Encyclopédie: sexologie et couple

Seins féminins et préférences des hommes

 sein beaute hommes

 

Seins féminins et préférences des hommes

Cette attirance masculine semble évaluer la taille de la poitrine, en prenant en compte la forme des seins, leurs asymétries, leur taille, et leurs couleurs (pigmentation de l'aréole). Le sein de la femme est la partie la plus remarquée de son anatomie, sans distinction ethnique, ou culturelle, Les seins sont visibles et saillants même lorsque la femme est vêtue. La taille de la poitrine demeure le paramètre le plus utilisé en raison de sa disponibilité en dépit de vêtements (Symons, 1979).

La forme des seins, la taille de l’aréole et la couleur peuvent donner aux hommes un signe sur l’âge réel de la femme en raison de son état hormonal, de sa fécondité.
Les hommes semblent être plus attirés par les femmes jeunes en âge de reproduction. Les signes de jeunesse détectée par le regard masculin se concentrant sur la forme du visage, le rapport taille/hanches, le tissu adipeux, et l’état de la poitrine.



Culture ou nature


Le rôle joué par les seins féminins dans l’attirance masculine est un phénomène unique dans la nature, qui existe exclusivement chez les humains. Certains chercheurs expliquent certaines préférences masculines des gros seins par le lien entre la taille de la poitrine et le niveau de certaines hormones comme l’œstrogène, à la recherche d’un signe de fertilité, et du potentiel sexuel. La femme fertile, jeune, en bonne santé est considérée comme un bon partenaire sexuel.
Les études révèlent une différence culturelle dans les préférences masculines. Une majorité des hommes dans de nombreuses cultures préfère une poitrine de taille moyenne plus qu’une grosse poitrine. Le petit sein n’est pas jugé attirant dans aucune culture étudiée.
Ces conclusions orientent vers une influence biologique associée aux influences culturelles.

 

Le sein féminin et le choix masculin

 

Quand ils font leurs choix, les hommes utilisent l’aspect physique de la femme pour apprécier sa santé, sa forme physique, son âge, sa capacité de s’investir dans un couple et sa fidélité. Men with a short-term mating strategy tend to pursue temporary, low-commitment sexual relationships with multiple partners. Les hommes à la recherche d’une relation courte, ou d’une relation de sexe occasionnel, ont tendance à chercher les signes de bonne santé, et de fertilité pour choisir des partenaires sexuellement actives. Les hommes à la recherche d’une relation longue durée, apprécient les signes d’attirance physique [bonne santé, fécondité, bonne sexualité,] en les associant à d’autres caractéristiques non physiques comme le change interpersonnel, la loyauté, l’engagement et de compétences sociales [Buss et Schmitt 1992].
Dans les deux cas, les gros seins sont appréciés. Les hommes à la recherche d’une relation sexuelle occasionnelle sont plus attirés par les gros seins que les hommes à la recherche d’une relation de longue durée.
Dans les études, les hommes indiquent un lien entre les gros seins féminins, et la maturité sexuelle aussi. L’asymétrie du sein féminin est jugée attractive, comme un témoignage de bonne santé.

 

Gros seins ou seins moyens

Dans une étude [Barnaby 2010], les résultats montrent que les hommes considéraient les seins de taille moyenne ou de grande taille plus attirants que les seins de petite taille. Les images avec une pigmentation aréolaire sombre et moyenne ont été jugées plus attirantes que les images d’une aréole claire.
Les indices indiquant la maturité sexuelle de la femme [gros seins et aréoles sombres] attirent davantage les hommes et jouent un certain rôle dans le choix du partenaire féminin.
Le petit sein est jugé non attirant par les hommes le considérant comme un témoin d’une mauvaise santé, ou d’une fécondité pauvre. Chez les hommes à la recherche d’une relation sexuelle occasionnelle, le gros sein est attractif. Chez les hommes à la recherche d’une relation sexuelle à longue durée, le sein moyen est plus attractif que le gros sein. Certains hommes à la recherche d’une relation sérieuse jugent les gros seins comme témoignage d’un comportement sexuel féminin trop disponible, trop ouvert [Tantleff-Dunn, 2002]. Ainsi les femmes avec de gros seins ne peuvent être jugées peu attirantes par un homme à la recherche d’une relation de longue durée, et qui peut préférer les femmes au sein moyen. Dans leurs jugements, les hommes évaluent l’aspect du sein, sa fermeté, et son profil. Les seins ou les seins qui tombent sont jugés moins attirants. 

 

Références

Agnieszka M. Zelazniewicz ,1, 2 and Boguslaw Pawlowski 1 Boguslaw Pawlowski Female Breast Size Attractiveness for Men as a Function of Sociosexual Orientation (Restricted vs. Unrestricted]. Arch Sex Behav . 2011 déc; 40[6] : 1129–1135. 40 [6] : 1129-1135.

Barnaby J Dixson : Eye Tracking of Men's Preferences for Female Breast Size and Areola Pigmentation, ?Archives of Sexual Behavior 40(1):51-8 · February 2010

Brase G, Walker G. Male sexual strategies modify ratings of female models with specific waist-to-hip ratios. Human Nature. 2004 ;15:209–224.

Gueguen N. Women’s bust size and men’s courtship solicitation. Body Image. 2007 ;4:386–390.
On JanaVokurková, ErnestVunan : Men's preferences for women's breast size and shape in four cultures. Evolution and Human Behavior
Volume 38, Issue 2, March 2017, Pages 217-226

Jasienska G, Lipson S, Ellison P, Thune I, Ziomkiewicz A. Symmetrical women hale higher potential fertility. Evolution and Human Behavior. 2006 ;27:390–400

Jasienska G, Ziomkiewicz A, Ellison P, Lipson S, Thune I. Large breasts and narrow waists indicate high reproductive potential in women. Proceedings of the Royal Society London B. 2004;271:1213–1217.


LiN, Kenrick D. Sex similarities and differences in preferences for short-term mates: What, whether, and why. Journal of Personality and Social Psychology. 2006 ;90:468–489


Lynn M. Determinants and consequences of female attractiveness and sexiness: Realistic test with restaurant waitress. Archives of Sexual Behavior. 2009 ;38:737–745.

Pawlowski B, Jasienska G. Women’s body morphology and preferences for sexual partners’ characteristics. Evolution and Human Behavior. 2008 ;29:19–25.

 

 

 

Commentaires

Suivez-nous !