Encyclopédie: sexologie et couple

Le célibat, definition

 

cadeau porte chambre infidelite adultere

 

Dans le phénomène du célibat, il existe une confusion sur la nature même du célibat et sur la génération touchée par ce phénomène. Il est important de lier toujours le célibat à l'âge, cela ne veut pas dire sous-estimer le célibat des jeunes gens, mais de comprendre la différence entre le célibat d'une étudiante de 23 ans qui terminent ses études et le célibat d'une femme salariée de 32 ans par exemple.

Le célibat

Cette différence liée à l'âge explique la difficulté de parler célibat d'une façon générale ; chaque âge ses difficultés, ces projets, et ses besoins. Les mutations sociales et familiales ont modifié profondément notre société, le nombre de célibataires par tranche d'âge qui augmente le plus est celui de célibataires de 35 ans et plus.

Le célibat des jeunes avant la rentrée en première relation a toujours existé, certains garçons ont plus de facilité à séduire au lycée ou à la fac que d'autres, certaines filles timides, ou qui manquent de confiance en elles ont plus de difficultés à séduire que les filles belles et sûres d'elle-même. Dans le célibat des jeunes générations est avant toute une difficulté de séduire, alors que le célibat des trentenaires est une difficulté d'entrer en relation.

Certains chiffres parlent de 15 millions de célibataires en France et d'une augmentation annuelle de 3 %. Ces chiffres incluent les mono parents et les mono ménages. Le phénomène le plus récent est une augmentation du nombre des hommes concernés par le célibat, et une importante augmentation des familles monoparentales.

Cette distinction me semble indispensable à la compréhension des situations si différentes, étiquetées en général : célibat.

 

Le terme célibat

Le terme célibat devient confus, ne désigne réellement que le célibat des prêtres et les moines.
Le terme célibataire est utilisé dans de nombreux sens :
* - Désigne une personne à la recherche d'un conjoint ou d'un partenaire sexuel. De nombreuses personnes qui sont à la recherche d'un conjoint se nomment célibataire sans viser pour autant un projet de mariage ou d'union
* -  Désigne une personne à la recherche de premier partenaire sexuel ou émotionnel : c'est le cas des jeunes adultes de 18-20 ans qui se désignent comme célibataires pendant leurs recherches de leur première relation amoureuse ou sexuelle.
* -  Désigne les personnes divorcées (dissolution de mariage) ou en rupture (dissolution d'un ion libre), ces personnes se qualifient de célibataires.
* -    Désigne une mère seule ayant un enfant d'un précédent couple.
* -   Désigne également les personnes ayant une relation sexuelle mais sans attachement émotionnel : je couche avec lui mais je cherche l'amour, je suis célibataire.
* -   Parfois le terme célibataire est utilisé comme synonyme de solitaire, ou vieille fille, ou vieux garçon.
Les administrations opposent souvent célibataire à vivant maritalement. Vivre avec un conjoint semble exclure le célibat, pour les couples hétérosexuels hors mariage.
Dans les cas de couples homosexuels (le mariage n'étant pas autorisé) ils sont célibataires ou vivant d'une façon maritale (pacs pour les administrations, ou union libre.

Il est utile à noter que :
* - Le célibat est un terme utilisé actuellement d'une façon générique et imprécis
* - Le terme célibat ou célibataire est dissocié de mariage, de la maternité, mais dépend du couple
* - Dans une société individualiste, le terme célibataire est une auto désignation, le célibataire est celui qui se considère comme " célibataire "

 

Le célibat " branché "

Il suffit de fréquenter dans quelque temps un forum de célibat pour remarquer un paradoxe qui jalonne l'esprit des célibataires : ils souffrent de solitude et cherchent à tout prix de créer un lien avec l'autre, et en même temps, ils font l'éloge de leur indépendance et de leur autonomie dans une société individualiste.

Cette contradiction s'accompagne d'une pression sociale ; l'image de célibataire comme l'image des hommes ou des femmes seules demeure négative, synonyme d'échec, conséquence d'une compétence relationnelle. Quand le célibataire proclame son célibat comme un choix, il est perçu comme victime de son ascétisme et de son goût du malheur.

Face à une personne seule, les autres projettent sur lui ses propres perceptions de la solitude, cela s'applique aussi sur les célibataires, ou la vision  négative du célibat véhicule des idées négatives sur la personne, sur sa capacité à séduire ou à communiquer.

Si le célibat est devenu branché, et à la mode, le couple officiel ou non demeure une norme, où l'image populaire continue à le colorer avec les couleurs du bonheur, et des joies quotidiennes.

Le célibat branché, vous pouvez trouver ces adeptes sur les forums de célibat, un discours qui essaye de séparer célibat de solitude en expliquant qu'un célibataire n'est pas obligatoirement seul ou isolé. Le même discours prend parfois une allure cynique mettant en lumière la crise du couple et la difficulté de garder le couple ; ainsi sur ses forums de célibat par exemple fleurissent les commentaires sur l'infidélité, sur l'échec du couple, et sur le nombre des divorces.

Le célibat branché ressemble à une sorte de défense contre l'image négative du célibat dans notre société, les mêmes personnes qui prônent le célibat choisi comme mode de vie cherchent  parfois un partenaire ou un conjoint.

Dans l'état actuel, le célibat branché n'est pas majoritaire, c'est une réaction défensive qui n'a pas encore réussi à changer l'image négative du célibat et ses liens supposés avec la solitude.

 

Commentaires

Suivez-nous !