Encyclopédie: sexologie et couple

Sexualité : théorie des normes sociales

 

 

 

couple foyer

Sexualité : théorie des normes sociales

Cette théorie se base sur la conviction que la vie en société est une interaction gouvernée par les normes sociales régissant la nature et le contenu des relations admises par la société. La norme sociale élabore pour chaque situation une sorte de scénario obligatoire qu'on nomme script.

Le script est défini selon les situations, on se comporte d'une façon précise durant l'entretien d'embauche, pendant la messe, et à l'occasion de rencontres amoureuses ou sexuelles. Le script intègre l'identité sociale, les déterminants sociaux (classe, revenu, travail) et les limites permises par la société.


La théorie du script était utilisée pour expliquer le début des relations et leur développement : qui initie qui ? Qui séduit qui et dans quelles circonstances ? Qui acceptent quoi et dans quelles conditions ?
Un partenaire potentiel peut décider à engager la conversation en considérant cette action autorisée par la société. Après l'initiation, les scripts élaborés par la société vont décider ce qui est permis pour les étapes suivantes. Certains auteurs pensent que cette théorie peut aider à comprendre l'évolution naturelle des relations, que le couple réagit comme entité selon les scripts de la société en essayant de s'adapter aux limites permises.


Le concept de scripts a été appliqué sur l'interaction sexuelle pour la première fois par Gagnon et ses collègues (1973). Ils pensaient que le comportement sexuel n'a rien de spontané, mais le résultat d'une éducation et d'une socialisation expliquant comment se comporter sexuellement. En d'autres termes, le script traduit les normes sociales pour nous expliquer quand, comment, où, dans quelles circonstances nous pouvons séduire ou afficher nos comportements sexualisés.


L'exemple de la nudité explique l'intérêt de la théorie du script dans la compréhension de certains comportements. La société peut admettre une certaine nudité nommée nudité sociale. Il est autorisé de porter un décolleté pendant une soirée, cette nudité sociale devient plus limitée hors de ce contexte ; la société explique et éduque les filles pour les déconseiller de porter un décolleté au bureau. La nudité intime (la nudité chez soi) et admise dans les sphères privées, il est interdit socialement et parfois légalement de se montrer nu en société.

De nombreuses études ont utilisé la théorie du script pour analyser les interactions en matière de sexualité. (Jemail & Geer, 1977). En posant par exemple la question sur les gestes considérés comme excitants, les études démontrent la présence d'une réponse majoritaire où les participants classent les gestes selon l'ordre suivant : le baiser, caresser les seins par les mains, caresser les organes génitaux par la main, contact bouche - organes génitaux, pénétration. Curieusement, la majorité des participants classe ses gestes selon le même ordre par influence culturelle.

Comment apprend-on ces scripts ? La première source est, les médias suivis des médias populaires comme magazines et Internet. En feuilletant les magazines des femmes, on retrouve des thèmes récurrents comme l'anxiété des femmes vis-à-vis du sexe, comment choisir le bon partenaire ou comment sonder les sentiments de l'autre. Dans les magazines des hommes, les thèmes récurrents traitent la séduction, le désir sexuel, comment plaire aux femmes. Il existe également des études montrant l'importance de la télévision dans l'élaboration des scripts relatifs aux relations et à la sexualité. (Ward & Rivadeneyra, 1999).


La théorie du script s'est intéressé également au contenu émotionnel des relations, expliquant comment la société distingue amour et amitié, désir et engagements. La théorie du script a analysé de nombreux comportements sexuels et sociaux et semble complémentaire à la théorie des changes sociaux. Cette théorie a été utilisée également pour analyser les comportements sexuels minoritaires comme le sadomasochisme, ou la prostitution.

Les critiques concernant cette approche sont nombreuses, ce genre d'approche n'intègre pas la biologie et ses influences (hormones, neurotransmetteurs, physiologie) sur la sexualité. Cette approche culturelle dépend de la culture dominante et ne peut être admise par les autres cultures. Cette approche ne peut intégrer les autres héritages culturels comme la religion ou l'héritage familial. Cette approche est théorique sans fondement scientifique. Les critiques de cette théorie soulignent aussi le caractère changeant de cette approche influencée par la culture majoritaire et ses modes.       


Références  
Gagnon, J., & Simon, W. (1973). Sexual conduct. Chicago: Aldine-Atherton.
Jemail, J. A., & Geer, J. (1977). Sexual scripts. In R. Gemme & C. C. Wheeler (Eds.), Progress in sexology (pp. -). New York: Plenum.
Ward, L. M., & Rivadeneyra, R. (1999). Contributions of entertainment television to adolescent's sexual attitudes and expectations: The role of viewing amount versus viewer involvement. Journal of Sex Research, 36, 237-249

 

 

Commentaires

Suivez-nous !