Encyclopédie: sexologie et couple

Rôle du genre et la sexualité

 genre

Rôle du genre et la sexualité

 

C'est un jeu parfois amusant qui consiste à comparer la différence des visions concernant le couple, la relation, la sexualité entre les hommes et les femmes. Cette différence est parfois étonnante, parfois incompréhensible.

 

Rôle social, rôle sexuel  
En 1972, la sociologue Jesse Bernard a édité un livre sur le mariage intitulé " son mariage à lui, son mariage à elle" dans lequel elle détaillait la différence de l'expérience du mariage entre maris et femmes. Elle a présenté des données indiquant que sur le plan de santé mentale et physique, les hommes bénéficient plus du mariage que les femmes.


Les études récentes sur le même sujet tracent un changement radical, le mariage devient autant bénéfique pour les hommes et pour les femmes, même si on peut noter une légère différence en faveur des hommes (Kiecolt-Glaser & Newton, 2001).


Ce genre d'étude reflète la complexité du lien entre le genre, le rôle de chaque sexe et le couple ; la satisfaction dans le couple est elle le facteur le plus important pour la santé mentale et physique.


Est-ce que les hommes et les femmes, dans une relation hétérosexuelle jugent différemment la relation ?
Nous savons par exemple que la satisfaction dans le couple est liée à la fréquence sexuelle et à la satisfaction sexuelle. Cependant, hommes et femmes voient-ils les choses différemment ?


Ces questions ont fait l'objet de nombreuses études (olman, 2002), basées sur des échantillons des personnes interrogées, seules ou engagées dans une relation à long terme. Les conclusions orientent vers la confirmation de la différence de conception des relations entre hommes et femmes selon les périodes de la vie et selon le contexte du mariage ou du couple. À la fin de l'adolescence, au début de la vie adulte, les hommes semblent concentrer leur sexualité sur le corps et sur les plaisirs physiques, alors que les femmes de même tranche d'âge concentrent leurs intérêts sur la personne et sur la qualité de la relation.
Avec le temps, les hommes modifient leurs intérêts, et semblent s'intéresser à la personne et à la nature de la relation, les femmes modifient également leur intérêt et concentrent leur sexualité sur le corps et les plaisirs physiques. En d'autres termes, rarement hommes et femmes ont la même priorité sexuelle dans une relation à long terme.


On peut observer également une différence dans la pratique de la masturbation entre les hommes et les femmes, et également une différence dans le consentement à l'acte sexuel sans attachement.


Delamater (1987a) a analysé les études publiées sur ce sujet et a conclu que les adolescents des années 60 -80 jugeaient l'activité sexuelle comme une fin en soi, comme une gratification, alors que les filles jugeaient l'activité sexuelle comme le terme d'une relation romantique.
Il existe également de nombreuses différences entre hommes et femmes concernant la notion de la satisfaction sexuelle.

Sur le plan sociétal, l'activité sexuelle avant le mariage demeure plus acceptée pour les garçons que pour les filles ; L'expression féminine du désir sexuel demeure moins bien tolérée que l'expression du désir masculin dans la société actuelle.

D'autre part, l'homme devrait toujours, selon les scripts culturels actuels, initier le jeu de la séduction, jouer le rôle de l'initiateur sexuel. C'est à l'homme de faire le premier pas, de séduire, et de proposer l'activité sexuelle, alors que la femme continue à exercer son rôle de consentement, un rôle presque passif. Ce double standard peut poser de nombreux problèmes dans les relations du couple à long terme.


REFERENCES
* Kiecolt-Glaser, J. K., & Newton, T. L. (2001). Marriage and health: His and hers. Psychological Bulletin, 127, 472-503.
* Tolman, D. L. (2002). Dilemmas of desire: Teenage girls talk about sexuality. Cambridge, MA: Harvard University Press
* DeLamater, J. (1987a). Gender differences in sexual scenarios. In K. Kelley (Ed.), Females, males, and sexuality: Theories and research (pp. 127-139). Albany, NY: SUNY Press.

 

 

Commentaires

Suivez-nous !