peut entraîner en face des critiques malveillantes ou de certaines moqueries, une mauvaise estime de soi,  une dévalorisation de son image corporelle. D'autre part, il est conseillé de mettre ce genre d'images sans le visage afin d'éviter un désagrément sur le plan social en cas de diffusion malveillante de ces images hors de leur contexte.

 

Normes sociales
Le sein féminin est un organe à forte charge culturelle et symbolique. La nudité des seins féminins est une nudité à signification ambiguë, les femmes peuvent montrer leurs seins sur les plages, ou dans certaines piscines, ou pour allaiter leurs enfants en publique, ce même geste devient érotique ou sexuel dans le contexte de nudité de la poitrine dans un lieu privé.
Dans ce sens, montrer ses seins dans un lieu public peut être interprété comme un geste de séduction et d'appels sexuels mal apprécié dans les lieux inappropriés.
La nudité mammaire devrait être minutieusement évaluée selon le contexte, il est inapproprié de montrer ses seins aux membres de sa famille hors contexte de plage ou de baignade. De même, certains vêtements laissant apparaître ou deviner les seins, leurs formes ou les mamelons nécessitent une gestion intelligente pour adapter le message d'une façon précise : érotique, social, ou sexuel.
La diffusion des images dénudées montrant les seins peut avoir un retentissement social dans les milieux de travail, dans les milieux d'enseignement ou dans les groupes, ce retentissement pourrait prendre la forme de moquerie, dévalorisation sociale, critiques, commentaires ou d'isolement. Il est utile de réfléchir avant de mettre ces images de seins nus sur certains sites, de diffuser des images montrant le visage et le corps afin d'éviter leurs utilisations ultérieures dans des contextes différents et inappropriés.

 

Normes juridiques
Comme nous l'avons mentionnée, la nudité mammaire est une nudité de nature ambiguë, montrer ses seins hors des contextes autorisés par la société peut être considéré comme un geste d'exhibition.
Forcer une fille ou un garçon à montrer ses seins, ou à se laisser caresser les seins, est sévèrement puni par la loi, pouvant être qualifié d'atteinte à l'intégrité physique de l'autre, ou d'attouchements sexuels.
Un contact physique intégrant les seins peut être considéré comme une pratique sexuelle, nécessitant ainsi le consentement de la partenaire. Caresser les seins d'une fille mineure sexuellement, même sans nudité (glisser la main dans le soutien-gorge, au caresser les seins sous les vêtements) est puni par la loi car la personne mineure sexuellement ne possède pas le droit de consentement.

 

Référence :
* Schoch-Spana, M. (2000). Implications of pandemic influenza for bioterrorism response. Clinical Infectious Diseases, 31, 1409-1413
* Tully, J., Viner, R. M., Coen, P. g., Stuart, J. M., Zambon, M., Peckham, C., Booth, C., Klein, N., Kaczmarski, E., & Booy, R. (2006, February 10). Risk and protective factors for meningococcal disease in adolescents: Matched cohort study. British Medical Journal 22, 2007
* Kimata, H. (2003). Kissing reduces allergic skin wheal responses and plasma neurotrophinlevels. Physiology and Behavior, 80, 395-398.
* Floyd, K. (2006a). Communicating affection: Interpersonal behavior and social context. Cambridge, England: Cambridge University Press
* Brezsnyak, M., & Whisman, M. A. (2004). Sexual desire and relationship functioning: The effects of marital satisfaction and power. Journal of Sex and Marital Therapy, 30, 199-217

 

Commentaires

Suivez-nous !